Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 29 mai 2018

" LA LANGUE BEARNAISE DANS LA COURSE "- MICHEL FELTIN-PALAS (L'EXPRESS)

 
  Michel Feltin-Palas
michel.surleboutdeslangues@groupelexpress.fr
 
 
LA LANGUE BÉARNAISE DANS LA COURSE

C’est une épreuve que l’on ne verra jamais aux Jeux Olympiques, une course où personne ne se préoccupe de signer la moindre performance sportive, un relais où l’essentiel n’est pas de gagner mais de défendre une cause. Du 25 au 27 mai, des amis, des familles, des collègues, des voisins, des femmes et des hommes, des riches et des pauvres, des jeunes et des moins jeunes, ont porté un témoin à travers le Béarn et le bas-Adour. Ils sont partis de Bidache le vendredi à 14 heures, pour arriver à Pau 48 heures plus tard. Ils ont progressé de jour comme de nuit, suivant un parcours de 400 kilomètres à travers les plaines, les coteaux, les gaves et les montagnes des Pyrénées-Atlantiques. Dans quel but ? Le simple, le pur, le fol amour de leur langue régionale - que certains appellent le béarnais et d’autres le gascon ou l’occitan. Une démarche tout en symboles, évidemment : «Le relais qui se transmet d’un coureur à un autre représente la nécessaire transmission de la langue d’une génération à l’autre», observe Daniel Barneix, le président de l’association Ligams, à l’origine de cette initiative pas comme les autres. Sachant que le nom de la course, lui non plus, n’a pas été choisi au hasard : passem signifie « passons ».

En Béarn, c’était une première et ce fut un succès. A la surprise des organisateurs, les 400 kilomètres de la course ont tous été vendus, à raison de 100 euros le kilomètre. « Pour notre baptême du feu, nous en espérions seulement la moitié ! » se réjouit Daniel Barneix. A l’évidence, la thématique a rencontré un écho très large, dépassant le premier cercle des locuteurs et des militants. Il est vrai que la culture locale est très enracinée dans ce pays à l’identité plus forte qu’on ne le croit. Et que la langue, bien qu’en déclin, y reste très présente, notamment lors des fêtes de village et les troisièmes mi-temps de rugby - où l’on chante souvent en lengue noustë (notre langue)Les organisateurs le reconnaissent volontiers : les Béarnais n’ont rien inventé. Ce sont les Basques qui, les premiers, ont lancé une course équivalente, la Korrika (en courant), en 1980. Les Bretons ont suivi en 2008 avec la Redadeg (la course) - dont ils ont bouclé la cinquième édition le 12 mai dernier. En Europe, Catalans, Irlandais, Galiciens se relaient eux aussi pour défendre leur langue. A chaque fois, les objectifs sont les mêmes : rassembler tous ceux qui, à leur manière, défendent la culture locale, qu’ils soient enseignants, chanteurs ou écrivains ; sensibiliser les médias et l’opinion publique à travers un événement sportif et convivial - des fêtes ont lieu tout au long du parcours ; enfin et surtout, encourager la population à se réapproprier une langue longtemps dévalorisée par Paris, ne serait-ce qu’en lançant un sonore adishatz (bonjour) en entrant dans un magasin.

Cette édition de la Passem aura des suites. « Nous renouvellerons la manifestation tous les deux ans, annonce déjà Daniel Barneix, en variant le parcours pour faire participer tous les villages, et en associant nos cousins landais et bigourdans ». L’argent recueillisera affecté à une fondation qui sélectionnera les meilleurs projets. : enregistrements de locuteurs natifs, matériel pédagogique pour les enseignants, site internet de chansons… Tout est possible, pourvu que cela favorise le maintien et la transmission de la langue. En un mot ? Passem !
MICHEL FELTIN-PALAS / L'EXPRESS .

 

dimanche, 27 mai 2018

27 DE MAI ...CAPITADA DE " LA PASSEM " AMB L'ASSOCIACION LIGAMS !

https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/32105024_599055570478603_3047077360034643968_n.png?_nc_cat=0&oh=7ac9d9078ed259a6df8aabbaf48346be&oe=5B789BB8https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/33584485_416756332129947_7395927151066742784_n.jpg?_nc_cat=0&oh=7619632692bbd6c6b59472b71d6bf306&oe=5B8BB191

. INFOS : FACEBOOK LIGAMS .

. Legir lo dossièr de LA SETMANA N° 1103 : " LA CORRUDA ENTA LA LENGA , LA PASSEM QU'I EM ! " .

 

LES COMMUNES LAUREATES DU "PAVILLON BLEU " EN OCCITANIE .

http://blog.audetourisme.com/wp-content/uploads/2018/02/port-gruissan-1-598x400.jpg. Le label "Pavillon bleu" récompense des communes et sites de plaisances "propres", que cela soit au niveau  de la gestion des déchets ou de la qualité de leurs eaux. En 2018, 35 communes et 20 ports d'Occitanie ont obtenu la précieuse qualification, qui offre une résonnance touristique importante.
L'Hérault reste le département français ayant le plus de communes classées : 13 cette année encore.
3 nouvelles communes font leur apparition sur la liste des pavillons bleus : Montréjeau (Haute-Garonne), Montcuq-en-Quercy-Blanc (Lot) et Laguépie dans le Tarn-et-Garonne).

Les 35 communes lauréates en Occitanie :

  • Aude : Fleury d'Aude, Gruissan, Leucate, Narbonne-Plage, Port la Nouvelle
  • Aveyron : Salles-Curan
  • Gard : Le Grau du Roi
  • Haute-Garonne : Montréjeau
  • Hérault : Agde, Clermont-l'Hérault, Frontignan La Peyrade, La Grande Motte, Marseillan, Mauguio Carnon, Palavas les Flots, Portiragnes, Sérignan, Sète, Valras-Plage, Vias, Villeneuve les Maguelone
  • Lot : Montcuq en Quercy Blanc
  • Lozère : Villefort
  • Pyrénées-Orientales : Argelès sur Mer, Banyuls sur Mer, Canet en Roussillon, Port Barcarès, Port Vendres, Saint-Cyprien, Sainte Marie la Mer, Torreilles
  • Tarn : Trébas les Bains
  • Tarn-et-Garonne : Laguépie, Molières, Monclar de Quercy


Les 20 ports lauréats en Occitanie :

  • Aude : Port de Castelnaudary, Port de plaisance de Gruissan, Port de plaisance de Narbonne, Port Leucate
  • Gard : Port Camargue du Grau du Roi, Port de Bellegarde
  • Haute-Garonne : Port Saint-Sauveur de Toulouse
  • Hérault : Port de Bouzigues, Port de Marseillan Plage, Port de Marseillan Ville, Port de Palavas les Flots, Port de plaisance de Carnon, Port de plaisance de Frontignan, Port de plaisance de La Grande Motte, Port de plaisance du Cap d'Agde, Port de Vendres en Domitienne
  • Pyrénées-Orientales :  Port d'Argelès sur Mer, Port de plaisance de Port Vendres, Port de plaisance de Saint-Cyprien, Port Saint Ange du Barcarès

OCCITANIE / NOUVELLE EDITION DU FESTIVAL TOTAL FESTUM .

https://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/le-blog-de-viure-al-pais-france3/wp-content/blogs.dir/141/files/2017/03/siti_total-festum-11.jpgEvènement-phare en Occitanie, le festival Total Festum revient pour une 13ème édition du 19 mai au 8 juillet. Après son inauguration lors du Forum Eurorégional, en présence de Patric Roux, conseiller régional délégué à l'Occitan et d'Eliane Jarycki, conseillère régionale déléguée à la langue catalane, représentant la présidente de Région, Carole Delga, ce grand rassemblement culturel et festif investit l'ensemble des territoires de la région.

Créé en 2006, Total Festum est un événement porté par la Région Occitanie  afin de faire vivre et de célébrer les langues et cultures régionales. Cette année, 78 partenaires régionaux (associations ou collectivités) ont été retenus pour organiser cette manifestation sur les 13 départements et dans plus de 120 communes. Le festival propose une programmation riche, majoritairement en langues régionales et des activités participatives gratuites : théâtre, musique, danse, littérature, gastronomie, etc. La Région accompagne les projets engagés à hauteur de 340 000 €.

« Total Festum est devenu, au fil des années, un grand rendez-vous festif qui nous permet de célébrer ensemble la richesse et la diversité de nos cultures régionales. La Région Occitanie / Méditerranée-Pyrénées maintient le cap pour la diffusion et la promotion de nos cultures régionales, ainsi que les échanges intergénérationnels, afin de perpétuer ce qui nous lie et fait le sel de notre territoire. Nous menons également un travail de collaboration fort aux côtés du CentreInternational de Recherche et de Documentation Occitanes (CIRCDOC) et des offices publics de la Langue Catalane et de la Langue Occitane (OPLC et OPLO) qui mènent des politiques innovantes afin de faire vivre nos deux langues régionales », a notamment déclaré Carole Delga.

. COMMUNIQUE DE LA REGION OCCITANIE.

jeudi, 24 mai 2018

DIMECRES 6 DE JUNH APERITIU REVENDICATIU A FR3 .

https://scontent-mrs1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/32447356_173834529993782_2175206433535033344_n.jpg?_nc_cat=0&oh=d182a5cd271dd9c056331a568e114c1e&oe=5B858A08

lundi, 21 mai 2018

" LOS CONTES DE LA CALANDRETA "d'ANDRIEU LAGARDA EN LIBRE CD.

https://images-eu.ssl-images-amazon.com/images/I/510AGbqHiKL._AC_US218_.jpg 

Dins una lenga simpla e aisida, Andrieu Lagarda a recampats pels enfants de racontes agradius tirats de la tradicion populara occitana coma Lo conte de la dentilha, Quequerequet, Lo lop penjat, la lèbre e l’eiriçon, La fava de Sant Pèire, Lo pòt de la mèl, Las crabidetas… o d’autras tradicions d’Euròpa coma La galineta roja, Lo cèl tomba, Saurineta e los tres orses, Poleta rosseta, L’òrre tironet, Los sèt corbasses…
Un libre dedicat als escolans de las calandretas coma de las escòlas publicas.
Acompanhat d’un lexic.

Dins lo CD, la contaira Maria Odila Dumeaux legís los contes d’Andrieu Lagarda, risolièrs o misterioses, d’una votz clara, fidèla e agradiva : un encantament vertadièr.

Data de parucion : 05- 2018 - ISBN : 978-2-37863-007-2 - Format deu libe : 15 x 21 cm
Nombre de paginas : 96 - 1 CD mp3 de 1 h 58 – 18 €

Per comandar : https://www.letrasdoc.org/oc/catalogue/contes-de-la-calan... 

" RENCONTRES DE CORNEMUSES " A SALLELES- D'AUDE ( 1er au 3 Juin ) .

https://scontent-mrs1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/32676098_1027571640725347_2819353035745001472_o.jpg?_nc_cat=0&oh=4991d226d021a52a0c10867d51ec0af6&oe=5B7E1848

mardi, 15 mai 2018

" LES FESTEJADES " du 18 au 20 MAI à GRUISSAN .

http://www.ville-gruissan.fr/local/cache-gd2/b6/7f9c4d793432f48b1df1cf0d482492.png?1525270236

jeudi, 10 mai 2018

MAI ... LE JOLI MOIS DE L'EUROPE EN OCCITANIE !

http://www.occitanie-tribune.com/rep/rep_article/x2018-05-09_115752_tttt.jpg.pagespeed.ic.1M4BXLoWIq.jpgDu 1er au 31 mai 2018, la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée et l'Etat en région organisent le Joli Mois de l'Europe en Occitanie.

Cet événement fédère et valorise, chaque année, les initiatives des dizaines d'associations, collectivités territoriales et entreprises qui participent à cette fête et proposent aux visiteurs de nombreuses manifestations près de chez eux.

« Avec mon vice-président, Guillaume Cros en charge des affaires européennes, je suis fière de la coopération efficace et réussie que la Région Occitanie entretient avec l'Europe, dans un seul et même but: le développement des territoires. En Occitanie, le Joli Mois de l'Europe incarne la diversité et la richesse des projets soutenus par l'Europe. Les ressources européennes et régionales se complètent pour renforcer l'attractivité et la cohésion territoriale.  Je veux que la Région et l'Europe agissent pour le quotidien des habitants, au plus proche des citoyens. » dit Carole Delga .

Balades européennes, spectacles, café-débats, concerts, expositions, villages européens, dégustations..., autant de manifestations différentes pour évoquer et faire découvrir l'Europe à tous les habitants de la région et qui permettront d'aborder des thèmes divers tels que : 

-          Quelle place occupe l'Europe dans notre quotidien ? 

-          Comment intervient-elle sur notre territoire ?

-          Comment fonctionne-t-elle ? 

-          Envie d'étudier ou de travailler en Europe ? 

vendredi, 04 mai 2018

FETE DE LA TRANSHUMANCE DU 25 au 27 MAI EN BASSE PLAINE DE L'AUDE .

http://www.occitanie-tribune.com/rep/rep_article/x2018-05-03_142231_uuu.jpg.pagespeed.ic.zhPfr9GMMN.jpg