Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 28 juillet 2018

ENCYCLOPEDIE PASSIONNEE DE LA GASTRONOMIE EN OCCITANIE

https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/33/1e/87/8855091/1540-1/tsp20171121094447/Encyclopedie-paionnee-de-la-gastronomie-occitane.jpg

APRES LES POISSONS , LES EDITIONS PRIVAT VIENNENT D'EDITER UN OUVRAGE SUR LES FROMAGES DANS LE CADRE DE LA COLLECTION " ENCYCLOPEDIE PASSIONNEE DE LA GASTRONOMIE EN OCCITANIE " . DU LAGUIOLE AU PELARDON ET AU ROQUEFORT TOUS LES GRANDS FROMAGES D'OCCITANIE Y SONT PRESENTES PAR ALEXANDRE LEOTY .

. Editions Privat 10 , Rue des Arts . 31 080 . TOULOUSE CEDEX 6 - TEL 05 34 31 64 '44 .

ECLIPSI DE LUNA ...

https://i.f1g.fr/media/figaro/680x/2018/07/27/XVMda3c4f70-91df-11e8-a5d8-a0f88e18625a-805x453.jpg

Foto :  Gregorio Borgia / AP .

vendredi, 27 juillet 2018

FR3 - OCCITANIA - " VIURE AL PAIS " LO 29 DE JULHET A GRUSSAN .

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/sites/regions_france3/files/styles/asset_list_medium/public/assets/images/2018/04/19/a_droite_le_real-3616477.jpg?itok=E1FwtC-3Dimenge 29 de julhet a 10 H 45, " VIURE AL PAIS " ES A GRUSSAN ( FR3 OCCITANIA ) .  Une occasion de découvrir l'activité de pêche avec notre invité Jean Boucabeille ancien pêcheur « gruissanot », et prud'homme au tribunal maritime de Gruissan (Prud'homie des pêcheurs).

Gruissan est très connu pour son sel, Marius rencontre Thierry Canepa, saunier au travail dans les Salins de Gruissan.

Un épisode de notre série Biais (Coproduction Piget /France Télévisions) nous livre la recette de la pomarenca a la sal avec une dorade fraîchement pêchée sur l'étang de l’Ayrolle.

Nous partons aussi à la découverte du Pays, avec un fòto d'òc où Marie-Claude Sanz se fait tirer le portrait dans le village des chalets et avec l'artiste-peintre Jean-Claude Courtil, membre de la société Botanique de Gruissan et des amis l'Espace d'art Contemporain Poulet.

jeudi, 26 juillet 2018

CALIMAS .... CAL FAIRE MEFI !

https://www.occitanie-tribune.com/rep/rep_article/x2018-07-26_100808_ill1_Capture-de-cran-2018-07-26-a-10.21.24.png.pagespeed.ic.D4IqEt_gWw.png

OCCITANIE / UN LOGO POUR LES VIGNERONS EN CONVERSION BIO .

https://www.vitisphere.com/images_contenu/images/Logo%20CAB%20bio%20conversion.pngUn nouveau logo «en conversion vers l'Agriculture biologique», destiné à aider les viticulteurs en transition vers le bio en Occitanie et à répondre à une forte demande des consommateurs, a été présenté mardi par les dirigeants de Sudvinbio à Montpellier.

Ce n'est pas du vin bio, mais du «bientôt bio» que proposent dorénavant des vignerons occitans. Pour les aider à conquérir des clients, un nouveau logo, les lettres blanches «CAB» se détachant sur un fond vert clair, sera mis en place dès la récolte 2018, a précisé Patrick Guiraud, président de Sudvinbio, lors d'une conférence de presse.

mardi, 24 juillet 2018

OCCITANIE- PREVISIONS VENDANGES : 15 MILLIONS D'HECTOS .

  • https://vignobles-occitanie.fr/wp-content/uploads/2018/01/test-entete-vignobles-3.jpgPour le bassin viticole occitan" SudOuest "

Le printemps a été frais et pluvieux, le millésime n’est donc pas précoce, mais les réserves hydriques permettent un potentiel important. Pression très forte du mildiou et de l'oïdium avec des dégâts de mildiou sur grappe, en particulier sur Merlot et Ugni blanc.

Pour cette première prévision précoce, les volumes tendraient vers une année moyenne. Sur certaines parties du vignoble, la vendange s'annonce tout de même prometteuse sauf accident climatique et si les chaleurs continuent à stopper le mildiou. Toutefois les orages de grêle survenus le 16 juillet pourraient minorer cette estimation.

Dans ce contexte de potentiel initial prometteur érodé par des dégâts de mildiou sur grappe très hétérogènes et à l'évolution difficilement prévisible, la première estimation du volume de récolte au 20 juillet, s'établit à 2,53 millions d’hectolitres, année moyenne proche du millésime 2015

  • Pour le bassin viticole occitan -catalan " LanguedocRoussillon "

Au 20 juillet 2018, alors que la véraison des cépages précoces démarre dans les secteurs les plus en avance du bassin, l'élément le plus marquant à ce stade est assurément la pression inédite du mildiou, l'épidémie étant généralisée au vignoble et d'une virulence hors norme.

L'arrivée de conditions plus sèches et estivales à partir de mi-juin a apporté un peu de répit aux viticulteurs du bassin mais l'inquiétude demeure car le mildiou reste manifestement actif dans les grappes dans de nombreux secteurs, sur les cépages les plus sensibles.

Dans ce contexte de potentiel initial prometteur érodé par des dégâts de mildiou sur grappe très hétérogènes et à l'évolution difficilement prévisible, la première estimation du volume de récolte s'établit à 12,4 Mhl, légèrement en dessous de la moyenne des 5 dernières récoltes

Info: Viti .

samedi, 21 juillet 2018

OCCITANIE / UN PLAN POUR LA PRESERVATION DE LA CAMARGUE .

https://www.cheval-daventure.com/ch/images//France/-%20PROVENCE%20-%20ALPES%20-%20COTE%20AZUR/camargue_randonnee_cheval003.jpg

 La région Occitanie a présenté jeudi un plan d'actions en faveur des traditions camarguaises destiné à préserver le fragile territoire de la Petite Camargue et à stimuler son avenir sur le plan de l'environnement, de l'élevage, du tourisme, du sport et de la culture .

La Camargue a la spécificité de présenter "une interaction très forte et assez rare entre la nature, l'Homme et les animaux", a souligné la présidente  de la région Occitanie Carole Delga, en annonçant que près de 30 millions d'euros seraient consacrés à ce plan d'ici la fin de son mandat.  

"Nous avons la chance d'avoir ce patrimoine culturel que nous souhaitons préserver mais aussi développer", a souligné Carole Delga .

dimanche, 15 juillet 2018

LA GOELETTE " EXPEDITION 7e CONTINENT " DANS LES PORTS OCCITANS .

https://www.laregion.fr/local/cache-vignettes/L635xH441/rmp0064450_boutonnet-laurent---region-occitanie_-2bc32.jpgC’est une belle goélette de 27 mètres qui s’amarrera aux ports de Méditerranée pour une mission très environnementale qui débute à Port-Camargue le 14 juillet. Jusqu’au 16 août, elle va naviguer dans six ports d’Occitanie pour parler de la préservation des mers, des océans et de la biodiversité marine. Manœuvré par l’association Expédition 7e Continent, le bateau va rencontrer les touristes sur leurs lieux de vacances préférés. Car protéger la mer, ça s’apprend. 80 % des déchets trouvés en mer, notamment les déchets plastiques, proviennent de l’activité humaine à terre. « 10% du plastique finit dans les océans, lance le navigateur, explorateur et chef de mission Patrick Deixonne, d’origine audoise. La Méditerranée n’est pas épargnée. »

Expédition 7e Continent fera passer un double message : le tri est la meilleure protection contre la pollution et la préservation du littoral et des eaux marines va de pair avec l’attractivité touristique. Sur les quais des ports du Gard, de l’Hérault et de l’Aude, des tentes accueilleront des animations pédagogiques : ateliers scientifiques, diffusion de films, jeux et cahiers de vacances pour les enfants. Expédition 7e Continent espère sensibiliser 2 000 personnes par escale, soit 12 000 sur l’été sur les côtes d’Occitanie. À l’été 2017, la tournée pédagogique, soutenue par la Région, avait déjà permis de sensibiliser plusieurs milliers de visiteurs lors de la projection de films, conférences et animations et avait intéressé de très nombreux médias à la préservation de la mer et du littoral.

. INFO / REGION OCCITANIE   -  Photo : Laurent Boutonnet .

jeudi, 05 juillet 2018

LA GRELE CAUSE DE GROS DEGATS DANS LE VIGNOBLE LIMOUXIN .

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/2018/07/04/peitits_grelons-3744463.jpg?itok=G9-kuF9G« Ce sont carrément des morceaux de glace qui ont dévasté les rangées de vignes et les vergers, ne laissant aucune chance aux fruits. C’est la désolation ! », constate, amer, Émile Satgé qui n’a plus un seul fruit dans ses vergers de Pieusse et dans ceux de Notre-Dame-de-Marceille à Limoux. « Des années de travail sur nos vignes, réduites à néant en 15 minutes » rajoute son fils, Philippe Satgé.

 

Quelques vignes plus loin, c’est Pierre Mirc qui constate les dégâts : « En 45 ans, c’est simple je n’ai jamais vu ça dans le Limouxin ! La grêle est d’habitude concentrée sur un ou deux villages, quelques parcelles, là c’est un couloir de glace très large qui est arrivé par le Cers en deux épisodes. De la grêle sèche dans un premier temps, d’une puissance et d’une densité inouïe, entrecoupée d’une pluie du marin qui a ramené un second orage de grêle.

Les grêlons étaient de la taille de balles de golf. C’est simple quand j’ai compris que tout était foutu, je suis allé voir mes vignes. Les impacts étaient si forts que j’ai dû me réfugier sous un arbre5». Selon les premiers témoignages, les deux orages de grêle seraient arrivés du Razès précédés d’un coup de vent violent venu du Cers. Les vignes et les terres les plus impactées dans le Limouxin commenceraient à Belvèze et en suivant Alaigne, Lauraguel, Saint-Martin, Gaja-et-Villedieu, Limoux (coté Flassian, Saint-Joseph), Cépie, Pieusse, Pomas, Saint-Hilaire, Gardie et Villebazy, Villar St-Anselme, une partie de Saint-Polycarpe. Les techniciens de la chambre d’agriculture sont à pied d’œuvre pour définir la zone exacte.( L'Indépendant ) .

.Photo: F. Guibal ( FR3 Occitanie ).

CELEWATT 1er PARC PHOTOVOLTAIQUE CITOYEN EN OCCITANIE .

https://static.actu.fr/uploads/2018/07/25512-180703161658803-0-854x572.jpg 

Installés par la société capdenacoise Mecojit, les 862 panneaux sont montés en deux rangées sur une parcelle de causse de 0, 7 ha, située sur la commune de Brengues. D’une puissance de 250 kWc (kilowatt-crête : unité de mesure utilisée pour évaluer la puissance atteinte par un panneau solaire), le parc, mis en service le 20 juin 2018, est prévu pour produire 300 000 kWh par an, soit la consommation électrique de 200 personnes hors chauffage électrique. L’énergie est vendue à Enercoop, fournisseur coopératif d’électricité renouvelable.

Bertrand Delpuech, président de CéléWatt, précise que ce parc photovoltaïque citoyen est le quatrième en France. « Mais il est le premier à avoir été développé de A à Z par un groupe d’habitants sous statut coopératif, maîtrise d’ouvrage et collecte du capital comprises. CéléWatt regroupe 360 sociétaires, dont une soixantaine de mineurs, ayant reçu des parts en cadeau de leurs parents ou grands-parents. Son capital social est détenu à 97 % par des particuliers. Plusieurs collectivités locales (PNR Causses du Quercy, Grand Figeac, Fédération des énergies du Lot, Département du Lot) ont pris symboliquement des parts pour encourager cette initiative concrète de transition énergétique. »

 

Jean-Luc Vallet, maire de Brengues et un des acteurs principaux du projet, est un élu heureux. « Cette démarche commune participe activement à la transition énergétique. Le projet CéléWatt est un vrai projet citoyen. Sans l’appel à projet de la région Occitanie, nous n’aurions pas pu le faire. » Le paradoxe, c’est que la législation actuelle ne permet pas à la commune de Brengues de prendre des parts dans la SCIC CéléWatt.

Vincent Labarthe, vice-président de la Région et président du Grand Figeac, salue cette initiative. « C’est l’un des 1ers projets qui bénéficient de ces aides, destinées pour que l’Occitanie devienne une région à énergie positive. Il faut encourager cette démarche, dans l’espoir d’un essaimage du projet. » ( La Vie Quercynoise - Photo : Sébastien Casse ) .