Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 06 octobre 2009

Manifestacion en Arièja : los integristas caçaires fan fàcia als ... integristas ecologistas

 

Arièja: manifestacion per la  defensa de la caça, de cara a l'ors

 

Agence France-Presse - Le 03/10/2009 à 14:46

 

Quelque 7.000 personnes selon les organisateurs, 5.000 selon la police, ont manifesté samedi à Foix (Ariège) pour défendre la chasse dans ce département, menacée selon elles par la protection de différentes espèces comme l'ours, a constaté l'AFP.

 

Des chasseurs venus de toute l'Ariège, mais aussi de l'Aude, des Alpes ou de la Saône-et-Loire, des pêcheurs, randonneurs, agriculteurs ou encore élus sont descendus dans la rue dans le calme, pour "défendre coûte que coûte" le droit de chasse, selon le président de la fédération départementale des chasseurs de l'Ariège, Jean-Luc Fernandez.

 

A l'issue de la manifestation, une délégation a été reçue à la préfecture.

 

Le juge des référés du tribunal administratif de Toulouse avait rendu fin septembre un jugement autorisant la chasse en battue, mais suspendant celles de deux espèces menacées, le grand tétras et le lagopède alpin. Il demandait surtout au préfet de "définir dans le délai d'un mois des mesures de protection de l'ours".

 

Les manifestants arboraient des pancartes affichant "Vive la chasse", "Non à l'ours" ou "Mon grand-père chasse, je veux chasser aussi", s'opposant à toute forme de restriction de la chasse en montagne liée à l'ours.

 

Les chasseurs étaient restés neutres dans la querelle sur la réintroduction d'ours dans les Pyrénées.

 

Mais face à la saisie en référé du tribunal administratif par le comité écologique ariégeois (CEA) pour suspendre l'arrêté du 10 juin 2009 d'ouverture de la chasse parce qu'il "ne prévoit aucune mesure de protection de l'ours s'appliquant à la chasse en battue", ils ont décidé de faire front avec les opposants aux lâchers d'ours slovènes.

 

"On sait pour qui la ruralité ne doit plus voter", a lancé Jean-Luc Fernandez, sans citer les écologistes, souvent qualifiés par les manifestants d' "écolos intégristes" ou d' "illuminés".

 

 

 

© 2009 AFP

Commentaires

On trouvera une vue un peu plus pondérée et objective de la situation sur
cette page notamment :
http://www.montagne-protection.org/monts-pyrenees_00004d.html

Écrit par : J.Berthelot | dimanche, 25 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.