Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 30 mai 2018

" LA PLEGAREM PAS L'ESQUINA " LO 9 DE JUNH A ROCAFORT DE LAS CORBIERAS .

https://scontent-mrs1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/32372979_1465825956896264_3332831339647860736_n.jpg?_nc_cat=0&oh=1fff82aaef1441bf779c5266418efda0&oe=5B50532F

mardi, 29 mai 2018

" LA LANGUE BEARNAISE DANS LA COURSE "- MICHEL FELTIN-PALAS (L'EXPRESS)

 
  Michel Feltin-Palas
michel.surleboutdeslangues@groupelexpress.fr
 
 
LA LANGUE BÉARNAISE DANS LA COURSE

C’est une épreuve que l’on ne verra jamais aux Jeux Olympiques, une course où personne ne se préoccupe de signer la moindre performance sportive, un relais où l’essentiel n’est pas de gagner mais de défendre une cause. Du 25 au 27 mai, des amis, des familles, des collègues, des voisins, des femmes et des hommes, des riches et des pauvres, des jeunes et des moins jeunes, ont porté un témoin à travers le Béarn et le bas-Adour. Ils sont partis de Bidache le vendredi à 14 heures, pour arriver à Pau 48 heures plus tard. Ils ont progressé de jour comme de nuit, suivant un parcours de 400 kilomètres à travers les plaines, les coteaux, les gaves et les montagnes des Pyrénées-Atlantiques. Dans quel but ? Le simple, le pur, le fol amour de leur langue régionale - que certains appellent le béarnais et d’autres le gascon ou l’occitan. Une démarche tout en symboles, évidemment : «Le relais qui se transmet d’un coureur à un autre représente la nécessaire transmission de la langue d’une génération à l’autre», observe Daniel Barneix, le président de l’association Ligams, à l’origine de cette initiative pas comme les autres. Sachant que le nom de la course, lui non plus, n’a pas été choisi au hasard : passem signifie « passons ».

En Béarn, c’était une première et ce fut un succès. A la surprise des organisateurs, les 400 kilomètres de la course ont tous été vendus, à raison de 100 euros le kilomètre. « Pour notre baptême du feu, nous en espérions seulement la moitié ! » se réjouit Daniel Barneix. A l’évidence, la thématique a rencontré un écho très large, dépassant le premier cercle des locuteurs et des militants. Il est vrai que la culture locale est très enracinée dans ce pays à l’identité plus forte qu’on ne le croit. Et que la langue, bien qu’en déclin, y reste très présente, notamment lors des fêtes de village et les troisièmes mi-temps de rugby - où l’on chante souvent en lengue noustë (notre langue)Les organisateurs le reconnaissent volontiers : les Béarnais n’ont rien inventé. Ce sont les Basques qui, les premiers, ont lancé une course équivalente, la Korrika (en courant), en 1980. Les Bretons ont suivi en 2008 avec la Redadeg (la course) - dont ils ont bouclé la cinquième édition le 12 mai dernier. En Europe, Catalans, Irlandais, Galiciens se relaient eux aussi pour défendre leur langue. A chaque fois, les objectifs sont les mêmes : rassembler tous ceux qui, à leur manière, défendent la culture locale, qu’ils soient enseignants, chanteurs ou écrivains ; sensibiliser les médias et l’opinion publique à travers un événement sportif et convivial - des fêtes ont lieu tout au long du parcours ; enfin et surtout, encourager la population à se réapproprier une langue longtemps dévalorisée par Paris, ne serait-ce qu’en lançant un sonore adishatz (bonjour) en entrant dans un magasin.

Cette édition de la Passem aura des suites. « Nous renouvellerons la manifestation tous les deux ans, annonce déjà Daniel Barneix, en variant le parcours pour faire participer tous les villages, et en associant nos cousins landais et bigourdans ». L’argent recueillisera affecté à une fondation qui sélectionnera les meilleurs projets. : enregistrements de locuteurs natifs, matériel pédagogique pour les enseignants, site internet de chansons… Tout est possible, pourvu que cela favorise le maintien et la transmission de la langue. En un mot ? Passem !
MICHEL FELTIN-PALAS / L'EXPRESS .

 

CATALONHA / LO N° 1 DEL JORNAL " LA REPUBLICA " ES SORTIT !

http://quiosc.s3.amazonaws.com/jpgs/2018/05/26/LRPC/26LRPC_001.jpg

. EL SETMANARI" LA REPUBLICA " NEIX EN UNA CATALUYA QUE VIU ENTRE LA TIRANIA DEL 155 I EL MANDAT REPUBLICA DE LA CIUTADANIA .

 

. LA REPUBLICA  C/ GUELL, 68 .17 005 . GIRONA   -  www.lrp.cat     -  Tel  972 186 400 .

. ABONAMENT DIGITAL : 12 Euros / an .

" TOTAL FESTUM " , FESTIVAL DES CULTURES OCCITANE ET CATALANE .

https://www.laregion.fr/local/cache-gd2/d11e614babfeeccbc89df2b703a22638.jpg

OCCITANIE / 250 000 ETUDIANTS ET 35 UNIVERSITES ET GRANDES ECOLES .

https://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2014/02/15/201402152123-full.jpgBERTRAND MONTHUBERT , CONSEILLER REGIONAL DE LA REGION OCCITANIE  DELEGUE A L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : " La force de l'Occitanie réside tout à la fois dans son rayonnement universitaire –deux grands bassins étudiants, plusieurs autres villes offrant des formations de grande qualité, 250 000 jeunes et 35 grandes écoles et universités – mais aussi dans la force de son industrie. Nous sommes par ailleurs la première région de France en termes d’intensité de recherche, 3,8% de notre PIB étant investi dans ce domaine pour une moyenne nationale d’environ 2,25%.

Ce faisant, nous pouvons non seulement proposer aux étudiants d’excellents parcours universitaires mais également des environnements scientifique et industriel de premier plan pour permettre d’envisager des trajectoires professionnelles ultérieures passionnantes.

Tout en disposant de nombreuses formations d’ingénieurs et de commerce et bien sûr de parcours universitaires variés, l’Occitanie bénéficie par ailleurs de la présence de cursus très innovants dans l’e-santé, les serious games, le tourisme, le big data ou encore les humanités numériques et les énergies renouvelables. Nous devrions par ailleurs accueillir 7 des 18 chercheurs spécialistes du climat et de l’environnement actuellement basés à l’étranger et appelés à rejoindre la France après l’appel d’Emmanuel Macron suite au retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat.

Pouvez-vous détailler quelques-uns des projets soutenus par la région ?

Partenaire naturel de l’innovation pédagogique, la région soutient par exemple la transition numérique des formations technologiques. Elle accompagne par ailleurs l’ouverture de nouvelles filières dans les villes universitaires d’équilibre – je pense à Perpignan, Nîmes, Tarbes, Rodez ou encore Albi – dont l’activité est essentielle aux côtés des ensembles toulousain et montpelliérain. Ces sites sont d’autant plus importants qu’ils donnent souvent lieu à des formations originales dans des domaines comme le tourisme, les matériaux, le design encore la préservation de l’environnement.

( Interview de Bertrand Monthubert dans STUDYRAMA ) .

lundi, 28 mai 2018

CRISI POLITICA EN ITALIA ... E NOVELAS ELECCIONS ...

http://www.lepoint.fr/images/2016/12/07/6405485lpw-6407675-article-italyflag-jpg_3946886_660x281.jpgItàlia va entrar ahir en una crisi constitucional sense precedents. El president de la república, Sergio Mattarella, va decidir de vetar el candidat a ministre d’Economia proposat pel nou govern, perquè el considera massa contrari a l’euro. La decisió ha fet que Giuseppe Conte renunciés a formar el govern que li havia estat encarregat. Els dos partits que havien pactat el govern, la Lliga i el Moviment 5 Estels, han fet una crida a destituir el president de la república i a convocar noves eleccions, que sens dubte esdevindran un autèntic –i molt perillós– referèndum sobre Europa i l’euro.

El president de la república ha vetat la proposta de nomenar ministre d’Economia Paolo Savona, que havia estat ministre d’Indústria i sempre ha considerat que l’entrada d’Itàlia a l’euro havia estat un error. La decisió de Mattarella deixa en un lloc incòmode la presidència de la república, que en teoria hauria de ser neutral. La reacció dels partits que volien formar govern ha estat d’acusar el president de posar-se a les ordres de Brussel·les i impedir així que s’apliqui el vot dels italians en les darreres eleccions. Mattarella ha cridat a palau Carlo Cottarelli, un alt funcionari del Fons Monetari Internacional. Alguns mitjans italians especulen que Mattarella li pot encarregar un govern de transició.

Vilaweb.cat

La solució que s’apunta és tornar a fer eleccions, que podrien ser a començament de setembre. Tanmateix, molts observadors coincideixen a dir que aquestes eleccions esdevindrien un referèndum sobre l’euro i Europa, perquè la decisió de Mattarella per als contraris a l’euro demostraria que les pressions de la Unió Europea per a alterar el resultat electoral són reals.

dimanche, 27 mai 2018

27 DE MAI ...CAPITADA DE " LA PASSEM " AMB L'ASSOCIACION LIGAMS !

https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/32105024_599055570478603_3047077360034643968_n.png?_nc_cat=0&oh=7ac9d9078ed259a6df8aabbaf48346be&oe=5B789BB8https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/33584485_416756332129947_7395927151066742784_n.jpg?_nc_cat=0&oh=7619632692bbd6c6b59472b71d6bf306&oe=5B8BB191

. INFOS : FACEBOOK LIGAMS .

. Legir lo dossièr de LA SETMANA N° 1103 : " LA CORRUDA ENTA LA LENGA , LA PASSEM QU'I EM ! " .

 

LES COMMUNES LAUREATES DU "PAVILLON BLEU " EN OCCITANIE .

http://blog.audetourisme.com/wp-content/uploads/2018/02/port-gruissan-1-598x400.jpg. Le label "Pavillon bleu" récompense des communes et sites de plaisances "propres", que cela soit au niveau  de la gestion des déchets ou de la qualité de leurs eaux. En 2018, 35 communes et 20 ports d'Occitanie ont obtenu la précieuse qualification, qui offre une résonnance touristique importante.
L'Hérault reste le département français ayant le plus de communes classées : 13 cette année encore.
3 nouvelles communes font leur apparition sur la liste des pavillons bleus : Montréjeau (Haute-Garonne), Montcuq-en-Quercy-Blanc (Lot) et Laguépie dans le Tarn-et-Garonne).

Les 35 communes lauréates en Occitanie :

  • Aude : Fleury d'Aude, Gruissan, Leucate, Narbonne-Plage, Port la Nouvelle
  • Aveyron : Salles-Curan
  • Gard : Le Grau du Roi
  • Haute-Garonne : Montréjeau
  • Hérault : Agde, Clermont-l'Hérault, Frontignan La Peyrade, La Grande Motte, Marseillan, Mauguio Carnon, Palavas les Flots, Portiragnes, Sérignan, Sète, Valras-Plage, Vias, Villeneuve les Maguelone
  • Lot : Montcuq en Quercy Blanc
  • Lozère : Villefort
  • Pyrénées-Orientales : Argelès sur Mer, Banyuls sur Mer, Canet en Roussillon, Port Barcarès, Port Vendres, Saint-Cyprien, Sainte Marie la Mer, Torreilles
  • Tarn : Trébas les Bains
  • Tarn-et-Garonne : Laguépie, Molières, Monclar de Quercy


Les 20 ports lauréats en Occitanie :

  • Aude : Port de Castelnaudary, Port de plaisance de Gruissan, Port de plaisance de Narbonne, Port Leucate
  • Gard : Port Camargue du Grau du Roi, Port de Bellegarde
  • Haute-Garonne : Port Saint-Sauveur de Toulouse
  • Hérault : Port de Bouzigues, Port de Marseillan Plage, Port de Marseillan Ville, Port de Palavas les Flots, Port de plaisance de Carnon, Port de plaisance de Frontignan, Port de plaisance de La Grande Motte, Port de plaisance du Cap d'Agde, Port de Vendres en Domitienne
  • Pyrénées-Orientales :  Port d'Argelès sur Mer, Port de plaisance de Port Vendres, Port de plaisance de Saint-Cyprien, Port Saint Ange du Barcarès

OCCITANIE / NOUVELLE EDITION DU FESTIVAL TOTAL FESTUM .

https://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/le-blog-de-viure-al-pais-france3/wp-content/blogs.dir/141/files/2017/03/siti_total-festum-11.jpgEvènement-phare en Occitanie, le festival Total Festum revient pour une 13ème édition du 19 mai au 8 juillet. Après son inauguration lors du Forum Eurorégional, en présence de Patric Roux, conseiller régional délégué à l'Occitan et d'Eliane Jarycki, conseillère régionale déléguée à la langue catalane, représentant la présidente de Région, Carole Delga, ce grand rassemblement culturel et festif investit l'ensemble des territoires de la région.

Créé en 2006, Total Festum est un événement porté par la Région Occitanie  afin de faire vivre et de célébrer les langues et cultures régionales. Cette année, 78 partenaires régionaux (associations ou collectivités) ont été retenus pour organiser cette manifestation sur les 13 départements et dans plus de 120 communes. Le festival propose une programmation riche, majoritairement en langues régionales et des activités participatives gratuites : théâtre, musique, danse, littérature, gastronomie, etc. La Région accompagne les projets engagés à hauteur de 340 000 €.

« Total Festum est devenu, au fil des années, un grand rendez-vous festif qui nous permet de célébrer ensemble la richesse et la diversité de nos cultures régionales. La Région Occitanie / Méditerranée-Pyrénées maintient le cap pour la diffusion et la promotion de nos cultures régionales, ainsi que les échanges intergénérationnels, afin de perpétuer ce qui nous lie et fait le sel de notre territoire. Nous menons également un travail de collaboration fort aux côtés du CentreInternational de Recherche et de Documentation Occitanes (CIRCDOC) et des offices publics de la Langue Catalane et de la Langue Occitane (OPLC et OPLO) qui mènent des politiques innovantes afin de faire vivre nos deux langues régionales », a notamment déclaré Carole Delga.

. COMMUNIQUE DE LA REGION OCCITANIE.

" MESADIERA OCCITANA " VENDREDI 1er JUIN A TOULOUSE .

https://www.baroquetoulouse.com/sites/default/files/styles/biseau-large/public/ptb/2016/lieux/ostal_doccitania.jpg?itok=EFogi9pYNous allons entrer dans des temps de célébration : en effet le 25 juin 2018 seront célébrés les 800 ans de la libération de Toulouse….la bataille du 25 juin 2018, retracée dans l’épisode de la Canso de la Crosada, et symbolisé par l’action des femmes de la ville sur les remparts…. qui a eu le succès que l’on sait !

En effet il n’est pas question ici de célébrer la mort de Simon de Monfort mais bien la révolte du peuple toulousain qui a su se libérer lors de ce siège mémorable…par cette action menée par des femmes, et pour un appel renouvelé à la parité et à la citoyenneté …

 

A cette occasion une cérémonie sera organisée sur les lieux historiques, à savoir à l’entrée du Jardin Royal, en haut de la rue Ozenne, à l’emplacement de l’ancienne porte Montoulieu le 25 juin à 14 h 30 et nous avons demandé à ce que le « grand branle » soit sonné à tous les clochers de la ville !

 

Mais avant ce jour de nombreuses manifestations seront organisées, notamment sur le week end du 23-24 juin (qui convient de bloquer d’urgence !!!)

 

Afin de vous présenter en avant première tout cela et de se préparer aux événements qui vont suivre…..

 

Je vous adresse l’affiche de la fête en guise de mise en bouche…

Et j’ai le plaisir de vous convier à notre prochaine Mesadiera :

du vendredi 1ER JUIN 2018  à 12h30

 le repas nous sera servi par la nouvelle équipe qui gère le lieu de restauration de  l’OSTAL et dont vous découvrirez les talents : Maria et Thimoty :

A TAULA ! , à l’Ostal d’Occitania, 11 rue Malcousinat à Toulouse  

.Communiqué de J.F LAFFONT , Pdt Convergéncia Occitana .