Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 13 avril 2017

LE PRIX NOBEL D'ECONOMIE : " LE COUT D'UNE SORTIE DE L'EURO SERAIT IMMENSE "

Résultat de recherche d'images pour "PHOTOS EUROS"Selon Paul Krugman,( Prix Nobel d'Economie ) «le coût de la sortie de l'euro et de la réintroduction d'une monnaie nationale serait immense». L'économiste évoque une fuite massive des capitaux qui provoquerait une crise bancaire, un contrôle des mouvements de capitaux et des fermetures temporaires de banques. «Des problèmes de valorisation des contrats créeraient un bourbier juridique, les entreprises seraient perturbées pendant une longue période de confusion et d'incertitude», poursuit-il.

Si l'économiste américain considère que l'euro est un «projet imparfait», il juge cependant qu'il y a une énorme différence entre le fait de ne pas adhérer à la monnaie unique - comme ce fut par exemple le cas de la Suède, du Royaume-Uni ou de l'Islande qu'il cite - et d'en partir après y avoir adhéré. Paul Krugman estime aussi qu'une sortie de l'euro aurait pu être profitable à la Grèce mais pas à la France qui n'est, selon lui, absolument pas dans la même situation économique. «Pour la France, sortir de l'euro entraînerait tous les coûts que la Grèce aurait eu à supporter sans aucun des bénéfices», écrit-il. Quant à la sortie de l'Union européenne, il explique: «Désolé, mais la France n'est pas assez grande pour prospérer avec des politiques économiques centrées sur elle-même, nationalistes». «Le fait que Le Pen et des économistes comme moi soient critiques envers la politique européenne ne signifie pourtant pas que nous avons quelque chose en commun», conclut Paul Krugman, comme pour se démarquer.( Info / Le Figaro /13-4-2017 ) .

Les commentaires sont fermés.