Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 22 mars 2018

ECONOMIE / MISSIONS LOCALES D'OCCITANIE LE 27 MARS A NARBONNE .

https://parrainage-emploi-occitanie.org/images/logoARMLoccitanieQuadriVertic_Mobile.jpg 

Mardi 27 Mars : Un Forum inédit pour renforcer les liens
entre les Missions Locales d’Occitanie et les acteurs économiques au service de l’emploi des jeunes .

 

Le premier Forum des Missions Locales et des acteurs économiques d’Occitanie se déroulera au Parc des Expositions du Grand Narbonne le mardi 27 mars 2018, de 9h à 16h30. Objectif de ce rendez-vous entre professionnels : rapprocher ces acteurs pour optimiser leurs actions en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes.

Organisé par l’ARML Occitanie, Association Régionale des Missions Locales, le Forum des Missions Locales et des acteurs économiques d’Occitanie propose un cadre de rencontre inédit aux acteurs régionaux impliqués dans l’insertion professionnelle des jeunes : conseillers des 26 Missions Locales de la Région, partenaires institutionnels et représentants du monde économique et de l’alternance (contrats d’apprentissage et de professionnalisation).

L’objectif de cette journée de réflexion et d’échanges est de renforcer la connaissance réciproque des différents participants, de leur fonctionnement et de leurs besoins, afin de favoriser l’accès des jeunes à l’emploi et à l’alternance.

mercredi, 21 mars 2018

" TOQUES ET CLOCHERS " A LOUPIA (AUDE) LES 24 et 25 MARS .

http://www.destinationsuddefrance.com/var/sdfd/storage/images/media/images/240-toques-et-clochers-2018-loupia/6733722-1-fre-FR/240-Toques-et-Clochers-2018-Loupia_focus_events.jpgLa 29ème édition de Toques & Clochers se déroulera Samedi 24 et Dimanche 25 mars 2018 à Loupia( Ht Vallée Aude ) . Samedi 24 Mars venez assister à la messe inaugurale (à 11H), au grand cortège des vignerons de l’appellation (à 15H) et déguster nos vins tout au long de cette journée mémorable rythmée par les bandas limouxines!

Le 25 Mars , vente des fûts de chardonnay et de  Blanquette  et Crémants à Limoux .

lundi, 19 mars 2018

METEO / LES ARBORICULTEURS OCCITANS CRAIGNENT LE GEL .

http://nicole.fond-ecran-image.com/blog-photo/files/2009/03/amandier.jpgLes récoltes de fruits et légumes risquent d'être retardées et moins abondantes, redoutent des arboriculteurs et maraîchers, alors qu'une partie de la France subissait dimanche un nouveau coup de froid à trois jours du printemps.

 

Pour Luc Barbier, président de la Fédération nationale des producteurs de fruits, les craintes sont «concentrées principalement sur la vallée du Rhône, la région Provence et l'Occitanie».

«Dans la région lyonnaise, on attend -2 ou -3°C. Sur les vergers un peu précoces, il y a des risques», a-t-il prévenu.

Les arboriculteurs pourraient avoir recours à des produits antigel par aspersion ou à des «bougies» dans la nuit, dans certaines parcelles si les températures descendaient trop. «Pour les variétés précoces, notamment les pêches et les abricots, on est forcément inquiets», a reconnu M. Barbier.

«Pour les pommiers, qui représentent la plus grosse part de la production arboricole en France, la floraison n'a pas encore commencé, on n'est donc pas trop inquiets» a souligné pour sa part Bruno Dupont, président de l'interprofession des fruits et légumes frais, Interfel.

«Pour les poiriers, en revanche, c'est plus compliqué. Les fleurs ont commencé à sortir. Des températures à -1°C, -2°C, pour des fleurs, ça n'est pas bon». «La météo fait le yo-yo. En 24 heures, on a perdu près de 15 degrés. C'est stressant, pour les végétaux comme pour les agriculteurs», a-t-il souligné. ( La Depêche du Midi ) .

dimanche, 18 mars 2018

FABREZAN (AUDE) / LA COOPERATIVE A CHOISI LA VOIE OCCITANE !

http://www.vinadeis.com/wp-content/uploads/2016/05/FABREZAN_15-181web.jpg Le journal l'Indépendant a fait le point , dans son édition datée du 17 Mars , sur les actions menées par la cave coopérative de Fabrezan " Terre d'Expression " .

On y apprends " qu'une nouvelle charte a été crée avec la Croix occitane fièrement  arborée sur les nouvelles cuvées comme Magnac, la première cuvée biologique de la cave " .

Le directeur Benoît Filaquier s'explique ainsi : " Etre occitan, ce n'est pas uniquement appartenir à une région , mais c'est adopter son mode de vie . C'est maintenir la transmission de notre identité et des savoirs-faire de nos anciens pour les générations à venir ".

Un engagement occitan qui vient de trouver une belle consécration avec les 2 médailles d'or de " Terre d'Expression " obtenues au Concours Agricole de Paris pour la cuvée " Délicatesse 2016 " et " La Passion de Charles Cros " . Félicitations !

. TERRE D'EXPRESSION  5 , Rue des Coopératives . 11 200 . Fabrezan .

 .Tel 04 68 43 61 18        www.terredexpression .fr

 

jeudi, 15 mars 2018

C. DELGA OPPOSE A LA CONCURRENCE DES CENTRALES HYDRO-ELECTRIQUES .

http://www.lacsdespyrenees.com/65/barrage-du-tech.jpg

Actuellement les barrages hydro-électriques sont gérés pour l'essentiel par Engie et EDF, sur mise en concession de l'Etat. La Commission européenne exige désormais que la France ouvre systématiquement ces concessions à la concurrence à l'échéance des contrats en cours. Carole Delga, présidente de la Région Occitanie , s'exprime face à cette décision de la Commission européenne, et revient sur les enjeux nationaux et territoriaux qui s'attachent sur l'avenir de ces concessions hydro-électriques.

« L'Occitanie est actuellement la 2ème région française en production d'énergie d'origine hydro-électrique. Notre parc est essentiel pour le système électrique français et joue un rôle majeur pour le développement durable de notre territoire, que j'ai souhaité amplifier dès le début de mon mandat à travers la démarche « Région à énergie positive ». 

Les barrages jouent un rôle décisif dans cette stratégie en assurant non seulement l'alimentation de notre région en énergie mais également en eau. De nombreux secteurs-clés de notre activité économique en dépendent, dont l'agriculture, le tourisme, le développement des territoires. À ce jour, les conventions établies avec EDF et Engie dans ce domaine permettent de garantir par l'irrigation, la possibilité de l'activité agricole, mais également la bonne gestion des milieux aquatiques et un bon niveau de qualité de l'eau, ou encore la multiplication des zones de baignade et le développement de l'activité de pêche. 

Ma conviction est que la mise en concurrence n'est pas en mesure d'assurer la pérennité de ces partenariats, fondés sur la confiance entre nos territoires et les opérateurs des barrages. Elle nuirait en outre à l'engagement rapide de grands investissements nécessaires à l'accompagnement de la transition énergétique de notre pays. Pour toutes ces raisons, il me semble essentiel que les prolongations des concessions hydro-électriques soient maintenues, au bénéfice de nos territoires ruraux et de la transition énergétique de la France », a déclaré Carole Delga.

 

mardi, 13 mars 2018

ECONOMIE / SEMAINE DE L'EMPLOI MARITIME EN OCCITANIE .

http://www.rivesdescorbieres.com/usermedia/photo-635630503318184180-1.jpg?dummy=0&crop=true&w=1000&h=693Du 12 au 17 mars, la Semaine de l’emploi maritime jette, pour la première fois, l’ancre en Occitanie. Cette manifestation, initiée il y a trois ans en Bretagne, permettra de faire découvrir les métiers du littoral. Des métiers porteurs, 90.000 embauches (hors intérim) ayant été réalisées en 2017, selon une étude de Pôle emploi Occitanie, principalement dans l’hôtellerie-restauration (82%) et les services portuaires et nautiques (10%). Un volume en forte hausse, de 13% sur un an, contre 8,6% tous secteurs confondus.

Forums, conférences, job dating, information sur les formations, visites d’entreprises… seront donc proposés tout au long de cette semaine : à Carcassonne, lors du Salon TAF du 13 mars, au Grau-du-Roi, le 15 mars. Mais ce coup de projecteur va continuer : à Perpignan, dans le cadre du Salon TAF du 22 mars, à Argeles-sur-Mer, lors de la Bourse aux emplois saisonniers du 29 mars, à Leucate, lors du Forum saisonnier du 10 avril, et à Canet-en-Roussillon, lors d’un Forum saisonnier le 17 avril.(Toulemploi

jeudi, 08 mars 2018

ECONOMIE / REDUCTION DE 3700 EMPLOIS CHEZ AIRBUS .

https://www.aerocontact.com/public/img/aviaexpo/produits/images/612/detail_A400M_900x636.jpgLors d’un comité central d’entreprise en présence des syndicats, Airbus a officialisé hier à Toulouse les baisses de cadences attendues sur deux de ses programmes : l’A380 et l’avion militaire A400M. Selon le groupe toulousain, cette réduction de la production affectera 3 700 postes sur les différents sites européens en France, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni. La production du superjumbo va redescendre à douze avions cette année puis huit en 2019 et même six appareils par an à compter de 2020. L’A400M qui est assemblé à Séville verra quant à lui son rythme de livraison passer de quinze appareils en 2018 à onze en 2019 puis huit dès 2020.

Airbus n’a toutefois pas voulu donner le détail des impacts sociaux hier lors de sa rencontre avec les syndicats. « L’information des partenaires sociaux était un préalable. Nous allons maintenant chiffrer les impacts site par site dans toute l’Europe » confie-t-on au siège d’Airbus à Toulouse. La direction d’Airbus fait remarquer qu’un éventail très large de mesures sera mis en place pour faire face à cette réduction de cadences sur l’A380 et l’A400 M.

470 emplois en France dont 320 à Toulouse

Selon le syndicat FO, pour la France l’impact a été chiffré à 470 suppressions de postes dont 400 sur les chaînes, 70 sur la direction du programme A380. Cent postes seront concernés à Nantes et cinquante à Saint-Nazaire. À Toulouse, 320 postes sont visés dont 250 sur la chaîne d’assemblage final de l’A380 ainsi que 70 postes supplémentaires à la direction du programme du superjumbo (planning, customisation client…). Les premiers concernés seront les « flex » c’est-à-dire les intérimaires dont les contrats ne seront pas renouvelés, au fil de l’eau de leur échéance tout comme les contrats à durée déterminée (CDD). « Certains contrats ne s’arrêteront qu’en 2020 ce qui laisse du temps pour rebondir » tempère une source proche du dossier. Pour les compagnons Airbus, les personnels affectés seront redéployés sur d’autres programmes en forte croissance comme l’A350, l’A320 ainsi que l’A330 NEO . ( La Depêche du Midi ) .

lundi, 05 mars 2018

PETITE FETE DE L'ARBRE LES 9 / 10/ 11 MARS A LODEVE .

https://i1.wp.com/www.paysarbre.org/wp-content/uploads/2018/02/IMG_2951.jpg?resize=225%2C300&ssl=1

TRUFFES ET PATRIMOINE LE 11 MARS A VILLENEUVE-MINERVOIS .

Résultat de recherche d'images pour "logo trufaires de menerbes" 

Départ 7h30 : Trail des truffières : 29 km Départ 9h30 : Trail du truffet et : 12,5 km Randonnée pédestre : 10 km Inscriptions sur chrono-start.com et renseignements auprès de Benoit au 06 88 94 15 64 ou Julien au 06 32 39 10 72 Facebook : traildestruffières. 

• À Villeneuve-Minervois :

10h - Lancement de la journée avec le marché des produits du terroir. Messe avec bénédiction de truffes et arbres truffiers, célébrée par Monseigneur Planet, évêque de Carcassonne. 

11h30 - Inauguration et intronisations.

13h - Restauration sur place (25€/personne). Inscription et paiement obligatoire auprès de Magali au 06 45 86 22 49 ou truffe etpatrimoine@gmail.com

. Pensez à apporter vos couverts. 

Le menu : Ravioles aux quatres fromages, crème de parmesan truffé. Salade d'endives à l'huile truffée . 

Noix de jambon mariné au miel et moutarde, braisé au four. Ecrasé de pommes de terre aux beurre truffé. Brie truffé. Tiramisu au spéculoos truffé. 

14h30 - Marché aux truffes. 

Tout au long de la journée - Démonstration de cavage, conférence, expo photos, animations... À l’occasion de cette journée dédiée au patrimoine, visitez gratuitement la Maison de la truffe  qui sera ouverte de 10h à 17h. 

vendredi, 02 mars 2018

LA VACHE DE L'AUBRAC DOPE LES VENTES DES PRODUITS OCCITANS .

https://img2.pleinevie.fr/var/pleinevie/storage/images/1/7/0/170541/salon-agriculture-2018-une-vache-race-aubrac-pour-egerie_width1024.jpgRarement l'Occitanie avait connu un tel engouement sur le Salon de l'agriculture. La raison de cette passion ? Haute, la vache des plateaux de l'Aubrac choisie comme ambassadrice. Un coup de projecteur unique sur la région qui profite aux producteurs situés à plusieurs pavillons de la vache. Au stand de l'Aubrac où l'on brasse l'aligot depuis 8 heures du matin à partir de la tomme fraîche de laguiole, c'est tout bonnement «du jamais vu». «Il y a une dynamique inédite pour nous cette année, Haute a un impact énorme», se réjouit Bernard Prunières, commercial à la coopérative de Laguiole qui gère l'espace. Côté restauration et vente à emporter, le chiffre d'affaires a déjà augmenté d'environ 30 %. «D'ordinaire on distribue en moyenne 1 300 parts par jour, mais cette année, c'est plus de 1 500», se félicite le vendeur. Derrière son étal de charcuterie de l'Aubrac, il y en a un autre qui a le sourire. C'est Michel Fontanié, vendeur pour la maison Conquet. Il commercialise les produits de deux éleveurs de l'Aveyron : des conserves, des terrines, du pâté, de la saucisse sèche, de la viande… Pour lui aussi, «l'effet Haute» est incontestable. ( La Depêche du Midi )