Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 26 février 2017

UNA CROSIERA OCCITANA DEL 19 AL 26 DE MARS ...

71, 9 % DELS CATALANS PER LO REFERENDUM SUS L'INDEPENDENCIA

Set de cada deu catalans està d’acord que es faci un referendum sobre la independencia de Catalunya .

Résultat de recherche d'images pour "PHOTOS VOTE DES CATALANS SUR L4INDEPENDANCE" Segons una enquesta de l’empresa Gesop que avui publica El Periódico, el 71,9% és favorable al referèndum, per un 26,1% que s’hi oposa. En canvi, la proporció és pràcticament la inversa si la pregunta es fa al conjunt de l’estat espanyol, on el 61,5% no està d’acord amb el referèndum, per un 33,9% que hi està d’acord.

 

L’enquesta també ofereix el suport que donen al referèndum els votants de cada partit. El 100% dels de CDC i ERC (el record de vot es fa sobre les eleccions al congrés espanyol) hi són favorables, i el 73,3% dels votants d’Units Podem, també. En canvi, el suport cau en picat, tot i que no és inexistent, entre els votants del PP (un 11,7% a favor), els del PSOE (un 23,7%) i els de Ciutadans (un 20,2%).

Vilaweb.cat

COLLOQUE " OCCITANIE FORCE CULTURELLE " LE 25 NOVEMBRE 2017

Reuni récemment , le bureau du Mouvement Pais Nostre a décidé l'organisation d'un nouveau colloque , après le succès de celui de novembre 2016 et qui fut consacré à l'économie du pays .

Ce Colloque intitulé " Occitanie ,une force culturelle " se tiendra à Narbonne le samedi 25 novembre 2017 et il sera articulé autour de plusieurs thèmes :

- Création musicale

- Médias , TV , Radios et internet

- Théatre

- Cinéma

Le colloque sera préparé par une commission de travail animée par Gérard Zuchetto .

.

LE MEILLEUR DE L'OCCITANIE AU SALON DE L'AGRICULTURE

OCCITANIE - Le meilleur de l'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée à l'affiche du Salon International de l'Agriculture 2017

1er vignoble au monde pour les vins d'origine, 1ère région européenne avec 250 produits sous signe de qualité, 1ère région agricole française,    1ère région bio de France ... la Région Occitanie , terre du bien vivre et du bien manger, sera en haut de l'affiche du Salon International de l'Agriculture 2017, organisé du 25 février au 5 mars prochains à Paris.

Carole Delga, présidente de la Région, conduira la délégation régionale le mardi 28 février 2017, à partir de 10h, pour une visite du Salon à la découverte du meilleur de l'agriculture régionale, aux côtés notamment de Vincent Labarthe, vice-président de la Région en charge de l'Agriculture et de l'Enseignement agricole, de Jean-Louis Cazaubon, vice-président en charge de l'Agroalimentaire et de la Viticulture et de Denis Carretier, président de la Chambre régionale d'agriculture.

Près de 60 exposants (producteurs, artisans, entreprises) et une cinquantaine d'éleveurs de toute la région seront présents sur les différents stands régionaux pour présenter la richesse et la qualité des produits agricoles et viticoles d'excellence issus des terroirs de l'Occitanie / Pyrénées-Méditerrranée.

Au cœur du Hall des « Régions de France » (hall 3, allée A, stand 118), un stand de plus de 1660 m² dédié à la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée rassemblera sur un espace commun :

59 exposants (artisans, producteurs, entreprises) représentant les 13 départements de l'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

- 1 « bar » à huîtres, tenu par un conchyliculteur 14 fois médaillés dont 7 d'Or au Concours Général Agricole pour ses huîtres creuses de Méditerranée.

- 1 « bar » à vins et produits régionaux. Les vins seront sélectionnés parmi les exposants régionaux présents au SIA ainsi que les produits régionaux (charcuteries, foie gras, fromages, tapenade...),

- 6 stands institutionnels avec la représentation des départements de l'Ariège, du Gers, de la Haute-Garonne, de l'Hérault, de la Lozère et du Tarn.

.COMMUNIQUE DU CONSEIL  REGIONAL - OCCITANIE TRIBUNE

samedi, 25 février 2017

UN ARTICLE DE LA CONSELLERA CATALANA NEUS MUNTE DINS " NEWSWEEK " .

Catalunya, la petita i antiga nació de set milions d’habitants a la cantonada nord-est d’Espanya, viu una situació insòlita al cor de l’Europa democràtica’, comença dient l’article que la consellera de Presidència del govern català, Neus Munté, ha publicat a la revista nord-americana Newsweek. Es demana si ‘voler votar és un crim’, i respon: ‘Nosaltres creiem que no.’ En l’article, la consellera alerta que negar el referèndum a Catalunya farà que l’estat espanyol sigui ‘tan dolent com els populistes’. Munté denuncia els judicis contra Artur Mas, Joana Ortega, Irene Rigau i Francesc Homs pel 9-N, que recorda que va ser ‘una consulta informal i legalment no vinculant’. Afegeix que, segons el govern de Mariano Rajoy, organitzar el procés participatiu sí que és un ‘crim’, veient les actuacions judicials que s’han dut a terme. Esmenta també la querella de la fiscalia contra la presidenta del Parlament, Carme Forcadell, i tres membres de la mesa i diu que aquestes actuacions judicials sorprenen qualsevol demòcrata.

Munté alerta que fer qualsevol cosa en contra del ‘més bàsic’ dels drets democràtics com és votar situaria l’estat espanyol ‘a la llista dels governs populistes i autoritaris que estan arrelant en certes zones d’Europa’.

Vilaweb.cat

JORNADAS OCCITANAS A LAGARRIGA DINS LO TARN

Sortir à LAGARRIGUE(Tarn). LAGARRIGUE. 

Il y a quelques mois, les habitants de Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon ont choisi « Occitanie » comme nom pour leur nouvelle région. Mais que connaît-on de sa culture, de son histoire et même de sa géographie ?

 Partant de ce constat, des bénévoles et des professionnels de la MJC de Lagarrigue et du Centre Occitan del País Castrés ont mis sur pied un événement qui se déroulera à Lagarrigue début mars. Il sera enrichi, pour le plaisir de tous, par le « Carnaval dels dròlles » proposé par l'association OCTAVE (Calandretas).

 

Un programme varié est proposé à tous les curieux et «  festaires» :

 • Jeudi 2 mars à 20h30 : conférence sur l’Occitanie : sa culture, son histoire... par Monsieur Bernard Vernières ;

 • Vendredi 3 mars, à la salle des fêtes : 21h – concert avec le groupe Aital-Aital ; ; 22h – concert-bal avec le groupe Abela/Vidal ;

 • Samedi 4 mars : 15h – défilé du « Carnaval dels dròlles » dans le village puis jugement et crémation près de la salle des fêtes ; 19h – repas sur réservation ; ; 21h – bal trad avec le groupe Los d'Endacòm à la salle des fêtes.

 Mais, tout à déjà commencé par une réflexion fructueuse au cours du « café citoyen » qui s'est déroulée le jeudi 9 février à la MJC sur le thème « la culture occitane, des valeurs d'hier pour l'aujourd'hui ».

 La conférence de Pèire Thouy sur la Toponymie, le vendredi 17 février a fait découvrir comment la langue occitane marque notre quotidien.

 Il faut noter l'implication de la Mairie de Lagarrigue, de l'école, de plusieurs associations locales, du Centre de loisirs et de l'atelier de danses traditionnelles de la MJC.

 Avec le soutien du Conseil Régional, du Conseil Départemental du Tarn et de la Fédération Régionale des MJC et de la ville de Lagarrigue.

 Renseignements : MJC Lagarrigue 05 63 35 99 37 - mjclagarrigue@e-kiwi.fr

www.mjclagarrigue.com

CATALUNYA / LA GRIP AVIARIA S'ESCAMPA ( EL PUNT AVUI)

L' OCCITANIE 1ére REGION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE

Résultat de recherche d'images pour "PHOTOS TERRES EN BIO"Question produits alimentaires de qualité il n'y a pas photo.La Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée est première en bien des domaines . On vante avec raison les veaux d'Aveyron et du Ségala, bœuf fermier Aubrac, gascons et limousins, brebis Causse du Lot – tous Label rouge, mais aussi les Blonde d'Aquitaine, la filière Roquefort, les productions caprines (AOP Rocamadour), le Jambon Noir de Bigorre AOC et le Porc Noir de Bigorre AOC… On sait aussi combien les circuits courts que le consommateur apprécie se sont développés sur nos terres gasconnes. Mais peut-être ne mesure-t-on pas encore assez la place prise par l'agriculture biologique en Occitanie au point de lui donner la première de France.

Cette aventure de longue haleine a commencé en 1998, quand Martin Malvy alors président du conseil régional lançait en Midi-Pyrénées un premier programme de soutien au bio alors que déjà, des paysans excédés par leur condition déversaient des tombereaux de fumier devant les préfectures. La même année dans le Gers, département pionnier et classé aujourd'hui champion de France dans ce domaine, l'actuel président du conseil général Philippe Martin allait plus loin en instaurant une aide départementale à la conversion au bio.

+162 % de conversions au bio en 2015

Depuis, le mouvement s'est propagé à l'ensemble du territoire. L'Occitanie s'est approprié le plan Ambition bio (1) porté au plan national par le ministre Stéphane Le Foll et les majorations de 10 % accordées par la région ont fait le reste. Rattrapés par les crises répétitives, de nombreux agriculteurs se sont engouffrés dans la brèche. Et aujourd'hui, les demandes de conversion au bio sont telles que des plafonds ont dû être introduits par exploitation depuis l'an dernier.

Rien qu'en 2015, elles ont augmenté de 108 % dans l'Aude, 579 % en Lozère, 326 % en Ariège, 238 % en Haute-Garonne, 262 % dans le Gers, 812 % dans les Hautes-Pyrénées… Soit une augmentation moyenne pour toute l'Occitanie de 162 %. La même année, l'évolution du nombre d'exploitations a été de 34,1 % dans le Gers, 35,9 % dans les Hautes-Pyrénées, 27 % en Haute-Garonne pour ne citer que les plus importantes. Ainsi, en février 2017, 7 227 producteurs étaient engagés en bio (+732 qu'en 2016).     INFO / LA DEPECHE DU MIDI

APRES LA TABLE RONDE ENTRE DIRIGEANTS VITICOLES ET PAIS NOSTRE

IMG_2689.JPG

De gauche à droite : JP Laval (Pais Nostre), Xavier De Volontat (CIVL), Florence Barthès (Vins de Pays d'Oc), Jean-Marie Fabre (Vignerons Indépendants), Michel Servage (Coopératives), Jacky Grau (Pais Nostre)

 

.BILAN DE LA TABLE RONDE DU 22 FEV ENTRE DIRIGEANTS VITICOLES ET PAIS NOSTRE- La table ronde a rassemblé 100% de la profession viticole du Languedoc (et Roussillon pour les pays d’OC)
- la productuion de la partie Sud Ouest équivaut à 10% de celle du LR mais une réflexion amorcée pour fédérer les moyens 
1-Le constat: 
- la marque Sud de France initiée par J. Gravejal et exclusivement destinée aux vins est devenue généraliste et multi produits , activités et service  sans le consentement des vignerons  > rejet définitif des vins de Pays d’OC
- le vignoble de la région Sud Ouest ne se reconnait et ne se  reconnaitra pas dans Sud de france , les catalans très peu et pas du tout autour du terme Occitanie
- il n’existe pas à ce jour de terminologie partagée (marque, slogan, signature ..) capable de rassembler tous les vignerons de la région occitane
2-La proposition du jour de Pais nostre:
- travailler a un rassemblement des vignerons sous une bannière « Produit en Occitanie » 
- être un outil ou un levier d’accompagnement pour lancer ce challenge
- tester en petit comité (fait) cette idée pour ne pas faire à la place des professionnels  et éviter les dépenses d’énergie (faute de moyens ) à fond perdu
3-Les préconisations des professionnels:
- Attention le terme Produit est different du terme Origine
- Prendre son temps pour ne pas dévaloriser les acquis de l’origine garantie attribuée aux vins
- s’appuyer et ne reconnaître que les signes officiels de qualité (et pas les marques collectives)
- définir ce qu’est l’identité « Occitanie »
- Ne pas inventer de nouvelles règles
- un nouveau concept collectif doit augmenter la rentabilité économique du produit
- la denomination Occitanie est forte localement , un peu moins en région , peu en France et inconnue a l’étranger
4-Quelle pourrait être la mission de Pais Nostre pour accompagner les vignerons?
- Privilégier le lien identitaire et culturel de l’Occitanie et de l’Occitan pour s’impliquer dans la structuration collective de l’oenotourisme ( activités, loisirs et services autour du produit Vin)
- Imaginer un concept et un inventaire « à tiroirs » capable de mettre en oeuvre notre culture, notre spécificité gastronomique, nos paysages sauvages , notre savoir et bien vivre , nos produits (dont le vin...)
5-Recommandation :
Préférer la terminologie « Origine Occitanie »  à «  Produit en Occitanie » 
6-A suivre
Les professionnels séduits par cette réflexion sont prêts à soutenir Pais Nostre et à être consultés et impliqués dans la suite de la procédure engagée
 
MICHEL CANO / COMMISSION VITICOLE PAIS NOSTRE

vendredi, 24 février 2017

1er MARS / TRANSHUMANCE AVEC LE TROUPEAU DU MASSIF DE LA CLAPE

Transhumance des brebis de la race raïole, une espèce menacée. / © Frédéric GuibalAprès le succès de la première édition, Emeline et Walter Lavolet, le couple de bergers de le Clape, proposent au grand public de les accompagner lors du transfert du troupeau de Pech Redon à Moujan le mercredi 1er mars 2017.

 

Walter et Emeline Lavolet, bergers dans le massif de la Clape en hiver, proposent de partager une petite transhumance avec leurs 300 brebis.

 

Rendez-vous le mercredi 1er mars à 13h30 au parking de Moujan (proche du rond-point de Moujan, direction routes de plages, Gruissan) pour covoiturer ensuite vers Pech-Redon. Marche de 6 kms.

 

La transhumance débutera alors au Château Pech-Redon, au cœur de la Clape, pour rejoindre les Vignobles Moujan, où le troupeau poursuivra l’entretien des vignes et des milieux naturels avant son retour en Saône et Loire.

 

. Dégustation possible des produits des bergers à l’arrivée (5 euros) sur réservation auprès de Walter au 06 21 28 48 01.

PAIS NOSTRE VEUT PROFITER DE LA DYNAMIQUE DE L'OCCITANIE ...

A lire dans les éditions de l' Aude de Midi Libre et de L'Indépendant du 24 février un article intitulé " Pais Nostre veut profiter de la dynamique de l 'Occitanie " . Résultat de recherche d'images pour "PHOTO OSTAL OCCITAN NARBONNE"

 

 

On peut y lire notamment :

" L'objectif de Pais Nostre à court terme est de travailler sur la liaison entre économie et culture " .L'article est illustré par une photo du bureau du mouvement reuni devant l'Ostal Occitan de Narbonne .

C. DELGA SOLIDAIRE DES AGRICULTEURS POUR LES ZONES DEFAVORISEES

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la région de France la plus impactée par la révision en cours de la carte des zones agricoles défavorisées par le ministère de l'Agriculture. A ce stade, les nouveaux critères de classement entraîneraient la sortie de près de 680 communes de la région de cette carte qui recense les « zones soumises à contraintes naturelles ».

« Si rien ne bouge, plus d'un millier de nos agriculteurs ne seraient plus éligibles aux aides compensatoires que permet ce classement, alors que leurs exploitations restent situées dans des zones à fort handicap naturel. Il y a également un vrai risque de disparition de la filière d'élevage. Cette situation n'est pas admissible au regard de notre agriculture régionale déjà touchée par de multiples difficultés économiques et sociales » a déclaré à ce propos Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

« Je le dis clairement : nous n'accepterons aucune sortie de communes de notre région de la carte des zones défavorisées. L'enjeu est de conserver notre modèle agricole régional "polyculture-élevage". Je demande au Ministère de tenir compte des spécificités des territoires d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et de prendre les mesures permettant de conserver le même taux de communes classées qu'auparavant.  A quelques heures de l'ouverture du salon international de l'Agriculture de Paris, je demande au ministre d'envoyer un signal fort à nos agriculteurs.

Je vais d'ailleurs proposer dans les prochains jours à Stéphane Le Foll, de prendre en compte de nouveaux critères qui pourraient permettre le maintien de nombreuses communes de notre région : le critère « polyculture-élevage » et celui lié à l'importance des surface peu productives, caractéristiques de notre région.

La Région fera front commun avec les professionnels sur cette question cruciale pour l'avenir notre agriculture, pour nos agriculteurs, et le maintien de l'activité et des emplois agricoles sur nos territoires les plus fragiles », a précisé la présidente de Région.

( CAROLE DELGA PRESIDENTE  DE L' OCCITANIE )

CATALONHA / " QUERELLA SELECTIVA " DINS EL PUNT AVUI .

ECONOMIE/ L'OCCITANIE A UNE VOLONTE DE CONQUETE ET DE DEVELOPPEMENT

Résultat de recherche d'images pour "PHOTOS RENCONTRES D'OCCITANIE"Près d'une cinquantaine de personnes, principalement des chefs d'entreprises régionaux, dirigeants et acteurs du monde économique, ont assisté, hier, matin au siège de Midi Libre à Saint-Jean-de-Védas, à la deuxième édition des Rencontres d'Occitanie organisée par le groupe La Dépêche du Midi et dont l'invitée était Muriel Pénicaud, la directrice générale de Business France.

L'avenir de l'Occitanie fut bien entendu au cœur des discussions, aussi bien au niveau de l'exportation que des investissements étrangers.

«On sent dans cette région une volonté de conquête et de développement très fort, confie la patronne de Business France. Aujourd'hui, nous accompagnons plus de 800 PME de la région à l'exportation et ce n'est pas fini car l'innovation, véritable levier à l'export, est ici très présente.» Il faut dire que l'Occitanie possède de nombreux atouts, «qu'il faut rendre aujourd'hui encore plus visibles à l'exportation».

C'est le cas de l'aéronautique et de l'agroalimentaire mais aussi des nombreuses start-up présentes au travers de la French tech. Preuve également de la bonne santé économique de la région, la Banque de France assure qu'en 2016 l'Occitanie a affiché l'une des meilleures progressions de France avec une tendance nettement à la hausse dans tous les secteurs d'emplois.

Du côté des investisseurs, la région a accueilli en 2016, 11 % des projets étrangers, «ce qui est très encourageant» promet Muriel Pénicaud. De bons chiffres régionaux qui corroborent ceux du bilan 2016 de Business France qui sont eux aussi «très bons» avec, entre autres, une nette hausse de l'exportation aussi bien pour les PME que les ETI, et des investissements issus des prospections qui dépassent les 50 %.

Autant d'initiatives qui servent la région puisque dans le cadre de la promotion économique menée par l'agence publique pas moins de trente-sept entreprises d'Occitanie étaient présentes cette année au CES de Las Vegas, et le mois prochain plus de 130 sociétés de la région devraient participer à ProWein, l'un des plus grands salons mondiaux des vins qui se tient à Düsseldorf en Allemagne. En fait, Muriel Pénicaud assure que «l'Occitanie a un bel avenir économique», et pour s'en convaincre elle rappelle que «la plupart des investisseurs étrangers qui arrivent ici ont pour intention d'y rester plusieurs décennies» durant lesquelles ils comptent bien s'impliquer dans l'écosystème. Bon signe, en effet !  (  Info / LA DEPECHE )

L'ECOSSE ENVISAGE UN NOUVEAU REFERENDUM SUR L'INDEPENDANCE

EDIMBOURG (Reuters) - Le gouvernement autonome écossais envisage "très sérieusement" pour l'année prochaine un nouveau référendum sur l'indépendance, a-t-on appris jeudi auprès d'un conseiller du gouvernement écossais.

Consulté en septembre 2014, les Ecossais ont rejeté à 55% la voie de la sécession, mais les nationalistes du Parti national écossais (SNP) au pouvoir à Edimbourg estiment que le contexte du Brexit a changé la donne et qu'il peut enclencher une nouvelle dynamique.

Tandis que les électeurs du Royaume-Uni votaient globalement en faveur d'une sortie de l'Union européenne lors du référendum du 23 juin dernier, les Ecossais ont plébiscité pour leur part à 62% un maintien dans l'UE et redoutent à présent les effets du Brexit sur leur économie.

"Je suis convaincu que le gouvernement écossais pense très, très sérieusement à un référendum sur l'indépendance l'année prochaine", a déclaré Charles Grant, qui siège au conseil permanent sur l'Europe créé par le gouvernement d'Edimbourg dans la foulée du référendum sur le Brexit.

"Ils ont le sentiment que l'émotion et la dynamique sont suffisantes pour surmonter les aspects économiques négatifs (d'une éventuelle indépendance). Plus le Brexit sera dure, plus la probabilité de sécession sera élevée", a-t-il ajouté.