Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 31 août 2016

MANUEL VALLS VALIDE LE NOM OCCITANIE

Afficher l'image d'origine

Le 7 juillet dernier, l’opposition régionale a écrit au premier ministre. Sujet : le nom de la Région. Objectif : contester le choix d’Occitanie. Manuel Valls a répondu. Le premier ministre s’en remet au résultat de la consultation organisée par Carole Delga. Le Conseil d’Etat doit se prononcer en octobre prochain. Mais, du côté du gouvernement, c’est un feu vert.

. INFO DU BLOG POLITIQUE DE FRANCE 3 TOULOUSE  / 31-8-2016

LA SETMANA , LO SETMANIER OCCITAN : SE CAL ABONAR !

SE CAL ABONAR ... AMB UN VIRAMENT MENSUAL DE 6,75 Euros , o 81 Euros PER 1 AN .

LA SETMANA / VISTEDIT - BP 50 486 -64 238 .LESCAR INDUSPAL CEDEX .

DEBUTA DEL DEBAT D'INVESTIDURA AL CONGRES ESPANYOL.

20160830171813.jpg

El president del govern espanyol en funcions, Mariano Rajoy, va obrir ahir el debat d’investidura amb un discurs en què apel·lava a la resta de grups del congrés espanyol a desblocar la formació d’un nou govern. Va defensar que el seu projecte era l’únic viable per a afrontar les alternatives ‘independentistes que volien trencar Espanya i unes possibles noves eleccions’, i va defensar enèrgicament la unitat d’Espanya. Avui, a partir de les nou del matí, els portaveus dels altres partits polítics faran les seves intervencions, a les quals replicarà Rajoy.

Al seu discurs al davant d’un congrés sense prou suport, Rajoy va considerar les forces polítiques ‘corresponsables’ de la situació, especialment al PSOE, al qual ha reclamat que posés els interessos generals davant dels particulars i evités la convocatòria d’unes terceres eleccions a les corts. També s’ha dirigit als socialistes per proposar-los fins a sis pactes d’estat –més enllà del gihadisme– en educació, finançament autonòmic, violència de gènere, lluita contra la corrupció i pensions, a través de l’obertura del pacte de Toledo.

La unitat d’Espanya, la resposta a la independència
Durant el seu discurs Mariano Rajoy va dedicar més d’onze minuts a deixar clar que ‘l’únic poble sobirà’ era l’espanyol. Va parlar de ‘l’amenaça i el desafiament’ de les institucions autonòmiques catalanes: ‘Ens fan valer la liquidació de la sobirania nacional i del respecte a la llei’, va dir.

El discurs va ser una defensa enèrgica a la unitat d’Espanya i va dir que el seu govern sempre havia mantingut el diàleg i la cooperació amb la Generalitat de Catalunya, una frase que va aixecar les veus dels partits independentistes al congrés espanyol. ‘A tota nació la unitat és el primer dels seus valors. No ens hem inventat la unitat. Els espanyols fa segles que formem part d’aquesta nació’, va afegir, i va continuar: ‘Hem treballat perquè cap català no se senti oblidat o preferit per l’estat espanyol. Ara sóc jo el president del govern espanyol, ja ho veurem en el futur, ho sóc de tots els espanyols i també dels set milions que viuen a Catalunya.’

Vilaweb.cat / 31 -8- 2016

mardi, 30 août 2016

LA PRESIDENTE CAROLE DELGA DEFENDS TOUJOURS LE NOM OCCITANIE .

Afficher l'image d'origine 

Lors de sa rentrée politique sur France Bleu Roussillon, la présidente de la région Carole Delga a demandé "d'arrêter de se focaliser sur le nom Occitanie". Malgré la fronde dans les Pyrénées-Orientales, il y a donc peu de chances pour que le nom de la région change.

Carole Delga droite dans ses bottes ! Si l'association "contre le nom Occitanie" avait encore un espoir de faire changer le nom de notre région, c'est raté.

 

Lors de sa rentrée politique ce lundi matin sur France Bleu Roussillon, Carole Delga a indiqué en substance que la région ne reviendra pas sur son nom de baptême.

INFO/ FRANCE BLEU ROUSSILLON

.Les mouvements catalanistes et plusieurs Collectifs organisent samedi 10 Septembre une manifestation à Perpignan pour le nom " Occitanie -Pays Catalan " et pour la revendication d'un statut particulier . Pais Nostre appelle à manifester et sera présent avec le Collectiu Sem ( 15 heures , Place de Catalogne ) .

LO FESTENAL OCCITANIA EN PAIS TOLOSENC ( 9 de Setembre al 4 de Novembre )

KOBANE LO SIMBOL DE LA RESISTENCIA KURDA .

Kobane és símbol de resistència kurda contra l’autoanomenat Estat Islàmic (EI). Les imatges de dones que lluiten a la primera línia de front van fer voltes al món. De nou, habitants d’aquesta ciutat resisteixen una nova invasió: l’exèrcit turc. Fa dos dies que tancs, excavadores i vehicles blindats turcs són a la frontera de Kobane. El govern d’Ankara hi vol construir un mur per separar Rojava (Kurdistan sirià) de Bakur (Kurdistan turc).

Civils de la ciutat es van rebel·lar quan els turcs van intentar l’entrada de vehicles militars a la frontera de Rojava. Es van manifestar i hi van fer una cadena humana enfront de l’exèrcit turc. ‘La nostra gent s’ha acostumat a la lluita. Vam lluitar contra els bàrbars d’EI i ho farem sempre que calgui. Sigui contra turcs o EI, que per a nosaltres no hi ha diferència’, afirma Newroz Kobane, periodista i lluitadora de les Unitats de Defensa del Poble (YPG), a Kobane.

Mustafa Abdi, activista kurd resident a Kobane, assegura que al voltant de mil persones són instal·lades encara amb tendes de campanya a la frontera de la ciutat en contra de la invasió turca. A més, afirma que la maquinària turca continua amb el projecte de mur. ‘Avui excavadores turques caven per tota la frontera per instal·lar-hi parets de ciment prefabricades i separar les regions kurdes’, afegeix.

L’administració autònoma del cantó de Kobane ha condemnat la invasió turca i la construcció del mur que separarà Bakur de Rojava. A la declaració que va fer la portaveu del cantó entre una magnitud de civils a la frontera deia que Turquia intentava ocupar el territori de Rojava fos com fos i ara volia ocupar Kobane.

‘No permetrem que Turquia ocupi ni un pam del nostre territori. Els Estats Units, Rússia, l’Iran i el règim sirià seran els responsables de les conseqüències’.  ‘Des de la nostra ciutat fem una crida a la comunitat internacional per trencar el seu silenci i exercir pressió sobre el govern turc per aturar aquesta violació’, va dir.

El projecte del mur s’aplica des del punt fronter, Mursitpinar, amb una profunditat de 20 metres a l’interior del territori del Kurdistan sirià al nord de Síria. No és la primera vegada que Turquia vol construir barreres i murs.  Una paret similar s’ha construït a prop de les ciutats de Qamishlo, Derek i Afrin.

Vilaweb.cat / 30- 8- 2016

lundi, 29 août 2016

AVEC PAIS NOSTRE POUR " L ' OCCITANIE UNE FORCE ECONOMIQUE ".

Afficher l'image d'origineLE 6 SEPT VENEZ AVEC PAIS NOSTRE PREPARER LA JOURNEE

 " L'OCCITANIE UNE FORCE ECONOMIQUE " !

.En juin dernier, quelques jours avant le vote positif du Conseil Régional, 53 chefs d'entreprises 

de PME, de PMI et de Coopératives s'étaient prononcés pour le nom OCCITANIE ! Cet événement

doit avoir un prolongement ... Pais Nostre prends l'initiative d'organiser le samedi 12 Nov

à Narbonne une journée " L'OCCITANIE , UNE FORCE ECONOMIQUE " .

- Plusieurs salles du Palais des Archevêques sont dores et dejà réservées .

- Une reunion de préparation est prévue mardi 6 Septembre à 18 h à l'Ostal Occitan

Rue J . Jaurés pour l'organisation ( Invitations , ateliers et pleiniére, médias ...)

Venez contribuer à cette belle initiative , avec vos idées ,vos propositions et toute votre

énergie ! Pais Nostre ,c'est une équipe qui doit pousser ensemble la mélée de l'OCCITANIE .

 

DIFFICILE DIALOGUE ENTRE C.DELGA ET LE GROUPE CATALAN " AL CHEMIST " .

Près d'une heure d'entrevue. La présidente de la région Carole Delga a donc tenu sa promesse et rencontré hier dans les bureaux de la Région à Perpignan Hugues Di Francesco, le chanteur du groupe les Al Chemist, et Jean-Christophe Torres.

Une rencontre qualifiée de "sympathique" par les deux complices à l'initiative de la chanson 'Occexit' et son refrain On n'est pas Occitan, on est Catalan qui est en passe de devenir l'hymne des opposants au nouveau nom de la région: "On a été bien reçus, Carole Delga nous a d'abord dit toute l'affection qu'elle portait au pays catalan et nous a rappelé toutes les actions qu'elle menait pour le développement du département notamment concernant l'apprentissage du catalan mais aussi les subventions pour le train jaune notamment."

 

Mais la présidente de Région, interrogée par nos confrères de France 3 Occitanie (sic) est restée ferme sur sa position : "Je rappelle que Pyrénées- Méditerranée (Ndlr- qui a été accolé au nom Occitanie) était soutenu par nombre d'acteurs du pays catalan. Occitanie, ce n'est pas juste un territoire où l'on parle occitan, c'est la traduction latine des états du Languedoc."

Des précisions sémantiques qui n'ont pas convaincu le binôme : "Comme lui a répondu Hugues, concernant cette histoire d'Occitanie, 'On a mal à notre terre' et même si il y a effectivement eu une consultation citoyenne qui légitime ce choix, on ne supporte pas d'être comme ça gommé de la carte. C'est sûr qu'on aurait dû se battre avant et voter plus, mais notre nombre paraissait tellement disproportionné par rapport à celui des Occitans...», regrette le coordinateur des bars de l'USAP qui ne désarme pas pour autant : "Même si on est apolitique, on participera à titre privé à la manif du 10 septembre et on verra si on peut 'agréger' les forces pour faire entendre le mécontentement du peuple catalan. Le problème, c'est qu'au lieu de fédérer, Occitanie, ça divise. Cette histoire a réveillé notre fibre catalane qui, c'est vrai, sommeillait un peu trop. Mais comme par le passé, contre la Septimanie de Georges Frêche ou les attaques du préfet Bonnet, il est temps de montrer notre attachement au pays catalan." Et Hugues de conclure : "Avant la décision du Conseil d'État le 1er octobre, on va faire du bruit "

INFO/ L'INDEPENDANT

dimanche, 28 août 2016

" TOQUES D'OC " AVEC 15 GRANDS CHEFS CUISINIERS LE 24 SEPT A MONTPELLIER .

L'association Cl'Hub Chefs d'Oc regroupant des chefs de l'agglomération montpelliéraine organise "Toqués d'Oc", un grand rendez-vous gastronomique qui se déroulera le samedi 24 septembre 2016 de 11h à 16h aux jardins du Peyrou à Montpellier

Cette nouvelle édition propose au grand public de venir découvrir et savourer le meilleur de la gastronomie locale alliant produits du terroir et de la vigne à travers les plats de 15 grands chefs cuisiniers, dont 3 chefs toulousains.  

- Romain Salamone - RESTAURANT SENSATION (Lattes)
- Eric Cellier - LA MAISON DE LA LOZÈRE (Montpellier)
- Charles Fontès - LA RÉSERVE RIMBAUD* (Montpellier)
- Jacques et Laurent Pourcel (Montpellier)
- Pascal Sanchez - MIA* (Montpellier)
- Frédéric Husser - HUSSER TRAITEUR (Montpellier)
- Patrick Guiltat - LE CASTEL RONCERAY (Montpellier)
- Jacques Mazerand - LE MAZERAND (Lattes)
- Gérard Cabiron - CABIRON TRAITEUR (Montpellier)
- Paul Courtaux - LE SAINT-GEORGES (Palavas-les-Flots)
- Guillaume Despont - LE BISTROT DE BACCHUS (Montpellier)
- Franck Renimel - EN MARGE * (Toulouse)
- Thierry Merville - LA TABLE DES MERVILLE * (Castanet-Tolosan)
- Nicolas Servant - AU BON SERVANT (Toulouse)

Tarifs : 25€ le carnet (2 entrées, 2 plats, 1 dessert, 2 verres de vin) en pré-vente jusqu'au 10/09, puis 29€.
• Réservations sur midilibre.fr

Plus d'information :
www.clubchefsdoc.com - Cl'Hub Chefs d'Oc sur Facebook

DINTRADA OCCITANISTA LOS 24 e 25 de SETEMBRE A LEUCATA .

 Un esveniment de la revista Occitania – Lo Cebièr - Volèm Viure al País

Coorganisat per l’ALE, lo Partit Occitan – Endavant ! amb lo sosten del Parlament Europeenc

Retrouvez les actualités de l'événement et le programme détaillé sur www.ladintrada.eu

Programme :Afficher l'image d'origine

Samedi 24 septembre (journée ALE)

9h00 – Café d’accueil

9h30 – Quelle alternative face à l’extrême droite ?

Avec Gérard Tautil (Auteur), Anne-Marie-Hautant (Conseillère municipale d’opposition à Orange),
Hervé Guerrera (Conseiller municipal Aix-en-Provence)

10h45 – Pause-café

11h00 – Ecologie et décentralisation, un pacte gagnant ?

Conférence de Christian Guyonvarc’h

12h30 – Repas

14h00 – Les régions autonomes face aux défis européens

Avec Ana Miranda (Eurodéputée, Galicia), François Alfonsi (Ancien Eurodéputé, Corse)

Table ronde animée par Gustave Alirol

16h00 –Comment réinventer la démocratie territoriale ?

Avec Christian Troadec (Maire de Carhaix), Fabiana Giovannini (membre du Conseil exécutif de Corse)

Table ronde animée par David Grosclaude

18h30 : Apéritif militant

20h30 : Repas festif

 

Dimanche 25 septembre

9h30 – Ateliers

-Geek Corner – formation réseaux sociaux

Par Renaud Savy

-Présidentielles : s’organiser collectivement

Par David Grosclaude, directeur de Campagne de Christian Troadec.

10h45 – Pause-café

11h00 – Occitanie : politiques culturelle et linguistique interrégionales

Avec Patric Roux (Conseiller régional Occitanie)

12h30 – Repas