Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 08 septembre 2018

URGENCE CLIMATIQUE ... LE SOS DE 700 SCIENTIFIQUES ( LIBERATION ) .

https://medias.liberation.fr/photo/1153668-une-climat.jpg?modified_at=1536345518&width=750

vendredi, 07 septembre 2018

" UN SYMBOLE TRES SYMBOLIQUE " PAR MICHEL FELTIN-PALAS .

 

Un symbole très... symbolique


Pendant des décennies, les écoliers « coupables » de parler la langue de leur région ont été punis par les instituteurs. Des méthodes qui ont laissé des traces.

C’est un objet que nos anciens ont, hélas, bien connu. Pendant des décennies, dans les écoles de Bretagne, de Provence, de Corse et d’ailleurs, les instituteurs menaçaient de placer un « symbole » autour du cou des enfants « coupables ». « Coupables » de quoi? De s’exprimer en « patois », bien sûr, étant entendu qu’il n’était pas question de dire « langue », ce terme noble étant réservé au seul français. Quant au symbole, le terme variait selon les lieux (« signal », « vache », « bûchette », etc), comme sa forme : ici une règle, là un sabot, ailleurs un morceau de fer. Le principe, en revanche, était partout le même : le « fautif » ne pouvait s’en débarrasser qu’en dénonçant à son tour l’un de ses camarades, sachant qu’à la fin de la journée, seul le détenteur du symbole était puni.

Ce système s’est révélé aussi efficace que pervers car, pour échapper aux sanctions, les enfants n’avaient d’autre choix que de surveiller leurs camarades et de rejeter l’idiome historique de leur famille et de leur territoire. « Etonnez-vous après cela que les langues régionales aient été associées à des sentiments de honte et de culpabilité et que les écoliers, devenus adultes, n'aient pas eu envie de les transmettre à leurs enfants! » souligne la grande linguiste Henriette Walter. « Le même procédé était d’ailleurs appliqué dans les colonies », rappelle l’historienne Rozenn Milin, créatrice d'un site remarquable sur les langues en danger, qui mène actuellement des recherches sur ce sujet (1).

Si ce dispositif hallucinant est resté en usage jusque dans les années 1960, c’est que les instituteurs pensaient bien faire. Dans leur esprit, enseigner le français était un excellent service à rendre aux enfants du peuple, la seule chance pour eux de grimper dans l’échelle sociale, le meilleur moyen d’assurer l’égalité républicaine. Rares sont ceux qui se sont posé la question de fond : cette fameuse égalité n’aurait-elle pas été mieux assurée si la France avait permis à chacun d’accéder à la réussite professionnelle dans sa langue maternelle ? « Obliger un enfant à utiliser le parler d'un autre pour avoir droit à la promotion sociale, c'est une curieuse définition de l'égalité. Et c'est un argument terrible : c'est comme si on disait à un Juif qu'il doit devenir catholique pour devenir fonctionnaire ! », dénonce à juste titre l’universitaire Philippe Blanchet, qui a mis un nom sur cette discrimination : la glottophobie.

Plus significatif encore : comme l’a remarqué l’historien Philippe Martel, le symbole « a suscité bien peu d’interventions officielles ou officieuses » et de très rares travaux universitaires (L’école française et l’occitan. Le sourd et le bègue, Montpellier, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2008). Indifférence révélatrice, en effet, d’une France qui, paradoxalement, se glorifie – parfois à juste titre – d’être « le » pays des droits de l’homme. Mais qui n’a visiblement pas compris ce qu’était le respect de la diversité culturelle.
CHRONIQUE DE MICHEL FELTIN-PALAS ( L'EXPRESS ) .

(1) Rozenn Milin est à la recherche de témoignages sur le signal, notamment en France, et peut être jointe à l’adresse suivante : rozenn.milin@yahoo.com

 

CONVIDACION AL FORUM " LA DINTRADA " LO 22 DE SETEMBRE .

https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/30742620_917806438397544_2784045794964828609_n.png?_nc_cat=0&oh=34ba1c8a127f333bb67140cc9204f395&oe=5C0177C0Bonjorn,

Vos convidi a participar al forum ciutadan « La Dintrada » lo dissabte 22 de setembre a Tolosa (cf programa en pj).

Aqueste forum simpatic s’adreiça a totes los que se sentisson concernits per las questions de ciutadanetat, e que vòlon una plaça pels occitans dins la societat.

Es un moment d’escambis dubert a totes e a gratis.

Foncciona sus l’idea de la participacion : de personalitats faràn d’intervencions puèi plaça a las vòstras questions, commentaris, eca… L’aprep dinnada de talhiers seràn prepausats : la ciutadanetat en accion !

 

Bonjour,

Je vous invite à participer au forum citoyen "La Dintrada" le samedi 22 septembvre à Toulouse (voir programme joint).

Ce forum sympa s'adresse à tous ceux qui se sentent concernés par les questions de citoyenneté, et qui veulent une place pour les occitans dans la société.

C'est un moment d'échanges ouvert à tous, et gratuit.

Il fonctionne sur l'idée de la participation : des personnalités feront des interventions, puis place à vos questions, commentaires, etc... L'après midi des ateliers seront proposés : la citoyenneté en action!

 

Plan coralament......Uc Jourde .

Al forum ciutadans!  

jeudi, 06 septembre 2018

DIADA / COMUNICAT DEL GOVERN LEGITIM DE CATALUNYA !

El govern legítim de Carles Puigdemont ha publicat un comunicat amb motiu de la Diada Nacional de Catalunya. ‘Com a membres del Govern de Catalunya injustament destituït pel 155 us volem adreçar un missatge d’acord amb aquesta excepcionalitat i subratllar l’enorme importància que té per al futur del nostre país el vostre compromís, la vostra solidaritat i la vostra mobilització. Entre la presó i l’exili, la majoria de nosaltres no us podrem acompanyar personalment. Però hi serem més que mai, i ens hi trobareu més que mai.’, diu el text.

El govern recorda que enguany, la Diada se celebrarà en ‘unes circumstàncies excepcionals’, però afegeix que ‘tots aquests mesos de repressió, empresonament i exili, no han dissolt l’esperit cívic dels catalans i les catalanes compromesos amb la radicalitat democràtica’. Els membres del govern assenyalen que, justament per aquestes circumstàncies, ‘és més important que mai que es repeteixin tots els èxits de les diades anteriors’: ‘Una gran participació, un esperit de concòrdia i transversalitat, i un insubornable compromís amb la no-violència.’

El govern insisteix que la Diada d’enguany ha de servir per reforçar ‘els valors de la República’, ja que en l’escenari de repressió actual també significa defensar la democràcia. Per això, demana a la ciutadania ‘més força que mai’ perquè ‘malgrat les dificultats, el dolor i les incerteses’ res podrà desviar el poble ‘del veritable propòsit: la llibertat, la democràcia, el progrés social, la solidaritat i la pau.’

Segon el govern, l’1-O va ser el començament d’una nova era per al Principat. ‘Aquell dia vam decidir mirar al futur. Hem emprès un camí que sabem llarg i complex cap a una república de persones lliures. El camí del nostre futur’, conclou.

Vilaweb.cat

600 GUARDIAS CIVILS EN CATALONHA ...

mercredi, 05 septembre 2018

QUIM TORRA " LLIBERTAT O LLIBERTAT " ( EL PUNT AVUI ) .

samedi, 01 septembre 2018

LO PRESIDENT DE LA GENERALITAT QUIM TORRA A PERPINHAN .

https://imatges.elpunt.net/imatges/57/64/alta/780_0008_5764877_4d33c2b255c1fed952c52b16151c9daa.jpg

FR3 OCCITANIA.. VIURE AL PAIS E L'EDICION OCCITANA

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/sites/regions_france3/files/styles/asset_list_medium/public/assets/images/2018/05/04/richars_williams-3641155.jpg?itok=oerZbPSPFR3 OCCITANIE / L’Occitanie bouge et Viure al Pais l’observe le dimanche à 10 H 45 . Des portraits insolites, le Fòto d’Òc où se racontent sans cliché les occitans, les savoirs populaires. La rentrée sera propice aux découvertes, aux villes de nos régions et ce qu’elles ont d’occitan, aux enfants, aux regards sur l’art…
L’occitan sur la chaîne publique c’est aussi l’EDICION OCCITANA qui traite de l’actualité des anciennes régions Midi-Pyrénées et Languedoc : une édition d’actualité chaque samedi à 19h15.

... Mas amb lo Collectiu Occitan volèm l'occitan cada jorn a la television e la creacion d'una vertadièra cadena TV regionala coma Via Stella en Corséga !

vendredi, 31 août 2018

" LO DIARI " ... LA CULTURA EN OCCITAN N° 44 .

https://lodiari.com/medias/pdf-light-viewer/8044/page-00001.jpg

Abonament al Diari (1 an – 6 numèros)

30,00  24,00 

Abonatz-vos a la version “premium” del Diari, una revista a 100% en occitan e en color per recebre lo magazine directament dins vòstra bóstia de letras !

Vous êtes une collectivité (bibliothèque…) et souhaitez une grande quantité de Diaris ? Contactez-nous à abonament@lodiari.com !

CATALONHA / GRANS CASTELLS A VILAFRANCA .

http://img.kiosko.net/2018/08/31/es/elpunt_avui.640.jpg