Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 30 juillet 2018

ENVIRONNEMENT / UNE VITICULTRICE DES CORBIERES REVOLTEE !

https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/5b5e9b2d3e45465d505ef393/large/image.jpgDelphine, une viticultrice de Ferrals-lès-Corbières révoltée !

Les professionnels de l’oenotourisme s’inquiètent de l’implantation de l’usine d’enrobé à chaud à Ferrals-lès-Corbières.

C’est une histoire qui commence sur l’autoroute de la mer. Des vignes bien rangées, les Pyrénées au fond, un panneau Corbières. Vous êtes à la sortie 25.

 

Celui qui quitte l’A61 salive en secret, le voilà arrivé au pays du  vin. Direction Lagrasse, dans la première courbe, il prend la petite route qui longe les vignes, apparaît le premier domaine viticole, le premier caveau et la première impression des Corbières.  On appelle ça « l’oenotourisme » et c’est Delphine Maymil, du Château Maylandie, qui raconte un cauchemar : « C’est vraiment un sentiment de honte que j’éprouverais auprès de mes clients particuliers et professionnels. Honte de leur proposer un tel spectacle à l’entrée des Corbières et de mon village, et honte de devoir expier quelque faute justifiant cette punition ! ».

... LIRE LA SUITE DANS LE JOURNAL L' INDEPENDANT .

Écrire un commentaire