Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 30 novembre 2012

APRES GRUISSAN,LES SALINS DE LA PALME VONT RENAITRE !

A la fin de l'été la premiére récolte de sel depuis cinq ans s'est déroulée aux Salins de Gruissan tandis que continuait à se développer l'ostréiculture dans une partie des salines .L'an prochain, ce sont les Salins de la Palme qui seront réactivés grâce à la société Someval ,trés active sur le littoral Audois .

Un coup de chapeau à l'action de Patrice Gabanou le leader incontesté de toute cette belle aventure .Un homme d'ici qui, membre de Pais Nostre fait flotter le drapeau occitan sur les Salins !

jeudi, 29 novembre 2012

OUI aux énérgies renouvelables... NON aux implantations anarchiques !

1000-eoliennes-supplementaires-dans-la-region-plusieurs_263056_516x343.jpg

      André Viola, président du Conseil Général de l'Aude à fait savoir à Christian Bourquin, président du Conseil Régional que son département avait sa dose de crêtes défigurées et, qu'en l'état actuel des choses il ne répondrait pas favorablement au projet d'implantation de 1000 éoliennes supplémentaires sur la région.

     Est-ce à dire que les élus socialistes audois seraient contre l'énergie éolienne ?... à País Nòstre nous ne le pensons pas, nous pensons seulement qu'ils souhaitent mettre de l'ordre à l'anarchie qui règne dans ces implantations qui portent un grave préjudice aux paysages et sites naturels qui, avec le patrimoine, sont le fondement même d'une économie touristique... et là dessus, notre mouvement les rejoint. OUI aux énergies renouvelables quelles qu'elles soient, mais dans un processus qui tient compte des avantages et des inconvénients.

     Il est tellement rare que nos élus nous fassent plaisir par ailleurs, que cela méritait d'être souligné

                                                                     (Humeur) Alain Garau

    

Les Occitanistes devant le Parlement Européen. "La Dépêche du Midi"

Occitanistes à Strasbourg.jpg

http://www.ladepeche.fr/article/2012/11/29/1501042-narbonne-les-occitanistes-narbonnais-devant-le-parlement-europeen.html

Narbonne. Les Occitanistes narbonnais

devant le Parlement européen

OCCITAN

PHOTO PARLEMENT EUROPEEN D. LAFITTE.JPG

Parmi eux, Jacky Grau, occitaniste convaincu, membre d'EELV, et Isabelle-Marie Echégut, écrivain-poète. Ils étaient invités par Catherine Grèze, députée européen, membre de l'intergroupe sur les langues régionales.

Ce jour-là au Parlement européen, le groupe d'Occitanistes assistait à une réunion de travail présidée par François Alfonsi, membre du Parti de la nation Corse. La réalité de l'Union européenne, c'est vingt-trois langues officielles et une soixantaine de langues régionales. «Honte à la France, vergonha», c'est par ces mots que Csaba Tabajdi, président de la délégation socialiste hongroise au Parlement européen et vice-président de l'intergroupe des langues minorisées, a débuté la réunion. Le ton était donné. C'est qu'en matière de langues régionales, la France a du retard. En 2005, un accord passé entre l'Espagne, la Grande-Bretagne et la commission européenne a permis à ces deux pays de voir leurs langues régionales reconnues officiellement. Pour Jacky Grau : «En France, le constat pour les langues minorisées est catastrophique. La machine d'État destructrice dans ce domaine et centralisatrice a fait du bon travail. Actuellement, 3 % seulement des élèves en Languedoc font au moins une heure d'occitan par semaine, tenant compte de la bonne pratique de l'immersion des calandretas. Òsca, bravo à l'Europe qui lors de la dernière session du Parlement européen à Strasbourg a adopté deux amendements présentés par le groupe Verts-ALE-RPS soutenant les langues européennes menacées dont les langues non officielles comme l'occitan. Du chemin reste à faire pour redonner la dignité à l'occitan en particulier et tous ensemble nous réussirons». Pour Isabelle-Marie Echégut : «Je pense qu'il faut remettre à plat l'enseignement de base que sont nos langues française et régionales. Je crois qu'il faut structurellement modifier l'éducation scolaire en primaire, sans abandonner ni dénigrer notre culture et nos langues, elles sont la richesse de la France. Comme a dit fort justement le député européen hongrois, «la France doit assumer, prendre en charge ses langues et ce patrimoine occitan». Pourquoi tant de différence de statuts entre le corse, le breton ou l'occitan» ? Pour Jean-Louis Blenet, président de la Confédération des calendretas : «Il y a un point commun entre l'occitan et le breton. On dit le mot malheur de la même façon… France».

Dominique Laffitte

 

mercredi, 28 novembre 2012

ITINERAIRES GOURMANDS EN PAYS D'AUDE...SUR LA ROUTE DE GILLES GOUJON .

Dans quelques jours les itinéraires gourmands en pays d'Aude seront mis en valeur dans un ouvrage "Sur la route de Gilles Goujon " . Le chef de l'excellente Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse a incité  huit de ses pairs étoilés Audois à partager le projet en leur demandant à chacun d'entre eux de créer un menu de cinq plats ,allant de la mise en bouche au dessert . Pour cet amoureux de la terre d'oc ,l'essentiel était de fédérer tous les atouts du pays et de vous guider vers ses nombreuses richesses .

.Le livre sera présenté lundi 3 Décembre à 11 h 30 au Château de VILLEGLY en présence de Gilles  Goujon ,des autres chefs et  de Frédérique Rouanet 'Agence Alaric qui a eu l'idée de l'ouvrage .

mardi, 27 novembre 2012

Espanya, Cataluña ... que podèm causir ? La majoritat novèla plurala e pluri-politica de Catalonha.

Non podèm fauta de gaitar aiçò tanpauc.

LE PROJET DE REGIONALISATION EST TRES MAL PARTI ....

Dans un communiqué ,le Partit Occitan sort le carton rouge face au projet de régionalisation du gouvernement Ayrault "une réforme service minimun " .Quatre points négatifs sont soulignés :

-le refus du pouvoir de choisir clairement la région comme collectivité d'avenir.

-le refus de la ministre M.Lebranchu d'accorder une collectivité territoriale au Pays Basque (un revirement complet de sa part ).

-les futurs modes de scrutin sans véritable proportionnelle .

-une fiscalité des régions maigre,chétive et inefficace .

Le Partit occitan conclut en disant "décentraliser,régionaliser,donner de vrais pouvoirs aux régions:on en a rêvé mais trouvera t'on quelqu'un pour le faire vraiment ?"


Pel primièr còp Provènça a agut dreit a un article d'aqueste escantilh

catalonha, catalunya, catalogne, euskadi, euskal herria, frança, franca, espanha, espanya, españa, espagne

Cal notar que los dos grands jornals de la region administrativa francesa Languedoc-Roussillon an agut una bona presentacion de la novèla.

Catalunya, Catalonha, Debat, politica

Catalunya, Catalonha, Debat, politica

Sabèm çaquelà que d'autres parisencs i comprendràn jamai res, per exemple L"Humanité !

Catalunya, Catalonha, Debat, politica

lundi, 26 novembre 2012

perqué fauta en Espanha e França de saber istòria, gaitatz aquò, en catalan e sobtitolat

La 2ª partida de la vídeo "em dic Catalunya i sóc una nació", a peticion dels lectors e las lectriças !! Saber istòria non fauta a digun, ni als Franceses, ni als Espanhòls !

( Ull, perquè tot tot el que diuen no és ben bé així... sobretot pel que fa referència a Amèrica...els catalans si que hi vam anar sempre des del principi )

perqué non tenon páur ! Felicitacions per aquesta granda democracia, Catalonha de Barcelona, Lleida, Figueres, Tarragona e Girona.

Un govèrn de sobeiranistas se podrà bastir e podràn tirar endabans per l'aument democratic, l'independència melhor que non pas la sotmission.

O cal plan dire tanben, cal felicitar mantunes mèdias franceses per aver enfin parlat d'aiçò !

samedi, 24 novembre 2012

PAIS NOSTRE EN COORDINACION LO 12 DE GENIER A BESIERS .

Lo Movement Pais Nostre tendra una reunion de coordinacion lo dissabte 12 de Genièr de 2013 a Besièrs a 14 ° 30 ( café de la Comedia ,Aleas P .Riquet ) .Farèm lo punt sus la situacion de la lenga occitana dins la region al nivél de l'ensenhament e de la vida publica, e parlarèm de las eleccions municipalas de 2014 e de la preparacion de la jornada del 9 de Febrièr a Narbona " Realitats occitanas e catalanas dins las comunas " amb forças elegits convidats .