Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 30 juin 2012

La Mancomunitat per la promoció del català i l'occità ja és oficial

El “Syndicat pour la promotion des langues catalane et occitane” va ser fundat per l'associació de batlles nord-catalans

Ha estat oficialitzat per l'Estat francès el 12 de juny després de mesos d'espera

 
Guy Ilary, batlle de talteüll, amb Jean-Paul Alduy president de l'Aglomeració Perpinyà Mediterrània Foto: ARXIU.

L'Associació de batlles i regidors dels municipis de la Catalunya Nord va fundar el Syndicat pour la promotion des langues catalane et occitane fa mesos per “promoure les llengües catalana i occitana a la Fenolheda com a vectors de desenvolupament econòmic i turístic” i es comprometien en l'acta fundacional a “ajudar i desenvolupar l'ensenyament i la presència en l'espai públic de les dues llengües” així com “promoure les dues cultures i ajudar els càrrecs electes i el personal municipal a la seva utilització”. A la fundació d'aquesta Mancomunitat van participar-hi vuitanta municipis de les comarques nord-catalanes, amb la Fenolheda.

El president de l'Associació de batlles i regidors de la Catalunya Nord i batlle de Talteüll, Guy Ilary, ha adreçat un correu als alcaldes dels dos-cents vint-i-sis municipis nord-catalans per informar-los del decret de la Prefectura de Perpinyà on, en nom de l'Estat francès, s'accepta la constitució d'aquest Syndicat pour la promotion des langues catalane et occitane. Ilary aprofita l'ocasió d'aquest correu per animar als batlles que no ho han fet d'adherir-se “a la promoció de les nostres llengües i cultures”. Per convèncer els alcaldes, Ilary explica que “el català no és una llengua regional com les altres, ja que la parlen nou milions de persones en territoris on té, sovint, un estatut oficial i és una llengua plenament moderna, tant en l'àmbit cultural com en l'econòmic”.     AVUI.CAT

DES FRICHES VITICOLES DU MINERVOIS RECONVERTIES EN FOURRAGE POUR LE ROUERGUE .

Bel exemple de solidarité entre deux régions occitanes : sur des friches viticoles du village de Trausse-Minervois des légumineuses fourragéres ont eté semées cet hiver sur une surface de 70 hectares. Voila quelques jours, une vingtaine de producteurs ovins de la région de Millau sont descendus récolter le foin qui servira à l'alimentation du bétail,dans un pays trés touché par la sécheresse. Cette action utile pour les éleveurs permet aussi aux agriculteurs du Minervois de valoriser leurs friches et permet de leur apporter un revenu supplémentaire.

Pour Sébastien Bru, du  Biocivam "l'initiative devrait s'élargir ,car le potentiel est énorme... dans l'Aude, 21000 hectares de terres ont été arrachés depuis 5 ans".

Notons que cette initiative a été appuyée par la commune de Laure-Minervois, dirigée par une équipe municipale dont l'un des élus les plus actifs est l'occitaniste Jean-François Saisset.

 

vendredi, 29 juin 2012

VAL D'ORBIEU ET UCCOAR : PREMIERE FORCE VITICOLE DE L'HEXAGONE.

Les deux principaux groupes coopératifs du Languedoc, le Val d'Orbieu basé à Narbonne, et l'UCCOAR dont le siége est à Carcassonne, annoncent leur mariage. Ensemble, ils vont constituer le plus puissant groupe viticole occitan et la premiére force viticole de l'hexagone :

- 17000 hectares de vigne

- 2500 Vignerons et 400 salariés

- 60 domaines et châteaux

- 3 millions d'hectolitres de vin commercialisé.

La coopération viticole languedocienne affiche ainsi son dynamisme et sa capacité de prendre des décisions stratégiques à la hauteur de ses ambitions. Cette orientation devrait consolider les tendances au redressement des marchés et au développement de l'emploi au pays.

Parmi les stratéges de ce rapprochement ,un coup de chapeau à Joel Castany, dirigeant de la coopérative de Leucate et président d'honneur de Pais Nostre !

vvo-entreprise-cooperative


jeudi, 28 juin 2012

Fitou : Même les philosophes en parlent !

Fitou - Philosophe Grec.gif

Une attaque contre la langue catalane.

La Catalogne doit être à des milliers de kilomètres quant on voit la situation en France avec l'indigence de l'Education Nationale envers l'occitan en particulier et la faible volonté politique de nos Régions malgré quelques îlots de Résistance.

Nouvelle offensive contre le système d'immersion linguistique

L'Indépendant le 28/06/2012 à 06h00 par Mathilde Contié | Mis à jour à 09h56
 
 Le sujet demeure sensible dans les écoles catalanes.
Le sujet demeure sensible dans les écoles catalanes.

Une attaque contre la langue catalane. C'est en ces termes que le président de la Generalitat de Catalogne, Artur Mas, a commenté la décision du Tribunal Suprême espagnol d'annuler six articles du décret sur le programme scolaire en catalan des trois-six ans.

Entre les articles annulés par le Tribunal Suprême figure le fait que "le catalan, comme langue propre à la Catalogne, doit être utilisé normalement comme langue véhiculaire d'enseignement et d'apprentissage, et, dans les activités internes et externes de la communauté éducative".

De même, le tribunal a déclaré invalide l'article qui "consacre une attention particulière à l'apprentissage de la langue catalane notamment aux élèves étrangers pour qu'ils puissent l'intégrer le plus rapidement possible".

Tandis que la sentence annule le fait de "séparer les élèves en différents groupes au motif de la langue".

Sujet sensible 
Le sujet demeure sensible de l'autre côté des Albères.

Surtout depuis les plaintes déposées par trois parents d'élèves, qui souhaitaient scolariser leurs enfants en castillan. Car en Catalogne, l'enseignement dans les écoles publiques donne la priorité linguistique au catalan (voir encadré). Alors cette fronde du Tribunal Suprême espagnol réveille les vieux démons de la société catalane.

La réaction de la ministre de l'Education, Irene Rigau, ne s'est pas fait attendre. Selon elle, "le décret invalidé par le tribunal suprême date de 2008 tandis que la Loi d'Education de Catalogne a été approuvée en 2009".

Ainsi, "le modèle d'immersion en catalan va se poursuivre car il est englobé dans cette loi de 2009".

Quid de la rentrée ? 
Artur Mas a assuré que l'immersion linguistique en Catalogne continuera d'être appliqué. "Tout le monde doit savoir que le catalan est notre langue depuis plus de 800 ans, nous poursuivrons son apprentissage quoi qu'il arrive", a-t-il déclaré. "La langue fait partie de l'identité d'une personne et des peuples".

Tandis que la ministre de l'Education a souligné que "rien ne changerait au mois de septembre car la Loi d'Education de Catalogne garantie la 'base légale' pour continuer d'appliquer l'immersion".

Jusqu'à la prochaine attaque ?

http://www.lindependant.fr/2012/06/28/nouvelle-offensive-...

mercredi, 27 juin 2012

Le Régionalisme selon St Adolf

Pais Nostre et la Ligue du Midi.gif

El 51% dels catalans votaria “sí” a la independència en un referèndum

27/06/12 12:00 - Barcelona - Odei A.-Etxearte

 

 
780_008_3453210_f918d5acc9ef9185d1b959c957bc7809.jpg

La independència és la primera opció política dels catalans. Així ho recull per primera vegada el Baròmetre del Centre d'Estudis d'Opinió. L'enquesta revela que un 51,1% dels catalans votaria ‘sí' a la independència en un referèndum. És a dir, l'estat propi guanyaria per majoria absoluta davant del 21,1% que s'hi pronunciaria en contra i el 21,1% que s'hi abstindria. En l'anterior estudi, del febrer, els partidaris del ‘sí' eren el 44,6% i, els opositors, el 24,7%.

També per primera vegada, a més, el Baròmetre recull que la majoria dels ciutadans creu que Catalunya hauria de ser un estat independent. El 34% dels enquestats ha convertit aquesta opció en la prioritària, per davant de l'estat català dins d'una Espanya federal, que es converteix en la segona organització política preferida amb el 28,7%.

En tercer lloc, el 25,4% considera que Catalunya s'ha de mantenir com una comunitat autònoma dins d'Espanya. Tan sols un 5,7% advoca perquè es converteixi en una “regió” espanyola.

SOURCE : avui.cat

 

mardi, 26 juin 2012

Une animation Pais Nostre

Affiche Fête Caunes-Minervois.gif

CAMPAGNE DE SOUTIEN AU THEATRE DE LA RAMPE ,LE THEATRE INTERREGIONAL OCCITAN !

Depuis des années ,lo Teatre de la Rampa mène un magnifique travail de création et se produit sur de nombreuses scénes à travers tout le pays d'OC . Un travail colossal ,de dimension historique, au service de la langue et de la culture occitane ,mais qui se heurte trop souvent au mur méprisant des pontifes de la culture officielle,cette culture "franchimande " qui nous escane depuis la révolution jacobine ,l'empire et toutes les républiques .

Contre vents et marées ,l'équipe de la Rampa emmenée par Claudi Alranc,J.L Blénet et Bruno Cécillon tient bon ...mais il faut les aider,appuyer leur combat .Tous ceux qui désirent participer à la volonté de vivre du théatre occitan peuvent devenir des "amics" en adhérant pour 1O euros à l'association La Rampa .

Au nom de Pais Nostre ,je lance un appel de solidarité à tous les amis et sympathisants pour soutenir la formidable équipe de La Rampa !

Joan-Pèire Laval .

www.larampe-tio.org

dimanche, 24 juin 2012

ERRATUM sur l'article ci-dessous

Monsieur Châtillon est Sénateur-Maire de Revel et non pas de Rodez... Milles excuses aux habitants des deux communes et aux lecteurs de notre blog !