Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 20 février 2018

LE " PRODUIT EN OCCITANIE " AU SALON DE L'AGRICULTURE A PARIS .

http://www.sud-de-france.com/wp-content/uploads/2014/01/Carte-des-produits-et-sp%C3%A9cialit%C3%A9s-Sud-de-France.jpg 

Avec plus de 120 exposants et éleveurs, des centaines de produits et la vache égérie Haute, la Région Occitanie  sera présente avec le meilleur du « Produit en Occitanie » au SIA 2018, qui se tiendra du 24 février au 4 mars, à Paris (Parc des expos - Porte de Versailles). 

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, conduira une délégation régionale au Salon international de l'agriculture les mardi 27 et mercredi 28 février prochains, aux côtés notamment de Vincent Labarthe, vice-président de la Région en charge de l'Agriculture et de l'Enseignement agricole, de Jean-Louis Cazaubon, vice-président en charge de l'Agroalimentaire et de la Viticulture et de Denis Carretier, président de la Chambre régionale d'agriculture.

1er vignoble au monde pour les vins d'origine, 1ère région européenne avec 250 produits sous signe de qualité, 1ère région bio de France ... Occitanie / Pyrénées-Méditerranée confirme sa place sur le podium des régions agricoles françaises et européennes. Au SIA 2018, la Région mettra à l'honneur le meilleur de ses terroirs et de ses productions sur un stand de près de 1900 m² (hall 3). Aux côtés des traditionnels bars à huîtres et vins, la Région y proposera pour la 1ère fois cette année un bar à foie-gras du Sud-Ouest, animé par deux producteurs. Des animations inédites seront au programme avec,par exemple, un atelier accord vins et fleurs organisé en partenariat avec l'AOP Malepère .

.Communiqué Région Occitanie .

NEIGE / ALERTE AUX AVALANCHES DANS LES PYRENEES !

https://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/pyrenees/wp-content/blogs.dir/197/files/2017/11/La-pierre-saint-martin-1.jpgRisque fort à très fort d' sur la chaîne pyrénéenne dès la nuit prochaine sur l'ouest de la chaîne, et demain matin sur l'est, avec l'accumulation de fraîche. Restez informés ▶️http://vigilance.meteofrance.com                                                                                   La neige est tombée en quantité dans la nuit de lundi à mardi dernière sur les Pyrénées. Et il neigera encore pratiquement toute la journée de mardi sur l'ensemble du massif à partir de 1400/1500 m d'altitude. L'épaisseur de neige fraîche atteint localement 80 cm à 1 m au-dessus de 2 000 m

Les cumuls de neige augmenteront de 50 cm en moyenne au-dessus de 1.800 m, et localement jusqu'à 1 m supplémentaire. Attention un vent de nord soutenu pourra créer des congères. ( La Depêche du Midi ) .

 

mardi, 13 février 2018

C'EST EN OCCITANIE QUE L'ESPERANCE DE VIE EST LA PLUS LONGUE .

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) vient de publier une étude inédite sur l’espérance de vie en fonction du niveau de vie, sur les années 2012-2016. Cette étude globale, première du genre, a été menée sur la France entière pendant plusieurs mois.

« En 2016, nous avons pour la première fois mené une étude sur l’espérance de vie par niveau de diplôme et nous avons poursuivi avec cette étude par niveau de vie », explique Marie Reynaud, chef de l’unité des études démographiques et sociales de l’Insee.

Cette étude révèle aussi que les Occitans vivent plus longtemps que les habitants des autres régions, tandis que ceux vivant dans les Hauts-de-France décèdent plus précocement. Les auteurs de l’étude n’ont pas travaillé en détail sur les particularismes régionaux, mais certains facteurs peuvent être mis en évidence pour expliquer ce résultat. « Ce n’est pas uniquement le niveau de vie, l’âge, le sexe, la catégorie sociale qui expliquent le fait que la mortalité soit plus basse en Occitanie », indique Marie Reynaud.

 

Pour la spécialiste qui a travaillé sur l’étude, l’Occitanie se caractérise en comparaison de nombreuses autres régions, par de meilleures habitudes alimentaires, une moindre consommation de tabac et d’alcool, une meilleure offre de soins et un environnement plus favorable.( La Depêche du Midi ) .

jeudi, 08 février 2018

APRES 15 JOURS DE BARRAGES VICTOIRE POUR LES PAYSANS D'OCCITANIE !

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/2018/02/07/maxnewsworldfour458276-3498197.jpg?itok=hgo4lTiCLes représentants des agriculteurs se sont retrouvés, hier, au ministère pour discuter de la nouvelle carte des zones défavorisées. Plus de 400 communes ont été réintégrées en Occitanie. Les barrages ont été levés.

C'était le face-à-face de la dernière chance. L'ultime négociation avant la «montée à Paris». La réunion qui s'est tenue, hier, au ministère de l'Agriculture, s'est finalement bien passée…

«Les choses ont avancé, reconnaissait, hier soir, Alain Lafragette, président de la FDSEA du Lot. «Sur l'Occitanie, on va garder le même nombre de communes en zones défavorisées qu'avant», affirmait le ministère de l'Agriculture.

Il faut dire que, depuis quelques jours, les agriculteurs ont fait monter la pression en bloquant Toulouse, Montauban, certains tronçons d'autoroutes ou de voies ferrées. Parallèlement, à l'Assemblée nationale, leurs représentants ont rencontré les députés afin de défendre leur cause. Tout a été fait pour que la réunion avec le cabinet de Stéphane Travert se passe mieux que les précédentes.( La Depêche du Midi) .

mardi, 06 février 2018

ZONES AGRICOLES DEFAVORISEES ... L'OCCITANIE TOUJOURS MOBILISEE !

https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2018/02/b43e7cd1-c8f4-46fe-9d43-9ac5860934f7/870x489_feu_4_-agriculteurs_-_periph_ramonville.jpgTracteurs en travers, ballots de paille, tas de fumier, pneus brûlés… Depuis deux semaines, les actions des agriculteurs sont incessantes, notamment dans toute l'Occitanie, avec des points particulièrement chaud, comme le Tarn-et-Garonne, Toulouse, le Lot-et-Garonne ou l'Aude. Au cœur de cette colère, un robinet européen qui risque fort de se refermer, c'est l'Occitanie qui en serait la première victime. Explication.

Depuis 1976, il existe au niveau européen une carte des zones défavorisées simples. Il s'agit de secteurs qui ne sont pas directement en montagne, mais sur des zones difficiles, des coteaux, des sols caillouteux, etc. Ce classement détermine le versement d'une indemnité compensatrice de handicap naturel (ICHN) hors montagne. Cela représente à peu près un milliard d'euros par an. Et cela permet notamment de maintenir des exploitations de petites tailles, en général familiales, sur des territoires où la rentabilité est très faible.

Un système où la Cour européenne des comptes a mis son nez et estime qu'il faut d'urgence remettre de l'ordre dans ce zonage, qui ne correspond peut-être plus à la réalité, et qui en tout cas, coûte très cher.

Du coup, côté français, on a réalisé des simulations pour réduire la voilure. Et c'est bien ce qui inquiète les agriculteurs. Car près de 500 communes d'Occitanie pourraient se retrouver exclues de ce zonage en zone défavorisée : cela veut dire que l'on couperait les subventions à des milliers de familles, des aides qui leur permettent, en général de dégager l'équivalent d'un SMIC.

«Je comprends l'inquiétude des agriculteurs, l'ICHN étant une aide importante pour nombre d'entre eux. L'État doit jouer son rôle pour définir la carte la plus équitable possible dans un faisceau de contraintes difficile. Il devra aussi être aux côtés des agriculteurs dont l'exploitation va sortir de la carte», a assuré Stéphane Travert, le ministre de l'Agriculture, qui doit recevoir les syndicats demain pour une rencontre cruciale.

Le gouvernement français est donc coincé entre le marteau de Bruxelles et l'enclume de ses agriculteurs, pour qui la fin des subventions signifierait purement et simplement la disparition des exploitations.( LA DEPECHE )

dimanche, 04 février 2018

Reportage : L'Essor Maraîcher à Gaillac dans le Tarn

L'Essor Maraîcher from Oeil Intégral on Vimeo.

METEO LANGUEDOC / VERS UN EPISODE DE NEIGE EN LANGUEDOC .

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/a9neige.jpg?itok=QADpRwc3Un épisode méditerranéen hivernal est attendu en début de semaine sur le Languedoc-Roussillon. Un véritable casse tête pour les météorologues, tant sur l'emplacement des plus fortes précipitations que pour estimer l'altitude de la limite pluie/neige. Avec la continentalisation du flux au secteur Est/Nord-Est en altitude et la mise en place d'une dépression près des Baléares, la situation est à surveiller de près.

 

 

La dégradation va se mettre en place dans la nuit de dimanche à lundi. Elle persistera jusqu'à mardi matin au moins. Ci-dessous, retrouvez la configuration météorologique à l'échelle de l'hémisphère nord. Lundi matin, la dépression se déplacera progressivement vers les Baléares et la Catalogne, favorisant des remontées humides de mer Méditerranée. Dans le même temps, de l'air froid va affluer de l'Europe orientale. Un contraste de masse d'air difficile à évaluer.

INFO / METEO LANGUEDOC .

 

vendredi, 26 janvier 2018

ZONES AGRICOLES DEFAVORISEES ... L'OCCITANIE MOBILISEE !

https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2018/01/f2453fb3-f41a-4357-81ec-880b5e174248/870x489_maxbestof040473.jpgOCCITANIE - Zones agricoles défavorisées Carole Delga : « Nous n'accepterons pas que l'Occitanie soit la grande perdante de la future carte »

Le Gouvernement a rouvert le chantier de la carte des zones agricoles défavorisées et publié, en décembre dernier, une nouvelle proposition de zonage. A ce jour, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée ne dispose toujours pas de l'ensemble des données qui permettraient d'évaluer précisément la situation et l'impact de la révision proposée.

La présidente de Région Carole Delga, qui avait déjà alerté le précédent Gouvernement en février 2017, a tenu à rappeler la pleine mobilisation de la Région sur ce dossier :

« Nous n'accepterons pas que l'Occitanie soit la grande perdante de la future carte des zones agricoles défavorisées. Si nous sommes aujourd'hui une région agricole de 1er plan aux niveaux national et européen, nous le devons à la richesse de notre agriculture, dans toute sa diversité. C'est cette diversité qui est aujourd'hui menacée ainsi que de nombreux emplois, notamment dans nos territoires les plus fragiles », a déclaré Carole Delga avant d'ajouter :

« Nous poursuivons notre mobilisation sur ce dossier avec un objectif clair : obtenir le maintien de l'enveloppe globale allouée jusqu'à présent à notre région pour soutenir les agriculteurs installés dans des zones difficiles qui, je tiens à le rappeler, représentent aujourd'hui 85% de notre territoire. Je souhaite que le Ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, puisse rapidement nous apporter des éléments précis et rassurants sur cette question. »

Vincent Labarthe, vice-président de la Région en charge de l'Agriculture, a participé à la manifestation organisée ce jour à Montauban et rappelé l'engagement de la Région :

« La filière élevage est particulièrement menacée par la révision en cours alors que c'est justement une des forces et une des fiertés de notre agriculture ! La Région Occitanie est déterminée à faire front commun avec les professionnels qui sont très inquiets pour leur avenir. »

.Communiqué de la Région Occitanie .

lundi, 22 janvier 2018

LE PARLEMENT DE LA MONTAGNE OCCITANE INSTALLE EN ARIEGE .

Résultat de recherche d'images pour "PHOTOS DES PYRENEES" 

Vendredi 19 janvier à Montgailhard (09), la Présidente de Région Carole Delga a procédé à l'installation du Parlement de la Montagne, aux côtés notamment d'Aurélie Maillols, vice-présidente en charge de la montagne et de la ruralité. Après une phase de concertation organisée en 2017, plus de 300 personnes étaient réunis ce jour pour l'installation officielle du Parlement de la Montagne, dédié aux acteurs et forces vives des territoires de massif.

En Occitanie, les massifs représentent près de 55% du territoire régional et 20% de la population. Consciente de la nécessité de soutenir le potentiel économique et les ressources d'avenir des zones de massif, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a souhaité engager une démarche innovante pour imaginer collectivement le futur de ces territoires.

A l'issue d'un processus de préfiguration participatif, organisé notamment autour de rencontres territoriales et enrichi par des outils de concertation numérique, l'assemblée régionale a validé le 20 décembre dernier la création de cette instance de concertation unique en France. L'installation du Parlement de la Montagne et le démarrage de ses travaux marquent une nouvelle étape déterminante dans la définition du Plan Montagne qui sera élaboré par la Région au cours de l'année 2018. 

Conçu par et pour les acteurs des territoires de montagne, ce Parlement constitue un véritable laboratoire d'idées visant à faire émerger les attentes et propositions des acteurs de terrain, enrichir les politiques régionales, et faciliter le dialogue entre la Région et ses deux massifs que sont les Pyrénées et le Massif Central.

« Parce qu'ils sont riches d'hommes et de femmes passionnés, de valeurs fédératrices, de métiers traditionnels et d'entreprises innovantes, mais également sources de bien-être et de loisirs, ces territoires représentent une véritable force pour notre région, un atout majeur dans notre stratégie de développement et de rayonnement. L'enjeu de l'action publique est donc d'accompagner cette émulation, pour la soutenir, la valoriser, afin qu'elle génère des retombées directes pour ces territoires, en termes économiques mais aussi de qualité de vie, d'accès au service public, de préservation de l'environnement. Développer de nouvelles activités, anticiper les besoins de compétences, accompagner la formation de notre jeunesse, préserver et valoriser l'environnement, répondre aux nouvelles attentes des touristes... sur de nombreux sujets, il convient d'imaginer aujourd'hui, ce qui fera le futur de ces territoires."

. Conseil Régional Occitanie .

mardi, 16 janvier 2018

19 JANV /CAROLE DELGA INSTALLE LE PARLEMENT DE LA MONTAGNE OCCITANE .

Résultat de recherche d'images pour "PHOTOS MONTAGNE EN ARIEGE EN HIVER"Vendredi 19 janvier, la Présidente de Région Carole Delga procèdera à l'installation du Parlement de la Montagne, instance de concertation dédiée aux acteurs et forces vives des territoires de massif, aux côtés notamment d'Aurélie Maillols, vice-présidente en charge de la montagne et de la ruralité.

En Occitanie, les massifs représentent plus de 50% du territoire régional et 20% de la population. Consciente de la nécessité de soutenir le potentiel économique et les ressources d'avenir des zones de massif, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a engagé très tôt un plan d'actions volontariste à destination des acteurs et des territoires de montagne.

A l'issue d'un processus de préfiguration participatif, organisé notamment autour de rencontres territoriales et enrichi par des outils de concertation numérique, l'assemblée régionale a validé le 20 décembre dernier la création de cette instance de concertation unique en France. L'installation du Parlement de la Montagne et le démarrage de ses travaux marqueront une nouvelle étape déterminante dans la définition du Plan Montagne qui sera élaboré par la Région au cours de l'année 2018.

Conçu par et pour les acteurs des territoires de montagne, ce Parlement représentleera un véritable laboratoire d'idées visant à faire émerger les attentes et propositions des acteurs de terrain, enrichir les politiques régionales, et faciliter le dialogue entre la Région et ses deux massifs que sont les Pyrénées et le Massif Central.

Le Parlement de la Montagne sera organisé autour de « groupes-projets » faisant participer les acteurs locaux (élus, habitants, usagers, chefs d'entreprise, agriculteurs...), les représentants des territoires de projets (PETR, Pays, PNR, agglomérations...), les organismes institutionnels (Départements, services de l'Etat, chambres consulaires, réseaux socio-professionnels...) et des « experts » (personnes qualifiées, chercheurs...). Les adhésions volontaires et individuelles sont également possibles