Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 06 avril 2018

CARLES PUIGDEMONT ES SORTIT DE LA PRESON DE NEUMUNSTER !

Résultat de recherche d'images pour "photo carles puigdemont"El president de la Generalitat, Carles Puigdemont, ha sortit avui de la presó de Neumünster, a l’estat alemany de Slesvig-Holstein, un cop la fiscalia ha rebut el pagament de la fiança de 75.000 euros que han fet l’ANC i Òmnim de la caixa de resistència. Puigdemont ha quedat en llibertat amb la condició d’haver de comparèixer un cop a la setmana davant de la policia i no podrà sortir d’Alemanya.

MIREIA BOYA VIENT DEBATTRE A NARBONNE DANS LA DEPECHE DU MIDI .

https://static.ladepeche.fr/content/media/image/large/2018/04/06/201804062126-full.jpg"Jeudi 12 avril à l'Ostal Occitan, à Narbonne, País Nòstre et Lenga d'Oc reçoivent une ex-députée catalane à l'occasion d'une conférence sur la situation en Catalogne.

Le mouvement occitan local s'est toujours revendiqué proche de la Catalogne, pour des raisons politiques et historiques. Ses représentants étaient présents lors de nombreuses manifestations publiques ainsi que lors du vote du 1er octobre 2017. «Nous avons pu observer la répression violente opérée par la police espagnole et le vol de certaines urnes, se souvient Joan-Pèire Laval. Aujourd'hui, cette répression continue. Neuf ministres catalans sont en prison, et 800 élus locaux sont poursuivis par la justice. Je pense que ce n'est pas comme ça que la situation s'arrangera. Il faut une solution politique».

Pour mieux comprendre la situation de la Catalogne, et peut-être pour entrevoir des pistes de sortie de crise, la députée occitane du Val d'Aran au parlement catalan, Mireia Boya, donnera une conférence-débat intitulée «La République Catalane !», jeudi 12 avril à l'Ostal Occitan (*). Dans le cadre du processus de construction de la République Catalane, elle a participé à améliorer la visibilité publique et politique de la langue occitane. Elle s'exprimera en français sur la République qui continue à se construire dans l'attente de son officialisation.

L'équipe montpelliéraine de la radio Lenga d'Oc sera présente sur place dès le début d'après-midi, pour l'enregistrement de deux émissions Occitanitude par la journaliste Gisela Naconaski, et avec les interviews de Joan-Pèire Laval et de La Sauze. Un direct spécial Aude du MiègJornau aura aussi lieu avec de nombreux invités locaux.

«Nous aborderons le sujet de la langue occitane, explique la jeune journaliste, et notamment sa place en France. Ce pays a une incroyable diversité de cultures, il est intéressant de voir comment s'y intègre une minorité culturelle telle que l'occitan. L'idéal serait d'aller dans le sens d'un vivre ensemble qui s'enrichirait des cultures».

LA DEPECHE DU MIDI ( 6 - 4 - 2018 .)

PUIGDEMONT NI PRESO NI REBELLIO DINS EL PUNT AVUI .

jeudi, 05 avril 2018

" NI SUD , NI PACA MAIS PROVENCE " POUR LE MAIRE DE LA SEYNE .

https://www.aquodaqui.info/photo/art/grande/20021969-23676901.jpg?v=1518029893C'est « Provence » pour le maire de La Seyne
 

Marc Vuillemot avait invité les promoteurs de la pétition « ni Sud ni Paca », pour mettre les points sur les « i » d'identité plurielle ». La Ville s'est engagée pour que notre région retrouve officiellement son nom, face à un Conseil Régional qui se veut « sudiste »... LIRE LA SUITE SUR LA LETRA SETMANIERA DU JOURNAL " AQUO D'AQUI "    www.aquodaqui.info

 

 

INVITATION / MIREIA BOYA AVEC PAIS NOSTRE LE 12 AVRIL A NARBONNE .

https://scontent-mrs1-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/30051746_1423678477777679_2137859402842918078_o.jpg?_nc_cat=0&oh=9289b34f60bad585656bc920d7d0bf1f&oe=5B312604

" EUROPA MOU-TE ! " DINS EL PUNT AVUI .

ESCAMBIS OCCITANS LO 14 D'ABRIL AL CONSELH DEPT DE L'AUDE .

https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/5a95badd8fe56f3ec12a76c7/large/image.jpgLo Departament d'Aude vous balha rendètz-vos per una sessilha d'escambis, de discutidas e d'emergéncia collectiva

lo dissabte 14 d'abril de 2018, de 9h a 14 h

 a l'Ostal del Departament, sala Gaston-Deferre, a Carcassona

L'occitan, aquò's una lenga, unes parlaires, una cultura, femnas e òmes… L'occitan, es nosaus amassa !

• Lo programa :

8h30 : acuèlh cafè

9h-9h15 : dobertura de las discutidas per Andrieu Viola, president del Conselh departamental

9h15-9h45 : Retorns d'experiéncias per Pascal Bergougnan (Garona-nauta) e Felip Sour (Tarn)

9h45-12h30 : Talhièrs de coproduccion : Cultura e educacion – Torisme, economia de proximitat – Social, animats per Joël Raimondi, amb Genevièva Blanc e Cristian Rieussec (ACSOFE)

12h30-12h45 : Conclusion per Tamara Rivel, vice-presidenta del Departament e Joan-Nadal Lloze, conselhièr departamental en carga de la cultura

12h45-14h : aperitiu dinatòri

Per organizar al melhor l'acuèlh dels participant(a)s, marcatz-vos : 04.68.11.66.30 o  carole.bonhomme@aude.fr 

mercredi, 04 avril 2018

MIREIA BOYA A L'OSTAL OCCITAN DE NARBONA LO 12 D'ABRIAL .

http://statics.ccma.cat/multimedia/jpg/6/1/1518622836116.jpgL'èx-deputada occitana del Parlament de Catalonha, Mireia Boya, es la convidada de País Nòstre a l'Ostal Occitan de Narbona lo 12 d'abril venent, dins l'encastre d'un debat sus "La Republica Catalana" organizat per País Nòstre e animat per la jornalista Gisèla Naconaski de Ràdio Lengadòc Montpelhièr e Joan-Pèire Laval, president de País Nòstre.
 
Mireia Boya es fondadoira del movement politic d'assemblada Corròp per Aran e secretària nacionala de la CUP, partit de l'esquèrra independentista que lo representèt al Parlament de Catalonha entre 2015 e  2017 e ont aparèt dignament la nacion, la lenga e la cultura occitanas dins l'encastre del procès de bastison de la Republica de Catalonha e Aran.
 
Acusada de rebellion per la Cort Suprèma espanhòla per l'organizacion del referendum d'independéncia del 1r d'octòbre passat, Boya es pas mesa en preson preventiva, mas l'occitanitat s'es fòrça bolegada en son sosten.

LO JORNALET .

mardi, 03 avril 2018

CONCERTATION REGIONALE AUTOUR DE L'ALIMENTATION EN OCCITANIE .

https://www.laregion.fr/local/cache-gd2/d38d937679d8e0241421fcc2dfd47531.jpg 

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie a présenté ce mardi son projet de grande concertation citoyenne sur l'alimentation,  déclarée « grande cause régionale » pour l'année 2018.

Après une première phase d'auditions et de consultations, la Région donne la parole aux habitants afin de mieux connaitre leurs attentes et leur besoins en matière d'alimentation. 
 
À partir de cette semaine et jusqu'à fin juin, les consommateurs d'Occitanie ont la possibilité de s'exprimer et de donner leur avis sur les problématiques liées à l'alimentation via un questionnaire en ligne sur le site de la Région : www.laregion.fr/alimentation visant à réaliser un état des lieux des modes et pratiques de consommation en Occitanie.
 
Cette concertation sera suivie de rencontres territoriales, organisées de mai à septembre dans les 13 départements de la Région. Les participants ayant manifesté leur intérêt et fait part de leur volonté de participer plus activement à la démarche, seront notamment conviés.
 
Les résultats de l'enquête et des réunions territoriales permettront de bâtir le futur Plan Alimentation régional. A l'automne 2018, une votation citoyenne demandera aux habitants de choisir les actions prioritaires ou de pondérer les différentes propositions.( La Gazette ) .

129 COMMUNAS DE CATALONHA-NORD PER LOS PRESONIERS POLITICS .

https://imatges.vilaweb.cat/nacional/wp-content/uploads/2018/03/H_3330071-604x270.jpgEl Sindicat Intercomunal per a la promoció de les llengües occitana i catalana, que agrupa 129 municipis de la Catalunya Nord, ha aprovat per una moció de suport als presos polítics catalans. El document denuncia que s’està atemptat contra la llibertat d’expressió i que, després del referèndum de l’1-O, s’han empresonat dirigents d’associacions i polítics com Jordi Sànchez, Jordi Cuixart, Oriol Junqueras i Joaquim Forn, perquè ‘refusen renunciar a les seves idees’.

Des del sindicat asseguren que han viscut amb ‘estupefacció’ com ara també s’han enviat a presó quatre membres del govern català: Jordi Turull, Josep Rull, Raül Romeva i Dolors Bassa, a més de l’ex-presidenta del parlament, Carme Forcadell.

‘Això suposa clarament una violació de la llibertat d’expressió i de la llibertat política’, afegeixen. ‘Quan una democràcia empresona els seus ciutadans per les seves idees, quan tria resoldre els seus problemes polítics amb repressió, quan la justícia no és prou independent, aleshores els seus propis fonaments estan amenaçats i en perill’, afirmen.

El sindicat ja va aprovar el passat mes de setembre una moció de suport als més de set-cents batlles catalans investigats per l’organització de l’1-O.