Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 28 mars 2018

L' ARANESA MIREIA BOYA A NARBONA LO 12 D'ABRIAL .

Résultat d’images pour photos mireia boya L'anciana deputada Mireia Boya es convidada a l'Ostal occitan de Narbona lo 12 d'abril. « La Republica catalana » serà lo tèma de l'amassada publica a partir de 18 o 30. Boya es originària de la Val d'Aran e èra Deputada al Parlament de Catalonha dins la darrièra legislatura. Es militanta e secretària nacionala de la CUP. Es una votz fòrta de l'occitanisme : « A representat al Parlament Catalan de 2015 a 2017, amb dignitat istorica, la votz d'Occitània, en rendent possible que la lenga occitana ganhèsse una visibilitat publica e politica dins lo quadre del processús pel bastiment de la Republica Catalana.
Un debat serà organizat e animat per la jornalista Gisèla Naconaski de Ràdio Lengadòc Montpelhièr e Joan-Pèire Laval, president de País Nòstre.

Inf. : Ostal occitan de Narbona, 31 carrièra Jean Jaurès — 11100 Narbona — Mèl : lopaisnostre@gmail.com — Tel. : 06 72 55 04 36.

LES ELEVEURS PYRENEENS DE L'ASPAP EN COLERE CONTRE L'ETAT .

Manifestation des éleveurs contre l'ours dans les Pyrénées (Photo JPL)

 

Ce mardi matin, Jean-Pierre Mirouze avait le cœur gros. Le coprésident de l'association pour la sauvegarde du patrimoine d'Ariège-Pyrénées (ASPAP) était, en effet, envahi par un fort sentiment de lassitude après avoir appris que le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, avait décidé de réintroduire deux ourses dans le massif pyrénéen à l'automne prochain. «Encore une fois, on est pris pour cible», estime l'éleveur en regrettant que «tout ce qu'on avance pour trouver des solutions à ce dossier soit remis en question. Il va donc falloir continuer à se battre».

Car, même si ces lâchers auront lieu dans les Pyrénées-Atlantiques, le coprésident de l'ASPAP se veut, au nom de l'association, «solidaire avec nos collègues éleveurs du Pays Basque et du Béarn». «Il ne faut pas oublier qu'il existe une véritable économie montagnarde et touristique», ajoute l'éleveur qui a du mal à comprendre que «celle-ci puisse être mise en péril à cause d'un animal sauvage. Car il faut arrêter de rêver : l'ours ne pourra pas se développer dans le massif des Pyrénées comme il le fait dans d'autres pays».

D'où son appel pour que le «cantonnement» des ours, proposé lors des états généraux du pastoralisme qui s'étaient tenus à Foix le 9 décembre dernier, soit sérieusement examiné par l'État. «C'est la solution la plus adaptée au contexte, comme cela se fait en Slovaquie ou en Espagne», assure Jean-Pierre Mirouze en regrettant, là aussi, que «nous n'avons eu, à ce jour, aucun retour du gouvernement sur cette option».

«C'est la même chose à propos de la mission que la préfète de l'Ariège avait promise. Le printemps arrive et on n'a encore vu personne. Cela dit, la même étude avait été menée voilà une petite dizaine d'années. Des gens étaient venus de Paris puis étaient repartis. Et personne ne sait ce qu'est devenue cette étude», rappelle le coprésident de l'ASPAP (La Depêche Ariège ) .

" L'EUROPE ET SES LANGUES " : LE 5 AVRIL AU CIRDOC A BEZIERS.

Résultat d’images pour PHOTOS DU CIRDOC A BEZIERSLa promotion des langues et la diversité sont censées être au cœur du projet européen. Pourtant face aux belles intentions invoquant les grands thèmes de la sauvegarde d’une forme de « biodiversité culturelle » ou la défense d’un droit de chaque peuple européen à « sa langue», la diversité linguistique n’a jamais été aussi menacée dans le monde et en Europe. Parallèlement et régulièrement revient dans les débats publics la question de la réelle utilité de préserver une diversité linguistique tantôt sanctionnée de « non rentabilité » économique, tantôt accusée de semer la division et l’intolérance. Pourtant, l’Europe représente plus de 200 langues dont une soixantaine de langues régionales ou “minoritaires” mais aussi de nombreuses autres langues venues d’autres parties du monde au cours d’une histoire millénaire. Quelles sont les langues d’Europe ? Comment se portent-elles à l’heure de la mondialisation ?

Pour aborder ces questions, le CIRDOC reçoit un expert : Jaume Corbera, professeur de linguistique au sein du département de philologie catalane à l’Université des Îles Baléares, auteur du livre La Unió Europea, un mosaic lingüístic, assisté de Jean-Claude Forêt, ancien professeur de langue et littérature occitanes de l’Université Paul Valéry de Montpellier, responsable des échanges Erasmus du département d’occitan et auteur de plusieurs romans et recueils de poésies.

. CONFERENCE LE 5 AVRIL A 18 H AU CIRDOC A BEZIERS . Renseignements  par mail : secretariat@cirdoc.fr ou par téléphone : 04.67.11.85.10

 

mardi, 27 mars 2018

SOLIDARITAT OCCITANA : CAL ESCRIURE ALS PRESONIERS CATALANS !


Carme Forcadell LLuis Centro Penitenciario Madrid I
Mujeres – Mód. B2
Carretera de Alcalá-Meco, Km. 4,5
28805 Alcalá de Henares , Madrid

Josep Rull i Andreu
Centro Penitenciario Madrid VII
Módulo 3
Ctra. M-241, km 5,750
28595 Estremera, Madrid

Jordi Turull Negre
NIS 2017014556
Centro Penitenciario Madrid VII – Estremera
Modulo 4
Ctra M 241 km-5,750
28595 Estremera, Madrid

Raül Romeva Rueda
Centro Penitenciario Madrid VII – Estremera
Módulo 3
Ctra. M 241 Km-5,750
28595 Estremera, Madrid

Dolors Bassa
Centro Penitenciario Madrid I
Mujeres-Mód. B2
Carretera de Alcalá-Meco, Km. 4,5
28805 Alcalá de Henares, Madrid

Oriol Junqueras i Vies
Centro Penitenciario Madrid VII
Módulo 7
Ctra. M-241, km 5,750
28595 Estremera, Madrid

Joaquim Forn i Chiariello
Centro Penitenciario Madrid VII
Módulo 7
Ctra. M-241, km 5,750
28595 Estremera, Madrid

Jordi Sànchez i Picanyol
Centro Penitenciario Madrid V
Módulo 8
Ctra. M-609, km 3,5
28791 Soto del Real, Madrid

Jordi Cuixart i Navarro
Centro Penitenciario Madrid V
Módulo 4
Ctra. M-609, km 3,5
28791 Soto del Real, Madrid

[VilaWeb no és com els altres. Fer un diari compromès i de qualitat té un cost alt i només amb el vostre suport econòmic podrem continuar creixent. Cliqueu aquí.]

 

CARLES PUIGDEMONT EMPRISONAT EN ALEMANHA ( EL PUNT AVUI ) .

lundi, 26 mars 2018

SOLIDARITAT OCCITANA AMB CATALONHA EN LUCHA PER LA LIBERTAT !

MANIFESTACIONS DINS TOTA CATALONHA PER LA LIBERACION DELS PRESONIERS POLITICS . LO MOVEMENT OCCITAN PAIS NOSTRE ES SOLIDARI .

CATALONHA / MANIFESTACIONS DE SOSTEN A CARLES PUIGDEMONT .

dimanche, 25 mars 2018

CATALONHA / MOBILISACION CONTRA LA REPRESSION !

L’empresonament divendres de cinc polítics catalans més ha fet reactivar la mobilització al carrer contra la repressió judicial i a favor de la República catalana. Amb el lema ‘contra la repressió i cap a la República’, la coordinadora catalana dels CDR ha convocat una mobilització a la rambla de Canaletes de Barcelona.

L'ARANESA MIREIA BOYA A NARBONA LO DIJOUS 12 D'ABRIAL .

" CONTRA LA REPRESSION E PER LA REPUBLICA CATALANA " seran los tèmas de la reuniön publica de Mireia Boya , dijous 12 d'abrial  a l'Ostal Occitan de Narbona, a l' iniciativa del Movement  PAIS NOSTRE . Mireia es una Occitana de la Val d'Aran e fuguèt Deputada del Parlament de Catalonha dins la darrièra legislatura  .  Es militanta e secretari nacionala de la CUP . Aranesa , Mireia Boya  a representat al Parlament Catalan , de 2015 a 2017 , amb dignitat istorica ,la votz d' Occitania, en rendent possible, que la lenga occitana ganhèsse una visibiltat publica e politica dins lo quadre del processus per lo bastiment de la Republica Catalana  .

. MIREIA BOYA DIJOUS 12 D'ABRIAL A 18 H 30 A L'OSTAL OCCITAN DE NARBONA .

 

samedi, 24 mars 2018

CONVENTION EN OCCITANIE POUR LES TRAINS REGIONAUX .

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/2014/09/30/web_chemin_8269_1252507548_1.jpg?itok=N21ZWDS9Sous la présidence de Carole Delga, l'Assemblée plénière de la Région Occitanie a adopté ce vendredi 23 mars à Montpellier, la nouvelle convention TER 2018-2025, financée à hauteur de 2,5 Mds€ par la Région (hors investissements).

« Cette nouvelle convention TER 2018-2025 est le fruit d'un long travail réalisé par les services de la Région et SNCF Mobilités. Les échanges et les négociations ont parfois été difficiles, c'est une certitude, mais je suis fière du rendu et de ce que nous avons obtenu pour les habitants de la Région. Je n'ai jamais perdu de vue mes objectifs, assurer un aménagement équilibré du territoire, proposer plus de trains sur nos lignes et améliorer la qualité de service due aux usagers. Pour les atteindre, j'ai voulu mobiliser des moyens supplémentaires nécessaires, 35M€ de plus par an par rapport à l'ancienne convention. Ainsi, 37 000 places supplémentaires par jour seront disponibles d'ici fin 2020, c'est 40% de plus pour l'ensemble du réseau ferroviaire régional », a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie .