Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 19 novembre 2017

L'OCCITANIE POUR LES LGV BORDEAUX/TOULOUSE et MONTPELLIER/PERPIGNAN .

https://www.laregion.fr/local/cache-vignettes/L240xH136/1-6-fd2d4.pngL'#Occitanie, où vivent presque 6 millions d'habitants, attend les Lignes à grande vitesse #Bordeaux-#Toulouse et #Montpellier-#Perpignan depuis 30 ans.

Depuis la fin de l'été, l'État multiplie les déclarations remettant en question la réalisation de ces lignes, pourtant actées précédemment. Leur avenir se joue dans les prochains mois, lors des Assises de la mobilité, organisées par le Gouvernement.

Il revient à tous, citoyens, usagers, salariés, entrepreneurs, syndicalistes, élus, de hausser le ton pour convaincre à nouveau.

Après la mobilisation régionale, à l'appel de la Présidente de Région, Carole Delga, le 4 octobre dernier à Toulouse, un nouveau rassemblement est organisé cette fois à Perpignan.

Au nom de l'équité territoriale, pour que l'État tienne ses engagements, venez nombreux clamer votre attachement à la réalisation des Lignes à grande vitesse en Occitanie !

Plus d'informations : https://www.laregion.fr/LGV-Occitanie-Oui-sur-toutes-les-lignes

COLLOQUI PAIS NOSTRE DISSABTE 25 DE NOVEMBRE A NARBONA .

SALON DE L'AGRICULTURE OCCITANE DU 28 AU 30 NOV A MONTPELLIER .

HERAULT - MONTPELLIER - MiiMOSA au salon SITEVI du 28 au 30 novembre 2017

samedi, 18 novembre 2017

TRANSPORTS / L'OCCITANIE EN LUTTE POUR LES TRAINS REGIONAUX !

 
 
Rassemblement à la gare de Gourdon (Lot), à l’appel de la CGT. Patrick Allard/REA
Rassemblement à la gare de Gourdon (Lot), à l’appel de la CGT. Patrick Allard/REA
 

Un colloque réunissant plus de 400 personnes a mis en évidence les politiques ferroviaires contradictoires de la région Occitanie et de la SNCF.

La région Occitanie mène une politique de développement du train, tandis que la direction régionale de la SNCF conduit une politique de suppression d’emplois. Au cœur de cette contradiction, la nouvelle convention pour définir le transport ferroviaire régional pour les huit années à venir. Après de longs mois de discussions, les deux partenaires n’ont pas encore signé cette convention, faute d’accord. Dans cette période cruciale les deux comités d’établissement SNCF en Occitanie organisaient, lundi à Toulouse, le colloque « Développer le service public ferroviaire SNCF pour assurer la mobilité sur tout le territoire ». Parmi les invités, Carole Delga (PS), présidente de l’Occitanie, et Jacques Rascol, directeur régional à la SNCF. Plus de quatre cents cheminots et usagers étaient présents. En revanche, le préfet a décliné l’invitation et l’État, acteur majeur des transports, brillait par son absence.

L’importance de la présence d’agents SNCF dans les gares

Plusieurs intervenants ont insisté sur la nécessité de guichets en gare. « Dans les ventes, la part du digital augmente. C’est l’usager qui décide », a ainsi répondu Jacques Rascol, provoquant une forte réaction de la salle. Car, si les guichets sont fermés, comment l’usager pourrait-il avoir le choix ? Pour Carole Delga, « le développement de l’utilisation des smartphones ne veut pas dire que tout doit être dématérialisé ».

Plus loin dans le débat, Jean-Luc Gibelin (PCF), vice-président aux transports de la région Occitanie, confie que « la présence d’agents SNCF dans les gares et les trains fait partie des points importants de la discussion sur la convention ». Jacques Rascol évoque à son tour « la présence humaine », ce qui lui vaut d’être de nouveau conspué : « Vous supprimez des postes en pagaille et vous parlez de présence humaine ! »

Un cheminot CGT rappelle que depuis le 2 juillet le train ne s’arrête plus dans trois gares (Malause, Pommevic, Golfech) du Tarn-et-Garonne. « Ça ne veut pas dire que c’est définitif », répond le directeur régional. Un responsable du comité d’usagers de la ligne Carcassonne-Quillan informe que le train ne circulera plus à partir du 13 décembre sur la partie Limoux-Quillan. Il en sera de même entre Rodez et Sévérac-le-Château, en raison de la vétusté des voies. Le conseil régional prévoit de moderniser et de rouvrir cette voie et va injecter 4 millions pour des travaux d’urgence entre Sévérac et Millau. Un investissement qui devrait, en principe, incomber à SNCF Réseau et à l’État. Carole Delga annonce qu’elle rencontrera bientôt Guillaume Pepy, président de la SNCF. Cela permettra-t-il de débloquer les discussions sur la convention ?

.JOURNAL " L'HUMANITE " .

 

LE COLLOQUE PAIS NOSTRE DU 25 NOV SUR LE SITE " LA FABRICA "

Résultat de recherche d'images pour "PHOTOS COLLOQUES PAIS NOSTRE"" L’association País nòstre, qui souhaite animer le débat et la pensée politiques autour des enjeux de la langue et de la culture occitanes dans la société régionale actuelle, organise chaque année un colloque sur un grand thème de l’action publique.
Après la réforme territoriale en 2015, puis le potentiel occitan dans le développement économique en 2016, l’association invite cette année à échanger et débattre autour de la question culturelle.
De 9h30 à 18h, à l’Hôtel de Ville de Narbonne le 25 novembre prochain. La journée sera suivie d'un concert avec de nombreux artistes occitans."

. Site internet " LA FABRICA " .

AU PERTHUS SUR L'AUTOROUTE ON ENTRE EN OCCITANIE ...

...en Occitanie...

PHOTO / NICHOLAS PARENT - L'INDEPENDANT .

MANIFESTACIONS DE LAS CALANDRETAS DILUNS 20 DE NOVEMBRE .

Résultat de recherche d'images pour "PHOTOS MANIFESTATIONS DES ECOLES CALANDRETAS"

Lo 20 de novembre que ven, a l’ocasion de la Jornada dels Dreches de l’Enfant, las Calandretas tornaràn manifestar per carrièras,  per tal d’obténer de responsas sus las ajudas de l’estat francés, actualament jos forma de contractes ajudats, que las nòvas politicas del president Macron son a suprimir. 
 
A Tolosa, lo rassemblament se farà diluns 20 de novembre a partir de 12h davant la prefectura, per exigir un tractament egal a l’ensems dels actors de l’ensenhament de las autras lengas. E mai las inegalitats amb lo francés sián desproporcionadas, tanben i a de diferéncias amb d’autras lengas minorizadas, coma es lo cas del breton, e quitament de l’occitan en d’autras regions administrativas.
 
Lo departament de la Nauta Garona a degut suprimir 12 pòstes dempuèi setembre, en obligant los parents de prene la relèva dels personals mancants. “S’aquesta setmana, la prefectura de Nauta Garona a anonciat lo desblocatge de 5 contractes, avèm pas cap de visibilitat del sòrt que serà reservat als autres 20 pòstes qu’arriban a escasença en 2018.( LO JORNALET ) .

 

 

vendredi, 17 novembre 2017

GERARD ZUCHETTO LE " PRINCE DES TROUBADOURS " CE SOIR A NARBONNE .

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

CONCERT DE GERARD ZUCHETTO VENDREDI 17 NOV A 20 H -MAISON POETIQUE

1, RUE ANCIENNE PORTE-NEUVE A NARBONNE .

COLLOQUE PAIS NOSTRE LE 25 NOV A NARBONNE : MOBILISEZ VOS RESEAUX !

ECONOMIE / 8O 000 SALARIES DANS L'AERONAUTIQUE EN OCCITANIE .

Résultat de recherche d'images pour "photos usines airbus a toulouse"Les deux commandes d'avions d'hier sont une excellente nouvelle pour tout le réseau de fournisseurs d'Airbus dans la Région .

L'avionneur a depuis longtemps privilégié un large réseau d'entreprises partenaires dans le monde entier mais notamment en Occitanie et plus particulièrement dans l'ex Midi-Pyrénées. De grands noms comme Stelia Aerospace, Latécoère qui fournit les portes des A320, Safran Nacelles, Ratier Figeac dans le Lot, etc. sont des fournisseurs de rang 1.

 

Au total, la filière aéronautique régionale emploie plus de 80 000 personnes. Selon les derniers chiffres disponibles auprès de l'Insee et du pôle de compétitivité Aerospace Valley, le chiffre d'affaires de la filière a atteint 11,5 milliards en 2015 en hausse de 7,9 %.

Et la tendance est clairement orientée à la hausse jusqu'en 2020 avec les augmentations de cadence pour les A320 et les long-courriers A350.