Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 02 janvier 2018

CORSE / GILLES SIMEONI APPELLE E. MACRON A OUVRIR LE DIALOGUE.

Résultat de recherche d'images pour "PHOTOS GILLES SIMEONI"Gilles Simeoni, le leader autonomiste corse, a appelé aujourd'hui le président de la République Emmanuel Macron à "parler rapidement sur sa vision de la Corse et sa vision du dialogue" qui devra "s'engager entre la Corse et la République".

S'exprimant sur France Inter, Gilles Simeoni, président sortant du Conseil exécutif corse, le "mini-gouvernement" de l'île de Beauté qui devrait être reconduit mardi après-midi à cette même fonction à la tête de la nouvelle Collectivité territoriale unique corse née des élections territoriales des 3 et 10 décembre, a insisté sur le fait que Macron était "le mieux placé (...) pour donner le signal de l'ouverture de ce dialogue".


Regrettant que "jusqu'à aujourd'hui le gouvernement et l'Etat (n'aient) pas donné les signes forts qui étaient indispensables de la prise en compte de la nouvelle donne politique corse, qui s'est traduite notamment par une victoire électorale aux allures de raz-de-marée démocratique aux élections territoriales de décembre, avec un score de 56,5% qui n'avait jamais été atteint dans l'histoire contemporaine de la Corse" pour la liste nationaliste, M. Simeoni a ajouté que M. Macron était "sans doute celui qui connaît le mieux la situation de la Corse au plus haut niveau de l'Etat".

A ce jour, et depuis la victoire écrasante de la liste Pè a Corsica (Pour la Corse) menée par Gilles Simeoni pour les autonomistes et Jean-Guy Talamoni pour les indépendantistes le 10 décembre, le président de la République n'a pas abordé la question de l'île.( Info / Le FIGARO ) .

lundi, 01 janvier 2018

LO TWEET DEL 1er de GENIER DE 2018 DE CARLES PUIGDEMONT .

Résultat de recherche d'images pour "PHOTO CARLES PUIGDEMONT"" Vull començar el 2018 recordant que a Espanya hi ha per defensar les seves idees. És el moment que surtin en llibertat, sense més dilacions. I avui, 3 mesos després de l', agrair de nou la valentia de tants per fer realitat el somni de la

Carles Puigdemont (1-1-2018 ) .

 

UNA ACCION PER LA DEBUTA DE 2018 : L'ADESION A PAIS NOSTRE !

En 2018 venez renforcer País Nòstre soit par chèque de 10€ (ordre País Nòstre) à notre adresse:
 
1, rue des Passerelles - 11100 Narbonne
 
 
Ou directement en ligne via
helloasso-logo.png

dimanche, 31 décembre 2017

PAIS NOSTRE VOS DESIRI UNA BONA ANNADA 2018 !

http://images.midilibre.fr/images/2016/06/23/le-drapeau-occitan_1981814_667x333.jpg?v=1       Bona annada 2018 !

LO DISCORS DE CARLES PUIGDEMONT PER 2018 ( EL PUNT AVUI ) .

CONFLIT ENTRE LES REGIONS ET L'ETAT CENTRAL SUR L'APPRENTISSAGE .

http://regions-france.org/wp-content/uploads/2017/11/2017-11-08-Conf-Presse-01-565x374.jpgLes Régions se retirent de la concertation sur l’apprentissage

Les Régions ont annoncé le 21 décembre 2017 leur retrait de la concertation gouvernementale sur la réforme de l’apprentissage, pour s’opposer à la décision du gouvernement de privatiser cette formation initiale en la confiant aux branches.

Le président de la Commission Emploi, Formation professionnelle et Apprentissage de Régions de France David Margueritte et la présidente de la Commission déléguée Apprentissage Georgette Bréard ont lu la déclaration suivante lors d’une séance de la concertation:

«Nous avons mis un terme ce matin à notre participation à la pseudo-concertation organisée par le Gouvernement dans le cadre de la réforme de l’apprentissage.

« Conformément à la ligne arrêtée par le Président de Régions de France Hervé Morin et l’ensemble des Présidents de Région, les Régions se retirent d’une concertation totalement factice et qui confine désormais à la mascarade avec une position non démentie depuis l’article des Échos vendredi dernier.

« Le gouvernement a arrêté sa ligne depuis le début du processus : la privatisation pure et simple de l’apprentissage par son transfert aux branches professionnelles.

« La concertation officielle organisée par le gouvernement est d’autant plus discréditée qu’aucun partenaire ne croit sérieusement à son utilité et que la partialité de sa Présidente ne fait aucun doute.

« La position des Régions dans les groupes de travail a pourtant fédéré très largement la plupart des partenaires de l’apprentissage qui souhaitent une grande réforme mais refusent avec nous que la révolution copernicienne voulue de la Ministre ne se termine en expérimentation hasardeuse.

« La réforme se joue ailleurs que dans des groupes de travail où la discussion est impossible, le débat proscrit et le dialogue faussé. »

.Communiqué des Régions de France .

 

samedi, 30 décembre 2017

PETICION / LO DARRIER BON GESTE AVANS DE QUITAR 2017 !

 

 

Coma volètz que siguessiam credibles quand demandam d’occitan dins la vida publica, dins la vida vidanta se siam pas capables d’èstre mai de 1600 de se bolegar per signar e sostenir una revendicacion legitima !!!

Avèm lo potenciau per faire mièlhs… rendem lo visible !

 

Segur que i a pas ren que mai de pòstes au CAPES que sauvaràn la subrevida de nòstra lenga, mai n’es un deis elements importants !

 

Oblidem pas que dau moment que la peticion existís, d’unei se ne’n serviràn coma resson de la demanda… e per totei lei domenis…

 

Alora amics de la lenga occitana, un darrier esfòrç per un pichon clic avans de se negar (ò pas !) dins lei festivitats…

http://petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2017N49841     

 

Bòn bot d’an en totei dins la patz e la serenitat…

A l’an que vèn !

 

E perdon per aquelei que l’an ja agut mai d’un còp !!!

 

Març de 2017 creacion de l’agregacion d’occitan ; decembre de 2017, concretisacion : 1 solet pòste per tot l’espaci occitan

e en còntrapartida fan passar per malha 2 pòstes dau CAPES occitan-lenga d’òc, a rapòrt de l’an passat (adonc per 2018 n’i aurà plus que 4 en luòga de 6, çò qu’èra ja pas pron tanben per tota Occitània)

Peticion : Des postes aux concours d'enseignants d'occitan-langue d'oc 

 

SIGNATZ E FASETZ VIRAR !

vendredi, 29 décembre 2017

MALVESI- AREVA / LES OPPOSANTS DEMANDENT UN REFERENDUM CITOYEN .

Résultat de recherche d'images pour "photos manifestation contre areva à Narbonne"Début Novembre le préfet de l'Aude annonçait la signature prochaine de l'arrêté autorisant Areva à installer une unité de traitement des déchets nitratés ( TDN) sur son site de Malvesi à Narbonne.. Les opposants relancent aujourd’hui leur combat par une lettre ouverte commune (*), adressée à la présidente de la Région, Carole Delga, en qui ils voient un soutien de poids.

 

Car quelques mois avant la décision du représentant de l’Etat dans l’Aude, la présidente d’Occitanie avait fait adopter, le 30 juin, au cours d’une assemblée plénière, une motion « pour un moratoire de suspension de l’installation » du projet TDN.

Un texte adopté par une large majorité (122 voix pour et 15 contre, Ndlr) qui soulignait que les conseillers sont « favorables au traitement de ces déchets et à leur élimination [...] à condition que ce traitement ne soit pas la cause d’une pollution augmentée ». Une position de principe, accompagnée cependant d’une ligne politique claire : « Il est indispensable d’aborder les conditions de la fermeture du site de Malvési, sans tabous ni préjugés ».

  • Référendum... et recours juridiques ?

Par ce texte, la Région exprimait également de « fortes inquiétudes quant au procédé retenu par Areva [...] qui n’a jamais été expérimenté en grandeur nature ». Prônant « la mise en place de solutions alternatives », les élus demandaient « au ministre de la Transition écologique » qu’un moratoire de suspension sur l’installation soit établi. Après cet engagement, c’est tout naturellement que les associatifs opposés au projet TDN se sont à nouveau tournés vers la présidente de région, avec ce courrier daté d'hier, mardi 26 décembre. Une missive dans laquelle ils reviennent sur le dossier, regrettant que le projet ait été « autorisé en dépit du principe de précaution » et « malgré les travaux d’éminents professeurs de la Région, qui ont tous dénoncé les risques sanitaires et environnementaux », là où, en novembre, le préfet estimait que cette autorisation n’était « pas le fait du prince mais le résultat d’une démarche administrative et scientifique suivie avec rigueur ».

Aussi en appellent-ils à Carole Delga pour qu’elle se saisisse « du dossier le plus rapidement possible » en proposant « un référendum d’initiative locale pour soumettre à l’approbation des citoyens la question de l’implantation de cette installation ». Un appel formulé en exprimant également la volonté d’entamer « des procédures de recours juridiques auprès du tribunal administratif de Montpellier ».( L'Indépendant ).

. COLLECTIF ASSOCIATIF CITOYEN DE LA NARBONNAISE  - TCNA - COLERE - RUBRESUS ET LES FAMILLES PAPILLONS .

. Tel 07 67 04 51 02 / tcna.association@outloook.fr

 .PAIS NOSTRE se joint à la revendication du référendum citoyen d'initiative locale .

 

jeudi, 28 décembre 2017

5300 SIGNATAIRES POUR LA PETITION " NI SUD , NI PACA , MAIS PROVENCE " !

https://t4.ftcdn.net/jpg/00/26/20/69/240_F_26206974_EgWtROuw1L3F3OWt3E068rD2z2wLmERq.jpg" Tout est parti d’une décision du président du Conseil Régional Paca, Renaud Muselier. S’avisant que le nom de Paca était décidément insortable, ne signifiait rien pour personne et donc nuisait à l’image de la Provence, le président  a décidé de déposer une marque pour la Région : Région Sud.
 
Une délibération en ce sens a été votée le 15 décembre dernier, en séance plénière du Conseil Régional. Le président avait précisé que la mesure ne couterait que le prix du dépôt de marque à l’Institut National de la Propriété Industrielle. En effet le choix du nom « Région Sud » avait été effectué en interne au Conseil Régional, aucun cabinet conseil n’aurait été consulté. Les services rapprochés du président auraient donné leur avis, et la consultation se serait arrêtée à ce premier cercle de gens proches du pouvoir régional.
 
Pour le lanceur de pétition,Hervé Guerrera , animateur régional du Partit Occitan, « c’est refuser, à l’heure de la démocratie participative et des réseaux sociaux, le droit aux citoyens de s’exprimer et grand merci à celles et ceux qui se mobilisent, encore et toujours plus, sur change.org. »
 
La pétition, le 27 décembre au matin, avait atteint 5300 signataires, et, c’est le principe de change.org, ce chiffre augmente au fur et à mesure des partages que les internautes multiplient ." .

 Michel Neumuller ( AQUO D'AQUI .)

SIGNEZ et FAITES SIGNER LA  PETITION SUR : change.org .

UN N° SPECIAL 30 ANS DU MAGAZINE " DIRE LOT " .

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/23406093_1391491404295153_369573031468538924_o.jpg?oh=6f77a76392e45cde5c77ef35d0c5d05d&oe=5AF72ADC

" Faire de sa ruralité un atout dans un contexte de fracture, garder ses forces vives et s'ouvrir au monde, accueillir sans se compromettre et veiller à préserver son identité , sa culture et son patrimoine , affirmer sa place dans la recomposition des territoires, autant de défis que le Lot devra continuer à relever et autant de sujets que nous aurons à partager avec vous dans les années à venir " ( Vincent Besserve , Rédac en chef ) .

." DIRE LOT "141, Chemin du Paradis . 46 000 .CAHORS .  Tel 09 67 00 73 40

  contact@dire-territoires.fr