Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 08 juin 2018

LE COLLECTIF OCCITAN DEVANT FR3 A CARCASSONNE ( L' INDEPENDANT ) .

https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/5b1987a38fe56f324248b6a1/large/image.jpgIls sont une petite dizaine, il pleut, et les passants sont rares. Mais tout cela n’a guère d’importance, car ils sont venus défendre une belle cause : celle de la survie d’une langue. A Carcassonne et dans quatre autres villes de la Région Occitanie (Montpellier, Toulouse, Albi et Rodez) cette semaine, les associations occitanistes réunies au sein du « Collectiu Occitan » organisaient un « apéro revendicatif » devant les locaux de la télé régionale publique.

 

« Une présence quotidienne de la langue à l’antenne »

« En 1982, après de grandes manifestations, la chaîne FR3 créait l’émission « Viure al païs ». Depuis, presque rien de plus, sinon 5 minutes d’occitan le samedi soir », a expliqué Jean-Pierre Laval (Païs Nostre), lui-même ancien journaliste au sein de la chaîne devenue aujourd’hui France 3. Il a bien écouté, lundi, les annonces de la ministre de la Culture Françoise Nyssen, qui projette de tripler les décrochages régionaux sur le service public. « On ne demande pas une chaîne toute en occitan, mais une présence quotidienne de la langue », explique Jean-Pierre Laval. Et l’occitaniste Jean-Claude Oussens de préciser (en occitan dans le texte) : « Tous les enfants scolarisés dans les Calandretas ont besoin d’entendre parler cette langue qu’ils pratiquent peu en dehors de leur école ».

 
  • Motions  en mairie

Le « Collectiu » (qui regroupe 12 associations), a proposé aux maires de faire voter une motion à leur conseil municipal. Port-La Nouvelle l’a fait. Narbonne l’a inscrite à l’ordre du jour de son prochain conseil. ( L.ROUQUETTE / L'INDEPENDANT )

Écrire un commentaire