Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 11 octobre 2017

OCCITANIE / 30 MILLIONS DE TOURISTES PAR AN ET 100 OOO EMPLOIS .

Résultat de recherche d'images pour "photos TOURISTES A LA CITE DE CARCASSONNE"L’Occitanie est une terre de tourisme. Et qui dit tourisme dit emplois ; un vrai gisement se présente d’ailleurs sous les pieds des Occitans. C’est dans le but de faire découvrir toutes les filières de ce secteur économique de poids que l’Onisep Occitanie vient de sortir un numéro Onisep Plus spécial tourisme.

"Avec 30 millions de visiteurs par an, dont 8 millions sur le littoral, l’Occitanie est la première région de France en termes de fréquentation, explique Sophie Salvadori, rédactrice de chef de la revue. En Occitanie, cela représente plus de 100 000 actifs mais c’est un métier qui souffre parfois d’une mauvaise réputation en raison de sa saisonnalité. Le secteur du tourisme est pourtant en pleine évolution et offre de nombreuses possibilités d’emplois", précise-t-elle. Ce numéro d’Onisep Plus renseigne surtout les professeurs principaux et leurs élèves sur les métiers et l’offre de formation de cette filière phare dans notre région.

"38000 entreprises se partagent le marché en Occitanie"

"Pour s’adapter à l’évolution des modes de consommation, de nouvelles formes de tourisme se sont développées : durable, urbain, d’affaires, etc. 38 000 entreprises se partagent le marché touristique régional, représentant environ 108 000 emplois, hors emplois publics. Forte d’une offre très diversifiée (littoral, montagne, thermalisme, patrimoine culturel, etc.), la région constitue un territoire à forte attractivité", explique l’Onisep.

L’éditeur spécialisé dans la formation et les métiers a particulièrement voulu mettre l’accent sur le tourisme sportif. "C’est en très fort développement dans la région Occitanie avec les activités en montagne, à la mer ou en eaux vives, explique Sophie Salvadori. Il y a maintenant beaucoup de formations professionnelles afin d’apprendre à encadrer des groupes d’adultes ou d’enfants".

 

lundi, 09 octobre 2017

ECONOMIE / CREATION DE FIBOIS OCCITANIE .

logo Fibois OccitanieNée de la fusion des interprofessions Arfobois Languedoc Roussillon et Midi Pyrénées Bois, Fibois Occitanie a pour objet de contribuer au développement, à la valorisation et à la promotion de l’ensemble de la filière, de ses acteurs et de la ressource forestière en Occitanie.

Christophe Gleize a été élu Président de cette nouvelle association lors de l’Assemblée Générale de fusion.

Fibois Occitanie regroupe près d’une quinzaine d’organisations professionnelles qui couvrent l’ensemble des secteurs de la forêt et du bois et plus de 200 entreprises adhérentes à titre individuel. 

vendredi, 06 octobre 2017

PETITION d'UNITAT CATALANA POUR UNE COLLECTIVITE NORD CATALANE .

Pétition pour la création d'une CTU Catalogne Nord / Petició per la creació d'una Collectivitat Territorial Nord Catalana

https://www.change.org/p/unitat-catalana-comit%C3%A9-pour...

Nos cousins du Sud viennent de nous montrer qu en se battant nous pouvons faire avancer notre cause. Il n'a s'agit pas pour nous d obtenir l'indépendance mais un statut particulier comme la Corse qui nous permettra de ne plus appartenir à la région et de décider nous même de notre avenir et de redresser enfin notre département.

A partager largement, voici quelques uns des changements possibles avec la création d'une CTU :
- fusion de la région et du département sur le territoire du département : ce qui signifierait que nous ne serions plus en région Occitanie et que toutes les compétences de la région seraient gérées par la CTU, permettant enfin une vraie politique économique d'investissements sur notre territoire afin qu'il ne soit plus sinistré, en matière d'emploi par exemple.
- une fiscalité avantageuse pour les entreprises ... ce qui va forcément en attirer et créer de l'emploi.
- compétences en éducation : permettrait d'ouvrir des classes bilingues en catalan.
- compétences en voirie, port, aérodrome, réseau ferré : permettrait par exemple de défendre le train jaune, la ligne Port Bou, permettrait aussi de négocier avec la SNCF et le gouvernement la ligne TGV Perpignan-Montpellier qui n est pas à grande vitesse...
- compétences en matière de développement durable et d'énergies renouvelables : par exemple permettrait de miser sur cette économie pour sortir notre territoire de la crise. Quand on connaît les potentialités du département il est rageant que nous ne soyons pas numERO 1 .

jeudi, 05 octobre 2017

L' OCCITANIE SE MOBILISE POUR LES LIGNES TGV !

Lignes LGV en Occitanie : "Non à la grande injustice" 

Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie était à la tête d’une mobilisation sans précédent le 4 octobre à l’Hôtel de Région de Toulouse, afin de montrer au pouvoir parisien la détermination de la Région en faveur de la LGV Bordeaux-Toulouse et de la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan.

 

« Vous êtes des centaines ici présents à nos côtés et des milliers à suivre en direct cette grande mobilisation sur nos pages et sur nos réseaux sociaux, je suis fière de voir que la Région toute entière est au rendez-vous ! Car en vérité, nous sommes des millions à être mobilisés. Soyez-en sûrs, ce n’est que le début » a lancé Carole Delga à l’occasion de ce grand rassemblement.

 

Ce 4 octobre nombreux étaient les décideurs  régionaux , citoyens, acteurs économiques, culturels et associatifs, représentants d’usagers et élus locaux, qui ont tenu à apporter leur soutien aux projets de LGV Bordeaux-Toulouse et de Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan, portés par le pays d'oc depuis de nombreuses années. Que ce soit en termes de développement économique, d’attractivité touristique et culturelle, ou encore de qualité de vie, ils ont démontré au pouvoir central comment et pourquoi la grande vitesse était essentielle pour l’avenir de l' Occitanie .

mercredi, 04 octobre 2017

PLUS DE 13 000 SIGNATURES POUR LE TGV D'OCCITANIE !

OCCITANIE - HAUTE-GARONNE - TOULOUSE - 4 octobre : mobilisation régionale pour la LGVRésultat de recherche d'images pour "photos affiche pour tgv en occitanie" 

Pour l'Occitanie, ses 5 millions d'habitants, son économie et son attractivité, c'est une nécessité et une question de justice territoriale. Pourquoi resterions-nous à l'écart du réseau ferroviaire à grande vitesse ? A l'occasion du 25e anniversaire de l'association Eurosud Transports qui se posait déjà cette question dès 1998, le Pays d'OC se mobilise le 4 octobre à l'hôtel d'Occitanie à Toulouse en faveur de la grande vitesse et notamment pour la liaison Montpellier-Perpignan et Bordeaux-Toulouse à grande vitesse.

. SIGNEZ LA PETITION POUR LE TGV D'OCCITANIE sur midilibre .fr

 

CAROLE DELGA DENONCE " LA RECENTRALISATION D'UN POUVOIR MONARCHIQUE "

Résultat de recherche d'images pour "photos carole delga"

Interrogée par l'AFP sur la suppression de quelque 450 millions d'euros de dotations de l'Etat aux collectivités locales, Carole Delga , a par ailleurs dénoncé un "sacré coup de canif".
Mais "c'est un combat qui va au-delà des dotations, c'est l'organisation de la France" et de son pouvoir qui est en cause, a estimé la présidente de région. "Les masques tombent, on est sur une vision complètement recentralisée où tout est décidé à Paris, où l'on prend les collectivités locales pour des sous-traitants des décisions de l'Etat".
Pour elle, "on est sur une vision presque monarchique (...) qui se referme à l'intérieur du périph parisien".
"Outrée qu'on revienne à un fonctionnement complètement dépassé, d'un autre siècle", Mme Delga plaide pour une décentralisation des pouvoirs. "La seule réponse", selon elle, "au sentiment de déclassement des citoyens" qui s'exprime par le vote extrême.

samedi, 30 septembre 2017

LE CONSEIL REGIONAL D'OCCITANIE MENE CAMPAGNE POUR LE TGV .

OCCITANIE - HAUTE-GARONNE - TOULOUSE - 4 octobre : mobilisation régionale pour la LGV

LA FOIRE DE CASTRES PRESENTE LES ATOUTS DE L'OCCITANIE .

Résultat de recherche d'images pour "photos de castres"Autrefois consacré aux atouts de Midi-Pyrénées, l'espace réservé à la région sur la foire économique de Castres présente aujourd'hui les différentes facettes de l'Occitanie. Un bon moyen de connaître un peu mieux celles et ceux qui nous ont rejoints dans cette entité qui s'étend désormais du Gers au Gard. On peut notamment y trouver quelques chiffres concernant les domaines du sport, de la culture, de l'économie ou de l'enseignement. Ainsi y apprend-on que 1 350 000 occitans sont licenciés dans l'un des 19000 clubs de la région. 1e région bio, 1e dans le domaine apicole, 1e région ovine, 1e région pour les semences de blé dur et le soja mais aussi 1e région ayant le plus de monuments historiques et de festivals… l'Occitanie ne manque pas d'atouts.

( Info: La Depêche )

vendredi, 29 septembre 2017

PAIS NOSTRE : VIVE LA CATALOGNE LIBRE !

OCCITANIE -  PAIS NOSTRE : VIVE LA CATALOGNE LIBRE ! 

Le Mouvement régionaliste Pais Nostre se mobilise pour soutenir le référendum du 1er Octobre en Catalogne : des militants occitans seront présents pour défendre la démocratie et le droit de vote des catalans dans de nombreuses villes du Principat de Catalunya . Ce n'est pas avec une répression qui rappelle de plus en plus les  heures sombres du franquisme que le pouvoir central de Madrid viendra à bout des aspirations catalanes à la liberté et à l'autodétermination .

Voilà 50 ans le Général de Gaulle lançait à Montréal son fameux " Vive le Québec libre" .

Il est temps maintenant de crier " Vive la Catalogne libre " !

PAIS NOSTRE - MOUVEMENT OCCITAN .



LES CONSEILS REGIONAUX SE REBELLENT CONTRE L'ETAT CENTRAL !

Résultat de recherche d'images pour "CARICATURES CONTRE LE CENTRALISME  PARISIEN" Congrès des Régions de France à Orléans: suite à l'intervention du Premier ministre Edouard Philippe en ouverture du congrès, Carole Delga a tenu à dénoncer, aux côtés de l'ensemble des président.es de Régions, les promesses non tenues du Gouvernement  à l'égard des Régions.   

« L'ouverture par le Premier ministre devait rétablir la confiance entre l'Etat et les Régions après la rupture univoque des engagements financiers annoncés mercredi dernier dans le Projet de loi de finances 2018. A l'inverse, son discours n'a fait qu'aggraver le fossé entre les Régions et le gouvernement : la confiance avec le gouvernement est aujourd'hui rompue », a notamment déclaré Carole Delga à cette occasion. 

Le gouvernement a dévoilé mercredi en Conseil des ministres, le contenu du projet de loi de finances pour 2018 qui prévoit notamment la suppression du fonds de soutien au développement économique de 450 M€ dans la part de TVA qui sera allouée aux Régions.

 « Cette décision, si elle est maintenue, est injuste et ferait des Régions le seul niveau de collectivité en France dont les ressources diminueraient entre 2017 et 2018. Nous ne pouvons plus être l'échelon territorial le plus puissant et celui qui dispose le moins de recettes propres et dynamiques. La Région ne peut plus être dépendante des baisses de dotation systématiques de l'Etat », a ajouté Carole Delga.

 « Au-delà du revirement sur les finances, ce désengagement de l'Etat concerne de  nombreux sujets concrets pour le quotidien de nos concitoyens, je pense en particulier aux aides aux petites entreprises et aussi pour le développement à l'export et à l'innovation. Dans une période de mutation, nous devons aider les entreprises à s'adapter. 

Si le gouvernement ne se ressaisit pas, la mobilisation de nos collectivités sera ferme pour que l'Etat respecte sa parole », a conclu Carole Delga.

.Communiqué du Conseil Régional Occitanie .