Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 24 juillet 2018

VAL D'ARAN / CORSA PER LA LENGA LO 29 DE JULHET .

 
La 25a cursa "Aran per sa Lengua" reivindicarà aquest diumenge l'ús social de l'aranès

El col·lectiu aranès Lengua Viua organitza aquest diumenge 29 de juliol la 25a edició de la Corsa per la llengua, una de les festes reivindicatives en la defensa de la llengua aranesa més populars de la Vall d’Aran. Enguany, la cursa que es fa l’últim diumenge de juliol des de 1993, estarà marcada per la sentència del Tribunal Constitucional que anul·la el caràcter preferent de l’aranès previst en diversos articles de la Llei 35/2010.

Els participants de la cursa, sortiran dels tres extrems de la Vall: Les, Montgarri i el port de Viella, i es dirigiran, bé caminant o bé corrent, cap a la plaça dera Glèisa de Viella. En aquest punt de trobada és on hi haurà els parlaments en reivindicació per l’ús social de l’aranès i es lliurarà el premi Lengua Viua a la persona o institució que més hagi destacat en la promoció de la llengua aranesa durant aquest any. La festa es clourà amb un concert tradicional del grup de música occità Nadau.

L'objectiu de la jornada és defensar la identitat aranesa, mostrar la importància de l'ús de la llengua aranesa i els fets culturals de la Vall d'Aran. El lema d’aquesta cursa, “Qui ten era lengua ten era clau”, és una adaptació d’un poema de Frederic Mistral, escriptor occità que va rebre el premi Nobel de Literatura

lundi, 23 juillet 2018

" EL PARTIT DEMOCRATA ES POSA EN MANS DE PUIGDEMONT " ( ARA . CAT ) .

http://img.kiosko.net/2018/07/23/es/ara.640.jpg

L'AFFAIRE BENALLA : GRAVE CRISE AU SOMMET DE L'ETAT FRANCAIS .

https://www.jornalet.com/imgMini/600/600/10216

 

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb est auditionné lundi matin à l'Assemblée sur l'affaire Benalla, un rendez-vous qui s'annonce électrique même si Emmanuel Macron a assuré qu'il n'y aurait pas d'"impunité", après la mise en examen de son ex-conseiller pour "violences".

 

 

Les vidéos montrant Alexandre Benalla, un proche collaborateur du chef de l'Etat, en train de frapper et malmener des manifestants le 1er mai à Paris alors qu'il accompagnait les forces de l'ordre en tant qu'"observateur", ont plongé depuis la semaine dernière l'exécutif dans sa plus grave crise.

 

 

Le conseiller de 26 ans - dont le licenciement a été annoncé vendredi -, l'employé de LREM Vincent Crase, avec lui en cette Fête du travail, et trois haut gradés de la police soupçonnés d'avoir transmis à M. Benalla des images de vidéo-surveillance de l'incident ont été mis en examen dimanche soir: les deux premiers notamment pour "violences en réunion" et les trois policiers notamment pour "violation du secret professionnel".

 

 

Le préfet de police Michel Delpuech doit être auditionné à l'Assemblée lundi à 14H00. 

 

 

 

Entendu à partir de 10H00 par la commission des Lois de l'Assemblée qui s'est transformée en commission d'enquête, le ministre de l'Intérieur, appelé à la démission par des personnalités de droite et de gauche, devra répondre à une série de questions sensibles.

 

 

Pourquoi le numéro 2 du gouvernement, qui était au courant des faits dès le 2 mai, n'a-t-il pas réagi plus tôt, en saisissant la "police des polices" ou la justice? L'opposition accuse le pouvoir d'avoir voulu étouffer l'affaire.

 

 

La sécurité du président relève du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR), dépendante de la Police nationale. Quel était donc le rôle d'Alexandre Benalla par rapport au GSPR?

 

 

Et quel était aussi son rôle jusqu'à ces derniers jours? Le porte-parole de l'Élysée Bruno Roger-Petit avait affirmé jeudi qu'il avait été, après le 1er mai, mis à pied pour 15 jours et "démis de ses fonctions en matière d'organisation de la sécurité des déplacements du président". Il apparaît pourtant sur plusieurs clichés récents aux côtés de M. Macron ou du couple présidentiel.

 

 

Lors de l'audition de Gérard Collomb, "beaucoup de questions devront être posées, beaucoup de réponses devront être trouvées", a prévenu le co-rapporteur, Guillaume Larrivé (LR). 

 ( Info : Afp )

 

 

 

dimanche, 22 juillet 2018

ECONOMIE / PROMOTION DE L'ETE DES VIGNOBLES CAP LEUCATE .

http://www.cap-leucate.com/image.php?id=3746

LO JORNALET : " CAL TORNAR FAR REVIURE LA SETMANA "

https://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/le-blog-de-viure-al-pais-france3/files/2015/11/p6_couv_setmana.jpgEDITORIAL  LO JORNALET / " Dempuèi 1995, La Setmana a dignificat regularament l’espaci occitan de comunicacion. Sabèm ben que manténer una publicacion en occitan es una aventura militanta. Volèm mercejar Dàvid Grosclaude, Clamenç Pech e tota la còla qu’a rendut possibla La Setmana dempuèi 1995 fins ara. E sustot, volèm grandmercejar e saludar de femnas coma Laurianne Tresserre, Brigitte Bouncer e Fanny Lartigot, qu’amb grand professionalisme e determinacion an trabalhat inalassablament per la dignitat de l’occitan dins los mèdias. Volèm contunhar de trabalhar amb vosautras pendent fòrça annadas. Avèm de qué far!

Sabèm que darrièrament Vistedit èra dins un marrit moment financièr. Las cridas a l’ajuda son estadas nombrosas mas avèm pas fach grand causa per n’evitar la desaparicion. La Setmana es una pèira que fa partida del mur de sostenement contra la fin del nòstre pòble. Sèm totes de pèiras d’aqueste meteis mur, lo podèm pas daissar tombar.
 
Per tant, cresèm que cal agir amb determinacion per manténer viva La Setmana, o per la tornar far reviure. Convidam los legeires a prepausar d’idèas, dins los comentaris, per reviscolar La Setmana e la daissar pas morir."

LO JORNALET / 22 - 7 - 2018 .

UNIVERSITAT CATALANA D'ESTIU , 16 AL 23 D'AGOST A PRADA DE CONFLENT .

http://www.uce.cat/fotografies/centre_pau_casals.jpg 


És una oportunitat per a conèixer Prada, la comarca del Conflent i la Catalunya Nord. La diferència amb altres campus universitaris d’estiu és que, durant set dies, els assistents comparteixen les classes universitàries del matí (de 9:00 a 12:00 h), els actes i commemoracions (de 12:00 a 13:00 h), els tallers (de 15:00 a 17:00 h), els debats (de 17:00 a 18:30 h), els espectacles (de 21:00 a 23:00 h), el cinema (de 23:00 a 00:30 h) i el bar musical (fins a les 2:00 h).

. Universitat Catalana d'Estiu del 16 al 23 d'agost

 Licèu Renouvier  , Carretera de Catlla . 66 500 . Prada de Conflent

 correu@uce.cat

samedi, 21 juillet 2018

SORTEZ LES DRAPEAUX OCCITANS SUR L'ETAPE MILLAU - CARCASSONNE !

http://www.occitanie-tribune.com/rep/rep_article/2018-07-13_114712_PAIS-NOSTRE.jpg

vendredi, 20 juillet 2018

" ES RENDEIX " ... EL JUTGE RENUNCIA A EXTRADIR PUIGDEMONT !

http://img.kiosko.net/2018/07/20/es/elpunt_avui.640.jpg

ECONOMIE - OCCITANIE / SITUATION FAVORABLE SAUF POUR LE CHOMAGE .

L’INSEE Occitanie vient de publier sa note trimestrielle de conjoncture régionale intitulée : « Un climat conjoncturel favorable malgré une hausse du chômage »

Au premier trimestre 2018, l’emploi salarié continue d’augmenter en Occitanie, comme au niveau national. Les services marchands, notamment le secteur de l’hébergement-restauration, dynamisent l’emploi dans la région. Cependant, la situation sur le marché du travail est contrastée avec un taux de chômage régional qui repart légèrement à la hausse ce trimestre.

Les chiffres clés du premier trimestre 2018 à retenir

Pour accéder à la publication : « Un climat conjoncturel favorable malgré une hausse du chômage », Insee Conjoncture Occitanie n° 14, juillet 2018Contact

jeudi, 19 juillet 2018

Saint-Guilhem vote la motion du Collectiu Occitan !

Xuj5gbs.jpg