Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 12 septembre 2018

L'ESTIVADA DANS " VIURE AL PAIS " - FR3 OCCITANIE LE 16 SEPT .

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/2018/09/07/francis_cabrel_estivada-3831538.jpg?itok=LJBMdL4UL'émission  occitane de France 3 Occitanie, Viure al Pais, fait sa rentrée avec un numéro spécial sur le festival ruthénois,  ce dimanche 16 septembre.

L'Aveyron et l'occitan sont à l'honneur sur France 3 ! L'émission spécialisée dans la culture occitane Viure al Pais, qui reprend ce dimanche 16 septembre, redémarre avec une édition spéciale programmée à 10h55.

 

Au programme de ce premier numéro de la saison, des reportages et des interviews filmés durant la dernière édition de l'Estivada, organisée mi-juillet sur l'esplanade des Ruthènes, à Rodez.

Pour fêter comme il se doit le festival des cultures occitanes, l'émission du service public aura pour invité le chanteur  Francis Cabrel, également tête d'affiche de cette édition 2018.

 

En plus de nombreuses découvertes artistiques, le maître de conférences d’occitan de l'université Bordeaux-Montaigne, Katy Bernard interviendra tout comme la conteuse et comédienne Monique Burg et le directeur du Cirdoc, Benjamin Assié .( Centre Presse ) .

vendredi, 07 septembre 2018

" UN SYMBOLE TRES SYMBOLIQUE " PAR MICHEL FELTIN-PALAS .

 

Un symbole très... symbolique


Pendant des décennies, les écoliers « coupables » de parler la langue de leur région ont été punis par les instituteurs. Des méthodes qui ont laissé des traces.

C’est un objet que nos anciens ont, hélas, bien connu. Pendant des décennies, dans les écoles de Bretagne, de Provence, de Corse et d’ailleurs, les instituteurs menaçaient de placer un « symbole » autour du cou des enfants « coupables ». « Coupables » de quoi? De s’exprimer en « patois », bien sûr, étant entendu qu’il n’était pas question de dire « langue », ce terme noble étant réservé au seul français. Quant au symbole, le terme variait selon les lieux (« signal », « vache », « bûchette », etc), comme sa forme : ici une règle, là un sabot, ailleurs un morceau de fer. Le principe, en revanche, était partout le même : le « fautif » ne pouvait s’en débarrasser qu’en dénonçant à son tour l’un de ses camarades, sachant qu’à la fin de la journée, seul le détenteur du symbole était puni.

Ce système s’est révélé aussi efficace que pervers car, pour échapper aux sanctions, les enfants n’avaient d’autre choix que de surveiller leurs camarades et de rejeter l’idiome historique de leur famille et de leur territoire. « Etonnez-vous après cela que les langues régionales aient été associées à des sentiments de honte et de culpabilité et que les écoliers, devenus adultes, n'aient pas eu envie de les transmettre à leurs enfants! » souligne la grande linguiste Henriette Walter. « Le même procédé était d’ailleurs appliqué dans les colonies », rappelle l’historienne Rozenn Milin, créatrice d'un site remarquable sur les langues en danger, qui mène actuellement des recherches sur ce sujet (1).

Si ce dispositif hallucinant est resté en usage jusque dans les années 1960, c’est que les instituteurs pensaient bien faire. Dans leur esprit, enseigner le français était un excellent service à rendre aux enfants du peuple, la seule chance pour eux de grimper dans l’échelle sociale, le meilleur moyen d’assurer l’égalité républicaine. Rares sont ceux qui se sont posé la question de fond : cette fameuse égalité n’aurait-elle pas été mieux assurée si la France avait permis à chacun d’accéder à la réussite professionnelle dans sa langue maternelle ? « Obliger un enfant à utiliser le parler d'un autre pour avoir droit à la promotion sociale, c'est une curieuse définition de l'égalité. Et c'est un argument terrible : c'est comme si on disait à un Juif qu'il doit devenir catholique pour devenir fonctionnaire ! », dénonce à juste titre l’universitaire Philippe Blanchet, qui a mis un nom sur cette discrimination : la glottophobie.

Plus significatif encore : comme l’a remarqué l’historien Philippe Martel, le symbole « a suscité bien peu d’interventions officielles ou officieuses » et de très rares travaux universitaires (L’école française et l’occitan. Le sourd et le bègue, Montpellier, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2008). Indifférence révélatrice, en effet, d’une France qui, paradoxalement, se glorifie – parfois à juste titre – d’être « le » pays des droits de l’homme. Mais qui n’a visiblement pas compris ce qu’était le respect de la diversité culturelle.
CHRONIQUE DE MICHEL FELTIN-PALAS ( L'EXPRESS ) .

(1) Rozenn Milin est à la recherche de témoignages sur le signal, notamment en France, et peut être jointe à l’adresse suivante : rozenn.milin@yahoo.com

 

CONVIDACION AL FORUM " LA DINTRADA " LO 22 DE SETEMBRE .

https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/30742620_917806438397544_2784045794964828609_n.png?_nc_cat=0&oh=34ba1c8a127f333bb67140cc9204f395&oe=5C0177C0Bonjorn,

Vos convidi a participar al forum ciutadan « La Dintrada » lo dissabte 22 de setembre a Tolosa (cf programa en pj).

Aqueste forum simpatic s’adreiça a totes los que se sentisson concernits per las questions de ciutadanetat, e que vòlon una plaça pels occitans dins la societat.

Es un moment d’escambis dubert a totes e a gratis.

Foncciona sus l’idea de la participacion : de personalitats faràn d’intervencions puèi plaça a las vòstras questions, commentaris, eca… L’aprep dinnada de talhiers seràn prepausats : la ciutadanetat en accion !

 

Bonjour,

Je vous invite à participer au forum citoyen "La Dintrada" le samedi 22 septembvre à Toulouse (voir programme joint).

Ce forum sympa s'adresse à tous ceux qui se sentent concernés par les questions de citoyenneté, et qui veulent une place pour les occitans dans la société.

C'est un moment d'échanges ouvert à tous, et gratuit.

Il fonctionne sur l'idée de la participation : des personnalités feront des interventions, puis place à vos questions, commentaires, etc... L'après midi des ateliers seront proposés : la citoyenneté en action!

 

Plan coralament......Uc Jourde .

Al forum ciutadans!  

jeudi, 06 septembre 2018

OC TELE / UN MAGAZINE CULTURAL PER LA DINTRADA 2018 .

CADENA T.V OC TELE / Un magazine cultural, que met en lum los eveniments majors que auràn luòc dins tota l'Occitania.

Emission presentada per Fanny Lartigot. Una coproduccion OC PROD e lo CIRDÒC, realizada a partir de la FaBrica, lo portal de la creacion occitana.

Tornatz trapar totes los detalhs sus totes los eveniments de l'agenda sus http://fabrica.occitanica.eu

L'emission es tanben difusada sul site Occitanica www.occitanica.eu

Durada : 10 min 24

Disponibla dusca lo 31/10/2018

samedi, 01 septembre 2018

FORMACIONS EN LENGA E CULTURA OCCITANAS .

https://gallery.mailchimp.com/a61d68bcc3d786b756ff06054/images/fb7f4709-f1bb-4d86-badb-8d547295f105.jpg

Formacions en lenga e cultura occitanas
organizadas per AIDO :

Escritura e traduccion
11,12, 13 d' Octobre de 2018

Patrimònis naturaus,
lenga e cultura occitanas
8,9,10 de Novembre de 2018

en Vath d'Aspa (64490)

 

 

Retrouvez tout le catalogue des éditions Letras d'Òc ici !

 
 
   

Editions letras d'òc • 5 rue Pons Capdenier 31500 Toulouse • www.letrasdoc.org    contact@letrasdoc.org

 

FR3 OCCITANIA.. VIURE AL PAIS E L'EDICION OCCITANA

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/sites/regions_france3/files/styles/asset_list_medium/public/assets/images/2018/05/04/richars_williams-3641155.jpg?itok=oerZbPSPFR3 OCCITANIE / L’Occitanie bouge et Viure al Pais l’observe le dimanche à 10 H 45 . Des portraits insolites, le Fòto d’Òc où se racontent sans cliché les occitans, les savoirs populaires. La rentrée sera propice aux découvertes, aux villes de nos régions et ce qu’elles ont d’occitan, aux enfants, aux regards sur l’art…
L’occitan sur la chaîne publique c’est aussi l’EDICION OCCITANA qui traite de l’actualité des anciennes régions Midi-Pyrénées et Languedoc : une édition d’actualité chaque samedi à 19h15.

... Mas amb lo Collectiu Occitan volèm l'occitan cada jorn a la television e la creacion d'una vertadièra cadena TV regionala coma Via Stella en Corséga !

vendredi, 31 août 2018

" LO DIARI " ... LA CULTURA EN OCCITAN N° 44 .

https://lodiari.com/medias/pdf-light-viewer/8044/page-00001.jpg

Abonament al Diari (1 an – 6 numèros)

30,00  24,00 

Abonatz-vos a la version “premium” del Diari, una revista a 100% en occitan e en color per recebre lo magazine directament dins vòstra bóstia de letras !

Vous êtes une collectivité (bibliothèque…) et souhaitez une grande quantité de Diaris ? Contactez-nous à abonament@lodiari.com !

mardi, 28 août 2018

FR3 OCCITANIE - " VIURE AL PAIS " DIMANCHE 2 SEPTEMBRE .

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/sites/regions_france3/files/styles/asset_list_medium/public/assets/images/2018/08/21/ftv_2394-00_00_02_04-3808590.jpg?itok=njXVmuOhDimanche 2 septembre , à 10 H 45 , sur FR3 OCCITANIE rediffusion du magazine Viure al Pais signé Marius Blénet et consacré au festival de polyphonies  TARBA EN CANTA . Dans ce magazine vous pourrez aussi voir un épisode de nos deux séries LO MOT (qu’est ce qu’une mandòrra) et FÒTO D’ÒC (avec Anne Enjalbert); ainsi qu’un portrait de Jean-Claude Viau très connu comme militant occitan et chanteur du groupe bigourdan Eths Bandolets.

L'émission en détail : ICI


Le dimanche 9 septembre 2018 à 10h 45 vous pourrez voir la rediffusion d'une Viure al Pais en catalan.

Les inédits de Viure al Pais reprennent le dimanche 16 septembre à 10h 45 sur France 3 Occitanie, suivant une nouvelle formule : tous les dimanches, 9 minutes de catalan suivies de 17 minutes d'occitan

 

Pour cette première émission l'équipe occitane vous proposera de revivre des moments forts de l' Estivada de Rodez version 2018 .

COMMUNIQUE DE FR3 OCCITANIE .

 

dimanche, 26 août 2018

FESTIVAL" VISA POUR L'IMAGE " A PERPIGNAN ( 1er au 16 Septembre )

https://www.laregion.fr/IMG/festivals/260/logo_visa_sans_date_copie.png 

Bienvenue à Visa pour l’Image, le plus grand festival international de photojournalisme, qui a lieu tous les ans à Perpignan. Rendez-vous exceptionnel des amoureux de la photographie, le festival réunit des milliers de visiteurs autour d’une même passion. Explorez les expositions réparties dans toute la ville et découvrez de saisissants reportages, réalisés par des photojournalistes du monde entier. Assistez aux soirées-projections en plein air dans le somptueux cadre médiéval du cloître du Campo Santo ; participez aux colloques et rencontres ; rendez-vous aux stands des agences et des grandes marques de la technologie photographique. Pour plus de détails, explorez le site web.

www.visapourlimage.com                   .  Tel 04 68 62 38 00

vendredi, 24 août 2018

PRADA : PAIS NOSTRE SALUDA LO PRESIDENT CATALAN QUIM TORRA

 

 

JP Torra.png

Lo 23 d'agost a l'universitat Catalana d'estiu de Prada de Conflent, Joan-Pèire Laval, Pdt de Pais Nostre saluda lo President de la Generalitat de Catalunya Quim Torra .