Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 31 janvier 2018

LES PAYSANS OCCITANS BLOQUENT TOULOUSE AVEC DES TRACTEURS .

https://www.ladepeche.fr/content/media/image/large/2018/01/31/20180131074711031-0.jpgLa mobilisation des agriculteurs s’étend à Toulouse. LA FDSEA et les Jeunes Agriculteurs de Haute-Garonne sont passés à l’action ce mercredi matin. Les grands axes autour de Toulouse et le périphérique sont bouchés. 

Selon la préfecture de Haute-Garonne, on compte près de 130 tracteurs mobilisés en quatre convois qui ont convergé vers le périphérique toulousain. 

N124, A624, A64, A68 et D820 bouchés

Le périphérique intérieur sud de Toulouse est bouché depuis l'entrée des agriculteurs venus du Lauragais à Ramonville. Depuis 8 heures, ils se sont mis à l'arrêt sur les voies au niveau de Montaudran, devant le grand bâtiment B617, et bloquent complètement la circulation, sauf pour les deux-roues. Certains agriculteurs sont même descendus sur la chaussée. Les automobilistes sont pris dans la nasse. "On fait la grande muraille de Chine", déclare un agriculteur présent.

Un autre convoi de tracteurs venus de l'Ouest emprunte le périphérique vers le nord, sur la chaussée intérieure. D'autres tracteurs en provenance du Tarn descendent vers le Sud, toujours en chaussée intérieure, où la circulation est fortement ralentie avec un barrage filtrant des manifestants entre les sorties Soupetard (n°16) et Lasbordes (n°17).

Tout a commencé vers 6h30, où le premier bouchon de la matinée s'était formé sur la voie rapide en provenance du Gers (N124 et A624) depuis la Salvetat-Saint-Gilles. Cet axe majeur qui dessert les usines Airbus et tout l'Ouest toulousain est saturé depuis les environs de 7 heures.

Même chose sur l'autoroute A64, dans le sens Tarbes-Toulouse depuis Roques-sur-Garonne jusqu'au périphérique de Toulouse. La D820 permettant l'accès à l'A64 au niveau de l'échangeur n°36 (Ikea) est rouge depuis Pinsaguel.

Sur l'A68, en provenance d'Albi, les premiers ralentissements ont commencé à Gémil, à la frontière avec le département du Tarn. L'autoroute était au ralenti jusqu'à l'échangeur avec le périphérique.( Info :La Depêche du Midi ) .

 

Écrire un commentaire