Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 30 novembre 2016

CATALANS ET OCCITANS AU MEMORIAL DE RIVESALTES LE 9 DECEMBRE .

Afficher l'image d'origine 

 
A l'initiative de " l'Associacio Catalana Joan Nat " de Béziers et avec Pais Nostre , une journée Catalane et Occitane est organisée vendredi 9 décembre au Mémorial de Rivesaltes .

Dans ce monument c'est toute une mémoire qui est présentée , avec des expositions , des documents et des films .

C'est  l' histoire douloureuse de tous ceux qui ont soufferts ici , Républicains Espagnols de la Retirada ,  juifs pendant l'occupation et Harkis aprés la guerre d'Algérie .

 

Pour participer à cette journée du souvenir , bus , visite guidée et repas  il faut s'inscrire en téléphonant

au 04 67 49 13 03 où 07 81 48 26 64 . Prix / 39 euros .

. Le bus partira de Béziers à 8 h et sera à 9 H sur le parking du Théatre de Narbonne .   

 

 

 

 

L'ASSOCIACIO JOAN NAT E PAIS NOSTRE LO 9 DE DEC A RIBESALTES

Lo 9 de decembre, doas associacions (l'una occitana, l'autra catalana) se desplaçaràn sul site de l'ancian camp situat dins la comuna nòrd-catalana per entretenir aquela memòria e ne retenir las leçons.

L'associacion catalana Joan Nat (basada a Besièrs) e lo movement regionalista País Nòstre anaràn amassa sul site de l'ancian camp de Ribesaltes ont foguèron parcadas populacions divèrsas enter 1939 e 1962. Un bus partirà de Besièrs a 9 h, un autre de Narbona a 10 h, per arribar sus plaça a 11 h. Los participants a aquela jornada poiràn visitar lo musèu inaugurat l'an passat pel paure Christian Bourquin (ancian president del Conselh departamental de Pirenèus-Orientals e de la Region Lengadòc-Rosselhon) atal coma las roïnas dels barracaments encara dretas. 

Dins aquel camp catalan se succediguèron tres ondas. I aguèron primièr los republicans espanhòls arribats en 1939 al cors de la Retirada. I aguèron puèi de presonièrs josieus entre 1942 e 1943. Enfin, i foguèron amassats de harkis fugissent Argeria al moment de l'independéncia en 1962. « Cal entretenir aquela memòria, çò nos a dit Joan-Pèire Laval de País Nòstre, per exemple, après la Retirada, una granda part de castilhans e de catalans se son installats a Besièrs e an participat (entre autres) a la vida culturala de la ciutat occitana. Soscar sus aquela memòria nos deu permetre d'èsser vigilents respècte a çò que se debana a l'ora d'ara ». 

L'Associació Joan Nat e País Nòstre son apelladas a trabalhar amassa a d'autras escasenças. Ja, los catalans participèron al collòqui economic organizat per País Nòstre lo 12 de novembre a Narbona. Se poiràn enfaciar d'autras accions comunas coma una mobilizacion en favor del CIRDOC (que deu pèrdre los finançaments de la part de la vila de Besièrs) o encara d'accions en comun per la Sant Jòrdi, fèsta catalana del libre importada en Occitània. En esperant, lo 9 de decembre, tot aquel monde auràn una pensada per las gents que foguèron parcadas dins aquel endret desèrt e lugubre.

Clamenç Pech / LA SETMANA

ECONOMIE / LES TROPHEES OCCINOV DE L'OCCITANIE

 

Le groupe Dépêche du Midi organisait hier soir la première édition d'Occinov', les trophées de l'innovation et de l'économie en Occitanie. Cinq prix ont été remis, en présence d'invités de renom et de plus de 150 participants.

 

Parmi 34 entreprises sélectionnées à l'échelle de la nouvelle grande région, seules 5 ont pu repartir avec un trophée conçu par Philippe Gauberti, choisies par un jury de neuf influenceurs de l'innovation, de l'économie et de la presse.

Quatre catégories se sont naturellement imposées pour la remise des prix, l'agroalimentaire, l'industrie, la santé et le numérique, le dernier prix étant celui du public, à travers un large vote sur les sites de La Dépêche du Midi, de Midi Libre et de l'Indépendant.

«La Dépêche a toujours été proche des entreprises» a tenu à rappeler Marie-France Marchand-Baylet. «Depuis 20 ans elle les récompense à travers les Septuors, dans le cadre des départements de l'ex Midi-Pyrénées, c'est donc tout naturellement qu'elle passe désormais à Occinov'. Nous pouvons être fiers de la région». Des propos qui ont trouvé écho évidemment dans le discours de Carole Delga. «Notre région est la première de France, demain d'Europe peut-être, en matière d'innovation».

Appelés sur scène pour se voir remettre leur prix par chaque parrain, les gagnants ont pu profiter de cette tribune pour présenter leur vision de l'innovation. Jordan Miron, fondateur de Resilient Innovation (catégorie santé) en janvier 2016, a misé sur «beaucoup de travail en R&D depuis 2012». Shannon Picardo, créateur de Schoolmouv (cat. numérique) a voulu «démocratiser l'éducation grâce à internet et la vidéo». Eco-Tech Ceram (cat. industrie), qui mène actuellement une levée de fonds pour financer son développement à l'international pourra s'appuyer sur son prix pour convaincre les financeurs.

Représentant Poult, Camille Panassié s'est amusée de voir que la biscuiterie, créée en 1883, pouvait quand même remporter un prix d'innovation. «On innove à tous les niveaux chez nous». Enfin, prix du public, le fondateur de la société montpelliéraine Teads, Gilles Moncaubeig, a assuré qu'il y avait «dans nos atouts, la qualité des ingénieurs français du sud de la France».

Au-delà des entreprises, ce sont aussi des femmes et des hommes d'Occitanie qui ont été distingués hier soir. (   Info / LA DEPECHE DU MIDI )

mardi, 29 novembre 2016

SETMANA DE CALABRIA AL CIRDOC / FESTA LO 1er DE DECEMBRE

 
Lo 1er de decembre a partir de 18:00, dins l'encastre de l'edicion de 2016 de la Setmana Calabraise, Tafanari e lo CIRDÒC vos convidan a una serada de conferéncias e de fèsta a l'entorn del patrimòni musical de l'arc nòrd mediterranèu, de Catalonha fins a Calàbria, en passant per Occitània. 

Vernissatge de la mòstra Passejada instrumentala en Mediterranèa
Aquela mòstra es  una invitacion a descobrir d'instruments – cabras, autbòis, percussions...) venguts dels diferents ribatges de la Mare Nostrum :  Catalonha,Tunisia, Itàlia, Egipte (bodegas, mizmar, ghayta, tarota...), prestats per l'ocasion pel musèu dels instruments de Céret (CIMP – Centre Internacional de Música Popular). 

18:00 : Conferéncia - La musica tradicionala mediterranèa, transmission, partatge e obertura als autres 
Conferéncia dins l'encastre d'escambis e de rencontres entre tres regions de l'entorn de Mediterranèa : Calàbria, Occitània e Catalonha. Musicas associant cabras, autbòis e percussions . Amb Paolo Napoli, musician e antropològ, Sofia Jacques, musiciana e ensenhaira de bodèga e Jòrdi Aixalà, factor d'instruments e membre del grope Sons de la Cossetania. 

19:30 : Escambis musicals entre musicians de Calàbria e Occitània
Amb de musicians del grope Mar e Montanha seguit d'un aperitiu-bufet ofèrt pel CIRDOC. Sus reservacion al prèp del 04.67.11.85.10. 

20:00: Serada musicala. Bal Occitano-Calabrés
Amb Totarella, de musicians de Tafanari, del Camèl de Fuòc e de Mar e Montanha. Participacion al capèl.

A OFFRIR POUR LES FETES ... " OCCITANIE " AUX EDITIONS PRIVAT .

occitanie-5

LA LETTRE DE CAMPAGNE DU CANDIDAT REGIONALISTE C.TROADEC

Afficher l'image d'origine

L'ombre de la guillotine sur le service public  ​​​​​​​

Durant la primaire de la droite et du centre les candidats ont beaucoup débattu autour de la question de la réduction du nombre de fonctionnaires. Même si tous n'étaient pas d'accord sur le nombre de postes qu'il conviendrait selon eux de supprimer, en revanche, tous étaient d'accord sur le principe. C'est finalement le candidat  qui propose de supprimer le plus grand nombre  de postes de fonctionnaires qui est vainqueur de cette primaire et qui fut premier ministre de Nicolas Sarkozy durant cinq ans.

La suppression de 500 000 postes, engagement inscrit dans le programme présidentiel de François Fillon, candidat investi par la droite, fait froid dans le dos. 

Il y a tout d’abord à espérer que cette mesure soit quasiment impossible à mettre en œuvre dans les faits, comme l’indiquait même  son concurrent Alain Juppé.

Mais même si elle n'était appliquée que partiellement cette politique fragiliserait un peu plus les services au public, en particulier dans les zones en difficultés. Car en tranchant ainsi dans le vif, à la façon de Margaret Thatcher, ce sont des pans entiers des services publics que l'on ferait disparaître. Le fait de supprimer des milliers de  postes d'enseignants mènerait à  la fermeture de petites écoles rurales ou de quartier. La suppression de dizaines de milliers de postes d’infirmières conduirait à la disparition  d'hôpitaux de proximité alors que dans ce secteur de la santé nous avons déjà atteint le point de rupture.  La liste est longue et hélas déjà engagée... Bureaux de poste,  perceptions...

La suppression de ces 500 000 postes de fonctionnaires, si elle devait être décidée,  sonnerait le glas pour des centaines de territoires.  

Il y a aussi fort à parier que l'État central demanderait aux collectivités locales de faire les plus gros sacrifices C'est une technique qui a déjà été employée et qui ne manquerait pas d'être réemployée. Ce serait encore plus catastrophique pour les territoires qui subissent déjà  le phénomène de désertification des services publics. 

Si chacun reconnaît le besoin de réformes et de mutualisation (beaucoup d'élus  locaux s'y emploient d'ailleurs avec efficacité), une politique de la guillotine à l'égard de la fonction publique doit être combattue avec vigueur. 

Christian Troadec / Candidat Régionaliste à la présidentielle .

 

lundi, 28 novembre 2016

1ére FETE DE L'ARBRE A LAGRASSE DIMANCHE 4 DECEMBRE .

A SUIVRE CHAQUE JOUR SUR LE NET ... OCCITANIE TRIBUNE

logo_mailing.png

L'OCCITANIE VANTE SES MONTAGNES POUR LA SAISON HIVERNALE

Afficher l'image d'originePour la saison hiver, la Région lance sa nouvelle campagne de communication vers de « Nouveaux Horizons » (TV, affichage, presse et internet) en France et en Espagne.

Dans la continuité de celle organisée au printemps qui surfait sur l’union des deux régions, la campagne d’hiver capitalise sur le concept, « Occitanie, mon nouvel horizon » qui offre une incroyable diversité d’échappées et de découverte à toutes les périodes de l’année. « Je souhaite renforcer l’attractivité du territoire et la compétitivité des entreprises touristiques en proposant une offre bien positionnée, mutualisée et de qualité sur la montagne «quatre saisons», tout en développant le thermalisme, l’oenotourisme, l’éco-tourisme, et le tourisme d’affaires. Cette campagne en est la preuve et met nos montagnes et les activités hivernales à l’honneur » souligne Carole Delga.

Privilégiant les activités de sports d’hiver ainsi que l’ambiance familiale des 42 stations des Pyrénées, de l’Aubrac, de la Margeride et des Cévennes, cette campagne d’hiver positionne les massifs montagneux de la région comme une destination où l’on peut profiter de stations à taille humaine qui valorisent l’environnement et l’après-ski.

Cette campagne hiver sera déployée sur de nouveaux bassins de clientèle : en région Occitanie et Catalogne mais également en Aragon, en Nouvelle Aquitaine, sur l’agglomération nantaise et en Ile de France.

.INFO / E-METROPOLITAIN                                                     . PHOTO/ LE PETIT PYRENEEN

"TECHNOCRTIE COLONIALISTE EN OCCITANIE "

 

Le lieux culturels " phares " sont souvent gérés par des technocrates venu(e)s d'ailleurs qui quand ils ne s'écoutent pas parler appliquent la diffusion de la CULTURE hexagonale et du mondialisme ou de l'américanisme selon l'équipe gouvernementale au pouvoir.

Tel le Théâtre + Cinéma Scène " Nationale " de Narbonne.

Ce sont les Préfets et Préfètes de la Culture en mission dans les provinces.

Voici une illustration typique où la technocratie se déchaîne : " passerelles, réseaux, éducation à la "Culture" (hexagonale), diversifications des offres" : la leçon a été bien apprise et bien récitée.

Evidemment, dans la diversification, les artistes locaux et notamment pour le cinéma auront droit aux petites salles...

Merci, nous les utilisons déjà...mais désormais il faudra que nos passages - si nous y passons encore - soient acquis au bénéfice de la "diversification " de Mme la Préfète...

Mais écoutons le reportage de Stéphane KOWALCZYK...

Sans animosité pour cette personne qui, comme sous le III ème Reich, applique.   ( MICHEL SIDOBRE )

.VOIR LE REPORTAGE SUR LE SITE"ECRAN LOCAL ".